leral.net | S'informer en temps réel

Les cadres républicains ouvrent le feu sur Oumar Sarr : « La Justice lui demande de justifier 60 milliards, c’est un sérieux client de la Crei »

La virulence et l’audace dont le coordonnateur national du Parti démocratique Sénégalais (Pds), Oumar Sarr, qui a déchiré l’arrêté du préfet de Dakar, après avoir cautionné les jets de pierres contre le cortège présidentiel à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), scandalisent les cadres de l’Alliance pour la République (Apr). D’après nos confrères de Grand Place, les « apéristes » expliquent les agissements du maire de Dagana par une simple ruse pour échapper à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) dans l’affaire du Plan Jaxaay.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Août 2015 à 09:11 | | 12 commentaire(s)|

Les récents actes politiques posés par le coordonnateur national du Parti démocratique Sénégalais (Pds), Oumar Sarr, sur la place publique, sont restés en travers de la gorge des partisans du Président Macky Sall. La Convergence des cadres républicains, qui n’a pas aimé, alors pas du tout le comportement du responsable politique libéral, l’a dénoncé. « Encore une fois, le Pds, à travers son coordonnateur, vient de montrer aux Sénégalais son vrai visage. Après les propos inqualifiables du Président Abdoulaye Wade qui ont scandalisé le monde entier, voilà que Oumar Sarr continue ce qui est devenu une culture politique au Pds, celle de la haine, de l’insulte et de la provocation », ont-ils martelé. Pour les cadres de l’Apr, il n’y a pas l’ombre d’un doute, ce dernier s’illustre par ces subterfuges pour échapper à la sentence de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). « Absolument pas intéressé par la vie économique et sociale de nos concitoyens, Oumar Sarr se signale encore une fois par un discours honteux en direction de la jeunesse sénégalaise. Faut-il rappeler que la justice lui demande de justifier plus de 60 milliards du Plan Jaxaay et qu’il est actuellement un sérieux client de la Crei », indique la dite convergence qui a rendu public, hier, un communiqué à cet effet.

Pour les auteurs de cette contre-attaque incendiaire contre le « suppléant » de Me Abdoulaye Wade à la tête de sa formation politique, « Oumar Sarr n’est pas si fou qu’il semble paraître, il fait dans la provocation pour écoper certainement d’une peine mineure et crier ensuite à l’acharnement lorsqu’il devra faire face aux juges et leur dire ce qu’il a fait de tous ces milliards. Une condamnation par l’article 80 du Code pénal pour offense au chef de l’Etat est cent fois moins lourde que celle pour enrichissement illicite et détournement de deniers publics. Dites-nous plutôt Monsieur Sarr ce que vous avez fait des milliards du Plan Jaxaay et expliquez-nous d’où vient votre faramineuse fortune ! ».

Sur un autre registre, les cadres « apéristes » lui reproche également d’abuser de la naïveté des jeunes libéraux qu’il utilise comme chair à canon. « Oumar Sarr est connu pour commettre ses forfaits par procuration, il ne va jamais au charbon lui-même. Son Directeur de Cabinet a payé à sa place, en purgeant une peine de près de deux ans de prison pour des actes de mal-gouvernance quand il fut ministre. Encore une fois, Oumar Sarr est prêt à instrumentaliser et à sacrifier les enfants des autres mais lui ne mènera jamais directement les actions subversives qu’il recommande. Il fait dans la diversion pour faire oublier son dossier fumant devant le procureur », alertent les cadres proches du Président Macky Sall.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image