Leral.net | S'informer en temps réel

Les bordéliques ont tout compris ! Ou pourquoi les personnes les plus créatives s'épanouissent dans le désordre....

le 5 Décembre 2014 à 16:00 | Lu 729 fois

Les bordéliques ont tout compris ! Ou pourquoi les personnes les plus créatives s'épanouissent dans le désordre....
Toute notre vie, on nous répète inlassablement qu'il faut "être organisé". Que ce soit à la maison, à l'école ou bien en colonie de vacances, l'organisation est quelque chose que l'on nous inculque dès notre plus jeune âge comme une valeur importante. C'est que dans l'esprit de la plupart des personnes, c'est en étant organisé que l'on finit par réussir dans la vie. 
Et c'est vrai que cela ne viendrait à l'idée de personne de mettre "manque d'organisation"  sur son C.V... Logique : que peut-on attendre de positif, de la part d'une personne pas même fichue de ranger ses affaires ?

Eh bien, peut-être beaucoup plus que ce que vous pourriez penser. De nouvelles études, menées par l'Université de Minnesota l'année dernière, apporte un nouvel élément au débat, qui va dans notre sens à nous autres bordéliques. Ouf !

Vous avez peut-être déjà entendu dire que les personnes qui ont des bureaux en désordre ont tendance à être plus créatifs. Sachez que ce n'est pas tout à fait faux (même si ce n'est bien entendu pas aussi simple que cela). Peut-être que les personnes qui vivent dans un foutoir permanent doivent être plus créatifs, par nécessité, pour survivre en dehors des frontières de l'organisation.

Votre bureau est plein de papiers en tout genres, des restes de nourriture et des canettes vides ? C'est un fait, c'est le bordel. Oui, mais c'est votre bordel, et donc vous avez le sentiment de contrôler ce qu'il s'y passe (ou presque). Comme vous n'arrivez pas à mettre les choses dans des cases désignées, vous êtes forcé d'être créatif et de penser en dehors des normes établies pour trouver un moyen de vous y retrouver. Et vous y arrivez. 
Même si tout cela peut ressembler à un grand n'importe quoi pour les autres personnes, en fait, bien souvent le bordel de quelqu'un est en réalité très méthodique. Le bordélique a juste une méthode d'organisation bien à lui, incompréhensible pour le commun des mortels - à savoir son coloc', son conjoint, sa mère, son patron... Comme ils ne comprennent pas, ces derniers lui demandent alors de "ranger". Inconscients qu'ils sont !

Kathleen Vohs, chercheuse en psychologie de l'université de Minnesota de son état, n'a pas limité son étude aux bureaux. En utilisant un paradigme consistant en une pièce désordonnée et une autre pièce bien rangée, et d'une série de tests, elle a conclu que les pièces en désordre permettaient de produire plus de pensées créatives - preuves à l'appui !

Là, vous vous demandez sûrement ce qui constitue exactement la "pensée créative", comment on peut la définir et surtout, en quoi cette immonde porcherie qu'est votre chambre peut vous aider dans l'affaire. Bon. La pensée créative, dans sa forme la plus pure, c'est de parvenir à penser en dehors des raisonnements et de la logique "conventionnelle". Quand on considère cela, il paraît évident qu'un bric-à-brac d'objets qui ne sont pas rangés à leur place "conventionnelle" est un bon moyen de promouvoir la créativité. J'entend par là que si vous préférez disposer l'ensemble de vos habits sur le sol, sur votre lit ou sur une chaise alors que vous avez une penderie vide à quelques mètres seulement de là, vous vous êtes totalement affranchi de toute logique et des règles conventionnelles. Et on peut élargir le concept à des formes de pensée plus abstraites !

Considérons un instant ces sages paroles d'Albert Einstein : "Si un bureau en fouillis est signe d'un esprit en fouillis, alors que faut il penser d'un bureau vide ?" Hein ? C'est bien vrai, ça, merci Albert.
Et bien sûr, cet homme au cerveau génial avait un bureau qui ressemblait au plus désastreux des champs de bataille. Et ce n'était pas le seul ! Chez Mark Twain aussi, c'était le bordel. Si vous n'êtes pas convaincu (ou que vous voulez un exemple plus récent), sachez que Steve Jobs était aussi connu pour sa conception "particulière" de l'organisation. C'est peut-être pas pour rien qu'il a inventé des appareils qui permettent de tout organiser plus facilement...

Alors, qu'est-ce que tout cela signifie pour vous ? Qu'il vous suffit de saccager votre bureau, de tout foutre en l'air et d'attendre qu'il vous vienne un éclair de génie ? Pas vraiment. Kathleen Vohs note que la relation entre le désordre et la créativité n'est pas une relation de cause à effet. En clair, ce n'est pas parce que vous arrêtez de ranger vos affaires que vous allez vous réveiller un beau matin avec un cerveau plus créatif. Les deux choses sont par contre dans un rapport de corrélation ! Cela signifie que si vous êtes un "bordélique par nature", vous devez peut-être trouver un compromis entre votre "sens particulier du rangement" et l'agacement des personnes qui vous entourent. Gardez en tête que si vous réprimez votre tendance naturelle au désordre, vous risquez aussi de réprimer vos capacités d'imagination et de création globales.

Au final, peut-être que le mieux à faire pour jauger l'efficacité de votre créativité bordélique, c'est de tester cela par vous-même. Alors lâchez-vous, faites vous plaisir et la prochaine fois que quelqu'un vous demande de ranger vos affaires, montrez-lui cet article !

Ps: Si vous partagez un appartement avec quelqu'un, s'il vous plaît, dites lui de ne pas m'envoyer de menaces de mort dans le cas ou votre logement se transforme en zoo. Je décline toute responsabilité pour tout bordel présent ou à venir inspirés (ou justifiés) par la lecture du présent article.


Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!