leral.net | S'informer en temps réel

Les cadres de l’Apr sur les incidents de Matam : "Si Farba Ngom n’avait pas tiré, nous serions tous morts..."


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Mars 2014 à 14:53 | | 1 commentaire(s)|

Les cadres de l’Apr sur les incidents de Matam : "Si Farba Ngom n’avait pas tiré, nous serions tous morts..."
Sous les feux des projecteurs depuis le weekend dernier lors du meeting de l’Apr à Matam où il a tiré un coup de feu en l’air, Farba Ngom occupe les devants de la scène. Les cadres de l’Alliance pour la République de Matam, qui tenaient un point de presse hier, ont tenu à défendre leur camarade qu’ils présentent sous les traits d’un héros. Selon ces militants de Macky Sall, le député a agi en état de légitime défense en faisant usage de son arme à feu. "Nous sommes des militants, mais avant tout, des hommes avec notre spécificité culturelle et sociale. Nous ne pouvons pas accepter qu’on nous interdise d’entrer dans une ville de la République du Sénégal.

Nous avons décidé d’entrer dans Matam quel que soit le prix à payer, car c’était notre liberté qu’une dictature primaire voulait restreindre. Pour nous dégager de l’étau, nous avons tiré des coups de sommation. Si nous n’avions pas riposté, nous serions dans les cimetières. Si Farba Ngom n’avait pas tiré, nous serions tous morts... et enterrés au cimentière de Matam", déclare Abdoulaye Hamady Sy, cadre de l’Apr, porte-parole du jour.






Hebergeur d'image