leral.net | S'informer en temps réel

Les concertations sectorielles sur l’éducation ne sont pas « viables », selon Kalidou Diallo.

L’ancien ministre de l’Education nationale, Kalidou Diallo, était, hier, à Mbour pour l’inauguration d’une infirmerie scolaire offerte par son association aux écoles de la ville.


Rédigé par leral.net le Dimanche 17 Mars 2013 à 13:00 | | 0 commentaire(s)|

Les concertations sectorielles sur l’éducation ne sont pas « viables », selon Kalidou Diallo.
A la tête de la délégation de « l’Association pour le développement et la qualité de l’éducation pour tous en Afrique », le Pr Kalidou Diallo a saisi cette opportunité, avec la présence des acteurs de l’éducation et les autorités locales de Mbour, pour se prononcer sur la crise scolaire. L’ancien ministre libéral ne semble pas partager la démarche adoptée par le gouvernement pour pacifier l’espace scolaire et offrir un enseignement de qualité. Les concertations « sectorielles » avec ce qui se passe dans l’enseignement supérieur, ne va pas dans le cadre de trouver des solutions globales aux problèmes de l’éducation, dit-il. Il propose plutôt des « concertations nationales » et uniformes sur l’école, pour trouver les racines aux problèmes du système éducatif. L’ancien ministre estime que la crise scolaire doit être réglée à la « base » pour trouver les solutions aux problèmes existant au sommet. C’est pourquoi, il pense qu’il serait mieux d’organiser des rencontres inclusives de la base au sommet où doit participer « élèves et parents d’élèves », pour pouvoir faire le diagnostic des maux de l’école sénégalaise.






Hebergeur d'image