leral.net | S'informer en temps réel

Les catholiques invités à investir davantage les instances de décision (Théodore-Adrien Sarr)

L'Eglise catholique doit œuvrer davantage pour le bien de la société sénégalaise en investissant plus que par le passé les "instances sénégalaises de prise de décision'', a estimé lundi à Dakar, le cardinal Théodore-Adrien Sarr, dont la renonciation au gouvernement pastoral de l'archidiocèse de la capitale sénégalaise a été officialisée le même jour.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Décembre 2014 à 16:00 | | 3 commentaire(s)|

Les catholiques invités à investir davantage les instances de décision (Théodore-Adrien Sarr)
"Nous devons accroître la qualité de notre présence dans la société sénégalaise en menant des activités qui visent le bien de cette société, en contribuant à la paix sociale, en accentuant notre présence dans les milieux syndicaux et politiques", a-t-il dit lors d'une rencontre avec la presse.

"Nous devons travailler à être présents dans les instances sénégalaises de prise de décision", a insisté le cardinal Théodore-Adrien Sarr, appelé à faire valoir ses droits à la retraite.

"L'église catholique progresse en nombre et en qualité avec des mouvements de spiritualité, des comités liturgiques, des associations catholiques actives etc. On compte aujourd’hui, au Sénégal, 60 à 70 % de catholiques pratiquants", a indiqué Mgr Sarr, désigné par le pape François pour assurer l'intérim du gouvernement pastoral.

"Il faut également que nous allions vers une auto-prise en charge de l’Eglise, c'est-à-dire que les chrétiens ne doivent pas seulement s'attendre à recevoir de l'Eglise, ils doivent aussi donner à l'Eglise, lui apporter leur contribution comme cela se fait dans des pays comme le Nigéria ou le Ghana", a martelé Mgr Sarr.

Interrogé sur le sentiment qui l'anime à l'heure de sa retraite, il déclare "partir la conscience tranquille". "Je me reconnais humain, la perfection n'est pas de ce monde", a-t-il dit.

"J'ai essayé d'accomplir, du mieux que je pouvais, la mission que l'Eglise m'a confiée. Je n'ose pas dire que j'ai accompli mon devoir, mais plutôt que j'essayé de l'accomplir", a-t-il ajouté.

"J'accueille de très bon cœur la décision du pape François d’accepter ma démission. A un certain âge, il faut permettre aux plus jeunes de prendre le relais et puis, de toute façon, c’est la loi de l’Eglise [le Canon 401/1 du Code de Droit Canonique établit l’âge de départ à la retraite à 75 ans]. Aujourd'hui, je peux dire que je suis rempli d'une profonde gratitude après ce sacerdoce de Dieu", a indiqué Mgr Sarr.

Le cardinal qui confié vouloir passer "le restant de [sa] vie à approfondir [sa] connaissance de la foi chrétienne, en consacrant plus de temps à la prière et en restant disponible pour tout service qui [lui] sera demandé dans la mesure du possible".

L'actuel évêque de Kaolack (centre), Mgr Benjamin Ndiaye, est le nouvel archevêque de Dakar. Il prendra possession canonique au plu tard le 22 février 2015.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image