leral.net | S'informer en temps réel

Les dessous du limogeage du Général Babacar Gaye de son poste de chef de la Minusca

A force de "creuser", dakarposte en sait un peu plus sur les dessous du "cas du Général Gaye". Révélations!


Rédigé par leral.net le Dimanche 23 Août 2015 à 21:32 | | 7 commentaire(s)|

Les langues se délient. Grave même suite à l'éviction (il s'agit bien de cela) survenue le 12 Aout dernier du général Babacar Gaye de son poste de chef de la Mission des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA).

Pour ceux qui n'ont pas n'ont pas suivi les péripéties de cette affaire, suite à son éviction, le Général Gaye a été remplacé par le Gabonais Parfait Onanga Anyanga. Ce qui a surprit plus d'un.

Selon des informations glanées par nos confrères de Jeune Afrique (dans leur dernière numéro à paraitre ce lundi), Washington aurait eu le scalp du général Gaye.

En cause? Ce dernier est réputé proche d'Hervé Ladsous, le Secretaire général adjoint de l'Onu chargé des opérations de maintien de la paix et Babacar Gaye revenait, quelques jours avant son éviction de New York où il a séjourné aux fins de présenter devant le Conseil de sécurité un rapport sur la situation du pays. "Tout s'est bien passé" assure son entourage.
A Bangui, plusieurs sources diplomatiques estiment que le limogeage de Babacar Gaye n'est pas uniquement lié aux affaires de viols visant les casques bleus.

En fait, depuis plusieurs mois, le diplomate -le général Gaye- agace les Américains en s'alignant systématiquement sur les positions défendues par la France. "En Janvier, son nom avait circulé pour prendre la tête de la Mission en Rd Congo (Monusco), mais Washington s'était opposé" assure t'on.
Le Général Babacar Gaye, ancien chef de la MINUSCA a fait ses adieux à la Présidente de la Transition centrafricaine, Catherine Samba Panza. Il nous revient que l'audience a eu lieu jeudi dernier.

Le Général Babacar Gaye avait remis sa démission le 12 aout dernier au Secrétaire Général des Nations Unies à cause d’accusations de scandales d’abus sexuel imputées aux casques bleus.
L’ex chef de la MINUSCA avait auparavant rencontré les membres du bureau du Conseil National de la Transition et le Premier Ministre centrafricain
Au cours de ces rencontres, le Général Babacar Gaye a rendu hommage aux autorités de la Transition centrafricaine qui a-t-il dit "travaillent d’arrache-pied pour ramener la paix en Centrafrique".
Il leur a rassuré de sa disponibilité à œuvrer pour le retour de la paix en Centrafrique partout où il se trouvera.
Le week end dernier, le Général Babacar Gaye avait présenté ses adieux aux personnels civil et militaire de la MINUSCA en les remerciant pour tout ce qu’ils ont fait pour l’aider à bien exercer sa mission. Il leur a affirmé que les Nations Unies fonctionnent selon des principes que tous ceux qui le servent doivent respecter. C’est au nom de ces principes a-t-il rappelé, qu’il a été obligé de démissionner.
Mamadou Ndiaye (dakarposte)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image