leral.net | S'informer en temps réel

Les boulangers menacent de se radicaliser...


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Février 2013 à 11:49 | | 2 commentaire(s)|

Les boulangers menacent de se radicaliser...
La Fédération des boulangers du Sénégal était en conférence de presse, hier, pour faire le bilan de ses deux jours de grève. Même si aucune avancée notable n’a été constatée pour satisfaire leurs revendications, les professionnels du pain, ont arrêté la grève pour annoncer d’autres actions d’envergure. Le président Amadou Guèye a menacé de décréter un mot d’ordre de grève de trois jours successifs dès la semaine prochaine, si l’Etat ne réagit pas. Et cette fois, ce sera sur « toute l’étendue du territoire national ». Les boulangers exigent le retour des tarifs du « 7 janvier 2013 » à savoir 19.000 F Cfa pour le sac de farine au lieu des 21.000 F Cfa actuellement sur le marché. Ils prévoient de rompre avec les meuniers pour se lancer eux même dans « l’importation de la farine ». La Fédération annonce aussi la création d’une « école moderne en boulangerie » pour la formation des jeunes au métier et surtout sur la fabrication du pain de qualité aux consommateurs.



1.Posté par schwarzeraal le 06/02/2013 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les senegalais ne doivent pas dependre de certaines denrées comme le pain ,sucre et huile qui nuisent leur santé et vident leur portemonnaie.mbourro féssalenna birre mais doudoundou.koukheuye souba bangone lékko mbourou dodé. ne laissons pas prendre á la gorge par ces boulangers qui exploitent leurs employés .

2.Posté par minoooo le 06/02/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas on est resté deux jours sans pain mais on est là, il ne faut pas que le gouvernement cédé au chantage. ces methodes on doit les combattre, on demande au gouvernement monts et merveilles alors qu'on est meme pas capable de moindre sacrifice pour le bien de la cité. L'Etat c'est nous.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image