leral.net | S'informer en temps réel

Les dernières contrevérités de Abdoul Mbaye - Par El Malick Seck


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Août 2016 à 04:36 | | 14 commentaire(s)|

Les dernières contrevérités de Abdoul Mbaye - Par El Malick Seck

Abdoul Mbaye est-il un patriote ? Dans le dernier communiqué fait par le parti Act, il dénonce la signature de contrats avec les sociétés pétrolières Cairn Energy et Cosmos Energy, parce que simplement lesdites sociétés ont été exclues par le conseil pour l’éthique chargé d’inspecter les investissements du Fonds souverain Norvégien. Et alors ? Parce que tout simplement les Norvégiens ne veulent plus mettre leur argent dans des sociétés internationales réputées dans l’exploration pétrolière, il faudrait que nous Sénégalais, pays pauvre, les rejetions ? Soyons un peu sérieux et patriote
Dans son dernier communiqué Abdoul Mbaye et ses affidés disent tout sauf la vérité. Voici les faits : « Norges Bank, la banque centrale norvégienne qui chapeaute le fonds de pension du pays (Gouvernement pension fund Global), a exclut Cairn Energy et Kosmos Energy de son portefeuille d’investissement à cause de ses activités d’exploration pétrolière au large du Sahara. Les autorités norvégiennes ont suivi les recommandations du comité d’éthique du fonds, qui reproche aux deux sociétés de ne pas avoir consulté le Polisario en amont en tant que “représentant” de la population du Sahara. Voilà qui est simple à comprendre. Il ne s’agit ni de morale, ni de faits délictueux. A fin 2015, le fond norvégien possédait une participation de 14,7 millions d’euros (0,78 % du capital) dans Cairn Energy et de 36 millions d’euros (2,85 %) dans Kosmos Energy. Ce qui est du reste minime. En outre, les Norvégiens se sont retirés des deux sociétés parce qu’il y avait une plainte du Maroc. Mieux, les Nordiques ont simplement vendu leurs actions et ont récupéré près de 43 millions d’euros dans les deux sociétés. Alors qu’ils avaient investi bien moins.
Il faut être vraiment un chômeur de luxe (dotée d'une retraite bien dorée) pour perdre son temps à fouiner dans le net et essayer de traquer des multinationales cotées à la bourse et qui ont des obligations de rendre compte au marché. Pour un banquier, c'est lamentable...A ce niveau, on connaît les règles applicables aux sociétés cotées. Il aurait dû parler de Walmart, de Rio Tinto (numéro 1 mondial de l'aluminium) ou du géant chinois des télécoms ZTE qui emploie 85.000 personnes dans le monde, toutes frappées par la même décision des norvégiens pour diverses raisons.
Il faut vraiment être contre les Sénégalais pour se réjouir de pareille décision des gens du Nord. Mais ça ne nous étonne pas de certains binationaux qui ne sont sénégalais que quand ça les arrange.
En réalité, pour défendre les Sénégalais, Abdoul Mbaye ne parle que pétrole, d’argent et de contrats. Il n'y a que les gros contrats financiers dans son vocabulaire. Il faudrait bien qu’il puisse comprendre que la politique, ce n'est pas des pseudos-révélations, mais aller sur le terrain et rencontrer le vrai peuple et non passer sa journée sur Google et essayer e débusquer des scandales qui n’existent que dans sa tête.

El Malick SECK
Journaliste-Homme politique et conseiller municipal à Thiès






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image