leral.net | S'informer en temps réel

Les détails du rapport sur la fortune supposée de Karim Wade: 159 milliards dans deux paradis fiscaux

Dans le rapport RMA Sénégal, dont les conclusions ont été déposées le 08 avril 2014 par Pape Alboury Ndao, Administrateur Général et fondateur de ladite structure et par ailleurs ex-administrateur provisoire de Dubaï Port World Sénégal (Dp World), il est fait état des mouvements entrants et sortants du compte bancaire de AHSGB (AFRICAN (sic) HANDING (ressic) SERVICE GUINEE BISSAO) appartenant à 100% à Karim Meissa Wade. Lequel compte est ouvert aux Iles Vierges Britanniques mais domicilié à ICBC (Industrial & Commercial Bank of China Limited) de Singapour. Nous livrons le rapport signé Pape Alboury Ndao.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Mai 2014 à 13:28 | | 19 commentaire(s)|

Les détails du rapport sur la fortune supposée de Karim Wade: 159 milliards dans deux paradis fiscaux
Travaux effectués

En vue de l’atteinte des objectifs assignés à la mission d’investigation, nous avons mis en place une approche et une démarche avec nos partenaires spécialistes en investigation financière ayant une forte connaissance du terrain notamment des BVI (British Virgin Islands), c’est ainsi avec un de nos partenaires que nous avons eu à implémenter notre approche d’investigation qui nous a conduits aux résultats ci-dessous.

Résultats obtenus

Nos diligences nous ont permis de mettre en évidence les éléments suivants :

L’existence d’un compte bancaire dont les détails sont ci-dessous listés
Nom de la Société titulaire du compte : AHSGB (AFRICAN HANDING SERVICE GUINEE BISSAO)
Lieu d’ouverture de la Société : Iles Vierges Britanniques
Lieu de domiciliation du compte bancaire d’AHSGB : Singapour
Date d’ouverture du compte bancaire d’AHSGB : le 07 décembre 2011 à Singapour
Nom de la banque de Singapour : ICBC (Industrial & Commercial Bank of China Limited) Singapore Branch
Adresse de la banque : John Hancock Tower 12-01, 6 Raffles Quay Singapore
Code banque : ICBKSGSG
Numéro de compte : THUNDER2011
Lien entre la personne et le compte : Karim Wade propriétaire à 100% du compte de la Société AHSGB à ICBC de Singapour
Lien entre la personne et la société : Karim Wade propriétaire à 100% de la Société AHSGB domiciliée aux Iles Vierges Britanniques
Solde du compte à la date du 26 avril 2013 : 93 761 204 dollars US. Pour des questions de confidentialité, ce compte n’a pas été réinterrogé depuis cette date.
NB : Le compte est administré par un agent de la banque ICBC à Singapour mais AHSGB est domiciliée dans les Iles Vierges Britanniques. Et que l’utilisation de ce genre de code n’est pas courante.
Le détail des mouvements du même compte dont le détail est ci-dessous listé avec deux transactions financières de la société DUBAI CERAMIC vers la société AHSGB ( AFRICAN HANDING SERVICE GUINEE BISSAO) :
Année 2013. Depuis octobre 2013, le compte n’a pas enregistré de mouvements.
Année 2012 : seulement deux mouvements entrants (crédit) de DUBAI CERAMIC :
Le 11 janvier 2012, un versement de 2 437 758 dollars US
Le 16 février 2012, un versement de 13 372 842 dollars US

Ces deux versements proviennent de la société DUBAI CERAMIC. Cette société ayant une activité déclarée de matériaux de construction est enregistrée auprès de cet établissement bancaire comme appartenant à 100% au groupe « DP WORLD FZE ». Il est à noter que les comptes bancaires de DUBAI CERAMIC et AHSGB sont tous les deux domiciliés dans la même banque ICBC de Singapour. Ceci garantissant, en théorie, une meilleure confidentialité aux éventuels mouvements au sein de cet établissement bancaire.

Un lien administratif a été identifié entre le compte « AHSGB » et les Iles Vierges Britanniques d’où est piloté le compte singapourien. Ce lien a permis d’identifier l’ouverture d’un autre compte dans un paradis fiscal le 12 mars 2013. Début mai 2013, l’avoir de compte est de 170 812 439 euros.

Année 2011 : Des mouvements importants ont été effectués au cours du mois d’ouverture de ce compte. Quant aux mouvements sortants, ils ont la particularité d’avoir tous eu lieu le même jour :

Mouvements entrants (crédit)

Date

Bénéficiaire

Montant

09 décembre 2011

Black Pearl Investments

18 101 681 dollars US

13 décembre 2011

Istar Engeneering

9 645 491 dollars US

20 décembre 2011

China Merchant Holding International

53 882 782 dollars US

Mouvements sortants (débit)

Date

Bénéficiaire

Montant

15 décembre 2011

“MP capital Group“ P. Mamadou Pouye

Bank of China-Hangzhou

2 350 000 dollars US

15 décembre 2011

“Jebel Ali Ltd” I. Abou Khalil Bourgi

2 430 000 dollars US

15 décembre 2011

“ Senpharma ” Tahibou Ndiaye

Bank of China-Hangzhou

1 760 000 dollars US


Les intérêts et/ ou frais associés au fonctionnement de ce compte ne sont pas pris en compte.

OBSERVATIONS

Si on se fie au tableau des opérations financières entrantes (9, 13 et 20 décembre 2011) et sortantes (15 décembre 2011) et mouvements entrants du 11 janvier 2012 et du 16 février 2012, les avoirs de Karim Wade arrêtés à cette dernière date à ICBC (Industrial & Commercial Bank of China Limited) Singapore Branch s’élèvent à 45 403 663 400 francs CFA (cela compte des fluctuations du dollar à chaque date indiquée).

Si on se fie aux 93 761 204 dollars US arrêtés le 26 avril 2013 tel que l’indique le document, les avoirs de Karim Wade arrêtés dans cette banque se chiffrent à 47 199 506 357 francs CFA compte tenu du cours du dollar à cette date (503,40124 francs CFA).

Il a été dit qu’un lien administratif a été identifié entre le compte «AHSGB» et les Iles Vierges Britanniques d’où est piloté le compte singapourien. Ce lien a permis d’identifier l’ouverture d’un autre compte dans un paradis fiscal non précisé le 12 mars 2013. Et qu’au début mai 2013, l’avoir de compte est de 170 812 439 euros.

Si on fait le calcul, avec le cours de l’euro qui était à 656,13354 francs CFA début mai 2013, de cette manne financière, on se retrouve avec 112 075 770 277 FCFA. Ce qui fait un total cumulé de 159 275 276 634 francs CFA.

"C'EST UN FAUX, FABRIQUÉ DE TOUTE PIÈCE"

Mais lorsque quelques informations sont parues dans la presse, le pool des avocats de Karim Wade a décidé de poursuivre Alboury Ndao, parce que sur les 30 pages du rapport RMA, il n’a produit qu’une seule pièce qui comporte l’en-tête de Karim Wade. Par conséquent, ils soutiennent que «c’est un faux document qui a été fabriqué. Dans le dossier, il ne figure ni les contrats, ni les statuts de cette société (ndlr : Dubaï Céramic), aucun versement, aucun ordre de virement».

Il faut aussi rappeler que les avocats de l’ancien ministre des Infrastructures et de la Coopération internationale ont nié en bloc l’existence d’un compte bancaire de Karim Wade à Singapour et ont précisé que le rapport d’Alboury Ndao n’est qu’un tissu de «déclarations fausses qui rentreraient dans le prolongement du patrimoine fantaisiste» attribué à leur client. «Karim Wade n’a aucun compte bancaire à Singapour. Il n’est propriétaire ni actionnaire ou bénéficiaire économique d’une quelconque société dans ce pays ou ailleurs dans le monde», avaient précisé les avocats de Karim après les informations livrées par la presse. A cela, ils ont ajouté qu’« après la manœuvre des 99 milliards de Monaco, l’Etat du Sénégal invente les 45 milliards de Singapour ».

Mais dans toute cette affaire, les avocats n’évoquent point dans leurs dénégations les 170 812 439 euros dont le propriétaire serait le même que celui des 93 761 204 dollars US. Il est vrai que le rapport RMA reste très évasif sur cette somme colossale. La seule information donnée est qu’«un lien administratif a été identifié entre le compte ‘AHSGB’ et les Iles Vierges Britanniques d’où est piloté le compte singapourien. Ce lien a permis d’identifier l’ouverture d’un autre compte dans un paradis fiscal le 12 mars 2013. Début mai 2013, l’avoir de compte est de 170 812 439 euros.» Quel paradis fiscal ? Mystère et boule de gomme.

Il faut aussi noter que dans le rapport des erreurs sont commises sur la traduction du sigle AHSGB (AFRICAN HANDING SERVICE GUINEE BISSAO). C’est AVIATION HANDLING. Des erreurs pareilles sur le nom d’une société mise en cause dans un rapport d’investigations concernant une affaire d’enrichissement illicite peuvent amener à s'interroger sur la crédibilité et la fiabilité d’un tel document.

La question à se poser aussi est la date de la diffusion des 45 milliards supposés appartenir à Karim Wade. Pourquoi a-t-on attendu le 15 avril soit à deux jours de la fin de la mise en demeure de l’ancien ministre des Infrastructures pour que, de façon unanime, la quasi-totalité de la presse quotidienne titrât sur les 45 milliards de Singapour ? En tout cas, l’affaire Karim Wade n’a pas encore fini de révéler tous ses secrets.


Serigne Saliou Guèye

Seneplus.com






Hebergeur d'image