Leral.net | S'informer en temps réel



Les coups d'Etat en Afrique depuis quinze ans

Rédigé par leral .net le 24 Décembre 2008 à 04:28 | Lu 736 fois

Un capitaine de l'armée guinéenne a annoncé mardi 23 décembre une dissolution des institutions, quelques heures seulement après la mort du président Lansana Conté. Il s'agit du dernier en date d'une longue série de coups d'Etat militaires sur le continent africain. Voici un rappel des principaux putschs depuis quinze ans :


Les coups d'Etat en Afrique depuis quinze ans
- 22 juil 1994 - GAMBIE : Le président Dawda Jawara, au pouvoir depuis 1965, renversé par des militaires dirigés par Yahya Jammeh.

- 15 août 1995 - SAO TOME ET PRINCIPE : Miguel Trovoada renversé par des militaires. Il reprend le pouvoir une semaine après, à la suite d'une loi d'amnistie.

- 28 sept 1995 - COMORES : Des mercenaires dirigés par Bob Denard renversent le régime de Saïd Mohamed Djohar. Une intervention militaire française met fin au coup d'Etat.

- 16 jan 1996 - SIERRA LEONE : Valentine Strasser "démis" par la junte qu'il dirigeait depuis quatre ans.

- 27 jan 1996 - NIGER : Une junte militaire présidée par le colonel Ibrahim Baré Maïnassara destitue le président Mahamane Ousmane.

- 25 juil 1996 - BURUNDI : Un coup d'Etat porte au pouvoir Pierre Buyoya après la destitution de Sylvestre Ntibantunganya.

- 17 mai 1997 - ZAIRE : Laurent-Désiré Kabila, à la tête d'une rébellion depuis huit mois, s'autoproclame chef de l'Etat. Le Zaïre, dirigé depuis près de 32 ans par Mobutu Sese Seko, devient la République démocratique du Congo. Le 16 janvier 2001, Kabila est assassiné par un de ses gardes du corps. Son fils, Joseph Kabila, lui succède.

- 25 mai 1997 - SIERRA LEONE : Le président Ahmad Tejan Kabbah renversé par une junte dirigée par Johnny Paul Koroma. Rétabli dans ses fonctions en 1998 après une intervention d'une force ouest-africaine.

- 15 oct 1997 - CONGO-BRAZZAVILLE : Denis Sassou Nguesso (1979-1992) reprend le pouvoir après la victoire de ses milices sur celles de Pascal Lissouba.

- 9 avr 1999 - NIGER : Ibrahim Baré Maïnassara tué par des éléments de la garde présidentielle, dirigée par Daouda Mallam Wanké.

- 30 avr 1999 - COMORES : L'armée dirigée par le colonel Azali Assoumani prend le pouvoir.

- 7 mai 1999 - GUINEE-BISSAU: Joao Bernardo Vieira renversé par une junte en rébellion depuis 1998 dirigée par le général Ansumane Mané.

- 24 déc 1999 - COTE D'IVOIRE : Une mutinerie de soldats se transforme en coup d'Etat, le premier du pays. Le général Robert Gueï annonce la destitution du président Henri Konan Bédié et la mise en place d'une junte.

- 15 mars 2003 - CENTRAFRIQUE : Ange-Félix Patassé, au pouvoir depuis 1993, renversé par le général François Bozizé, entré en rébellion fin 2001.

- 16 juil 2003 - SAO TOME ET PRINCIPE : Bref coup d'Etat dirigé par le major Fernando Pereira en l'absence du président Fradique de Menezes. Grâce à une médiation internationale, celui-ci reprend ses fonctions le 23.

- 14 sept 2003 - GUINEE-BISSAU : Kumba Yala renversé par une junte dirigée par le général Verissimo Correia Seabra, abattu un an plus tard lors d'une attaque contre le QG de l'armée.

- 6 août 2008 - MAURITANIE : Sidi Ould Cheikh Abdallahi, premier président démocratiquement élu, est renversé 15 mois plus tard par le général Mohamed Ould Abdel Aziz.