leral.net | S'informer en temps réel

Les dessous de la déclaration du leader de l’Afp : L’entente secrète entre Niasse et Macky

Dans sa livraison du weekend, le journal L’Observateur est revenu sur la déclaration de Moustapha Niasse lors du Bureau politique de l’Alliance des forces du progrès (AFP), le lundi dernier. Citant des sources concordantes et proches du chef de l’Etat, le journal révèle que le chef de file des progressistes a convenu d’une entente secrète avec Macky Sall. Et le tout se résume à un deal.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Mars 2014 à 10:16 | | 5 commentaire(s)|

Les dessous de la déclaration du leader de l’Afp : L’entente secrète entre Niasse et Macky
En effet, même si leader de l’Afp a évoqué la "loyauté" comme motif de son raisonnement, il se susurre que la sortie publique de Moustapha Niasse obéit à une entente secrète entre lui et Macky Sall. Le chef de l’Etat veut, dit-on, utiliser Niasse pour casser Benno Bokk Yaakaar (Bby). Une coalition qui serait très encombrante et politiquement lourde à entretenir aux yeux de Macky Sall. C’est ainsi qu’avec Moustapha Niasse, ils ont décidé, selon une source proche du chef de l’Etat, de la saborder sans bruit ni dommages importants. Pour réussir leur coup, les deux hommes ont décidé d’un engagement public et sans équivoque du patron de l’Afp pour créer volontairement une scission parmi les alliés de Bby.

De leurs calcul politique, il ressort, selon les même sources, que les parties prenantes de Bby qui ne pourront pas suivre la voie tracée par Niasse claqueront la porte de la coalition à cause de ce "péché" d’un des leaders les plus en vue dans l’alliance.

Mais, au-delà de la volonté du Chef de l’Etat de casser la coalition présidentielle, une autre donne entre en jeu dans le deal entre les deux hommes. Selon certaines indiscrétions, L’Obs rapporte que juste avant sa reconduction à la tête du bureau de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse avait juré au chef de l’Etat que, quoiqu’il advienne, il ne se présentera pas contre lui à la prochaine Présidentielle et ferait tout pour que son parti suive la direction qu’il indiquera, se gardant, en ce temps, d’être aussi radical que dans son récent discours. Et, lorsque le Président lui a demandé s’il a l’assurance que ses militants le suivront dans sa logique, Moustapha Niasse lui aurait dit que c’est lui seul qui alimente et tient la grosse trésorerie de son parti et la légitimité en tant que Secrétaire général et que, même s’il y aura des opposants à son option, le gros de ses troupes restera avec lui pour continuer le compagnonnage avec l’Apr pour un nouveau bail au sommet de l’Etat. Ainsi, informe-t-on, Niasse a eu à en discuter avec certains de ses responsables après avoir pris la précaution de tâter le terrain avant de s’engager.

Aussi, au lendemain de son fameux discours, Macky Sall l’a-t-il câblé au téléphone pour le féliciter. "Mane maadoul nangou nga gueune ma goré Président (c’est à moi qu’incombe le devoir de gratitude envers vous, Président, Ndlr), au vu de votre âge, de votre parcours politique, de votre dimension d’homme d’Etat (…) Merci pour votre déclaration sans ambages merci pour tout, vraiment", s’est réjoui Macky Sall.

Au palais, l’atmosphère était aussi festive suite à cette annonce venant d’un allié de taille et qui constitue un réconfort politique pouvant requinquer les responsables et militants de l’Apr qui en avaient grandement besoin, compte tenu de la petite envergure politique de leur formation.






Hebergeur d'image