leral.net | S'informer en temps réel

Les confessions de Cissé Lô: "J’étais élevé au grade de 'Cheikh' en 1983 par Serigne Abdou Lahad Mbacké»


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Août 2015 à 18:56 | | 4 commentaire(s)|

La récente visite de Moustapha Cissé Lo à Touba, lors du Magal célébrant l’anniversaire de la naissance de Serigne Abdoul Ahad Mbacké Khadimou Rassoul, était riche en révélations. Elégamment vêtu, le député apériste a suscité beaucoup de curiosité. Pour dire, nombreux sont les familles maraboutiques et autres talibés de Touba-La-Pieuse qui continuent de compatir aux événements malheureux dont il était victime en 2014.Mais devant le Khalife Serigne Sidy Mbacké Abdoul Ahad, il a fait une grosse révélation jusque-là inconnue des sénégalais. Oui ! El Pistolero est «Cheikh». Qui l’avait entendu ? «Ce jour revêt une importance capitale pour moi. J’avais, moi personnellement, des relations privilégiées, profondes avec le défunt 3 ème Khalife Général des Mourides, Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Ibn Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul. C’est un grand homme qui a toujours servi l’Islam et les enseignements de Serigne
Touba. Il m’a élevé au rang de «Cheikh» de la Tarikha mouride en 1983 et, en présence d’un de ses proches collaborateurs, en l’occurrence, Serigne Moustapha Sylla qui est toujours vivant. Il m’avait remis, à l’époque, une bouteille d’eau de Cologne, un « Kamil » (un livre coranique) et des habits. Il m’avait dit qu’avec ça, tout ce que je veux sera agrée par le Bon Dieu », a lancé Cissé Lo, les yeux humectés de larmes.

MAGAL DE CHEIKH ABDOUL AHAD MBACKE 2015
El Pistolero se «réconcilie» avec Touba

Les nuages d’incompréhension qui embrumaient les relations entre l’honorable député et non moins deuxième Vice-président à l’Assemblée, Moustapha Cissé Lo et certains dignitaires de la ville sainte de Touba vont, bientôt, s’estomper. Venu prendre part au Magal dédié au 3ème Khalife Général des Mourides, l’ex-coordonnateur du parti présidentiel dans le département de Mbacké a été accueilli en héros. Moustapha Lo, comme l’appellent ses vielles connaissances au niveau de la Cité religieuse, a mis ce moment de recueillement à profit pour faire le tour de quelques fils de «Borom Bélel».Il est allé faire son ziarr chez Sokhna Ndiakhatte Mbacké « Baye Fall» Abdoul Lahad, Serigne Cheikhouna Mbacké Abdoul Lahad, Sokhna Maimouna Mbacké Abdoul Lahat. Se rendant aussi chez le Khalife de Baye Lahat, Serigne Sidy Mbacké Abdoul Lahad, le député et proche du Président de la République a fait un témoignage très poignant
sur le Saint Homme. Un comportement qui laisse augurer une paix des braves entre Touba et son parent de talibé, Cissé Lo.

ibrahima ngom damel walf grand place






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image