leral.net | S'informer en temps réel

Les cadres réformateurs ne veulent plus de Oumar Sarr et d'Aïda Mbodj dans le Groupe parlementaire libéral


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Octobre 2015 à 19:32 | | 2 commentaire(s)|

La guéguerre au Parti démocratique sénégalais (Pds) est loin de s’estomper. Se fondant sur les dispositions de l’article 22 du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale qui confirment Modou Diagne Fada à la tête du Groupe parlementaire libéral, les cadres réformateurs ont publié hier un communiqué, pour suggérer à leurs camarades de radier les députés Oumar Sarr et Aïda Mbodj du Groupe parlementaire des "Libéraux et démocrates". Ce, disent-il, pour la cohésion et la bonne marche du groupe. En outre, les partisans du président du Conseil départemental de Kébémer dénoncent avec vigueur "l’immixtion d'une frange de l’opposition dans une querelle interne au Pds en prenant fait et cause pour des hors-la-loi". D’ailleurs, poursuit le communiqué, "la responsabilité de l’échec de la formation d’un grand groupe parlementaire de l’opposition leur est largement imputable". Enfin, les cadres réformateurs lancent un appel solennel à l’ensemble des forces politiques de l'opposition et à la société civile à travailler pour mettre sur pied "un grand rassemblement capable de prendre en charge les préoccupations légitimes et de formuler des propositions alternatives pour abroger la souffrance des Sénégalais".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image