Leral.net | S'informer en temps réel



"Les dictateurs sont comme les catastrophes naturelles aux citoyens du monde" (Fatou Jaw Manneh)

Rédigé par ( Les News ) le 28 Octobre 2014 à 14:59 | Lu 757 fois

Fatou Jaw Manneh est un réfugié, vivant actuellement en Arizona, USA. Elle a vécu en Amérique depuis plus de 10 ans. Durant ses premières années,  elle a travaillé comme journaliste  dans sa maison Pays Gambie. Gambie qui a été une fois appelé le «Sourire côte de l'Afrique," traverse aujourd'hui une phase indiciblement sombre entre les mains de son dictateur brutal Yahya Jammeh qui a pris le pouvoir par un coup d'Etat militaire en 1994.

Tout en parlant à la Freedom Forum Oslo Car elle a informé le monde sur les brutalités que le peuple gambien sont faites pour passer tous les jours "Les dictateurs sont comme les catastrophes naturelles aux citoyens du monde. Gambie et ses citoyens souffrent davantage de notre président Yahya Jammeh que nous allons jamais souffrir d'incendie, inondations, famines, sécheresse, ou la maladie. Alors, comment pouvons-nous vaincre la tyrannie ? " , elle a demandé dans son effort pour appeler les citoyens du monde à joindre les mains contre les gouvernements tyranniques. 

Dans son interview exclusive avec le réseau Oslo Times International Nouvelles, elle a parlé de son temps dans un établissement correctionnel de la Gambie, les brutalités et tortures Gambiens passent par tous les jours, les questions des droits humains dont souffre le pays et un ensemble beaucoup plus.

Les extraits ci-dessous nous donnent  un aperçu des événements effroyables ressortissants gambiens sont confrontés aux mains d'un dictateur brutal:

 Le gouvernement gambien vous arrêté en 2007 et détenu pendant votre déclaration faite dans une interview avec le journal gambien, 'The Independent', en 2004. Au cours de votre détention quelles sont les choses que vous avez détesté le plus et que vous vous êtes senti étaient contre vos droits? 

 

Eh bien, ils ont arrêté et m'a détenu pendant six jours avant de prendre à la cour. On me jeta dans une pièce infestée de moustiques pendant six jours et nuit pendant que je dormais sur le plancher et tout mon corps était rouge et enflé à cause de moustiques piquent. La plupart des Gambiens, après ils sont arrêtés sont battu et torturé au sérieux et passer des mois voire des années avant qu'ils ne soient accusés de quoi que ce soit. Je suis allé à travers une série d'interrogations, b ut je eu de la chance d'être torturé pas comme mes compatriotes.

[Fatou Jaw Manneh]url:http://totinterviews.com/wp-content/uploads/2014/10/Fatou-Jaw-Manneh.jpg Je viens d'une petite et une fois paisible pays appelé Gambie. Mais exactement comme je l'avais indiqué dans le "The Interview indépendant», ces garçons militaires qui ont pris le relais en 1994, contrairement à leur promesse de bonne gouvernance, se sont révélés être rien d'autre qu'une bande de gourmands, égarés, les tyrans qui ont envahi espace démocratique de la Gambie. Président Jammeh est un chef cruel qui ne ménage aucun sur sa route vers le pouvoir de fixer le mantra éternité. Son gouvernement n'a aucun respect pour la primauté du droit. Il est en train de tuer, l'emprisonnement, la torture et menaçant Gambiens innocents en les faisant glisser devant les tribunaux pour seulement susciter la peur chez les de lui.

Je déteste qu'il se soucie moins de responsabiliser les institutions qui devraient être les blocs de guidage de la règle de droit, l'ordre et la justice dans une démocratie. Il a fait ses preuves pour être un inadapté pour une nation moderne. Tout ce qu'il croit en est la balle et son interminable et le désir insatiable pour l'argent. Il est corrompu et cruel à la base. Oui , je déteste tout cela.

Président Jammeh, est connu pour son système de gouvernance poigne de fer, et encore Gambie est considéré comme probablement le pays le plus stable dans cette région. Dans ce contexte, pouvez-vous décrire l'ensemble du scénario, y compris l'état de la liberté de la presse, les progrès accomplis par le pays au cours des années et les conditions qui ressemble encore très sombre en Gambie?

La presse et les journalistes sont les plus torturé et ont toujours été  victimes de la  gouvernement Yaya Jammeh. Yaya Jammeh est, et a été en mesure de rassembler toutes les facettes / institution de gouvernance à ses désirs en Gambie à l'exception de la presse gambienne, [Fatou Jaw Manneh citation]url:http://totinterviews.com/wp-content/uploads/2014/10/Fatou-Jaw-Manneh-quote.jpg même si elle reste la pire victime de Jammeh règle de gouvernement. Il veut que chaque battement de tambour et de la Gambie à chanter derrière lui, mais naturellement liberté de la presse est pas that.Therefore il se heurte à la presse tout le temps. Actuellement il ya aussi grave censure de la presse dans le pays, mais ils (les journalistes) font de leur mieux pour rester à flot et faire éclater la vérité.  Il a introduit la sédition grave et lois sur l'information fausse visant à paralyser le travail / rôle de la presse. De lourdes amendes et des peines de prison attendent chaque journaliste ou un journal qui relève de la prévisualisation ou devient une victime des lois prédateurs.

En fait, la loi sur la communication de l'information ajusté et 2009 qui a été adoptée par l'Assemblée nationale dans Banjul le 3 Juillet - permet à une amende de D3 millions (environ USD $ 100,000) ou emprisonnement pendant quinze ans ou à une de ces peines - à toute personne reconnue coupable de l'aide Internet pour diffuser de fausses nouvelles sur le gouvernement ou des fonctionnaires. De cela, pouvez-vous imaginer? Pouvez-vous imaginer comment ce dictateur cruel gambien est?

 Pourriez-vous nous parler de votre site internet personnel la Maafanta.com et le genre de travail que vous faites à travers elle?

Oh! Maafanta  est juste un blog opinion. Je commençais à démarrer après mon retour de mon procès pour partager des informations avec des personnes partageant les mêmes idées dans le pays et avec la diaspora, et pour exposer la dictature et situation horrible que le peuple gambien ont été confrontés sur une base quotidienne.

Premièrement années de troubles civils dans la région de l'Afrique de l'Ouest et le virus Ebola courant ont sérieusement mis toute la région en crise grave. L'épidémie menace d'étrangler une plus grande stabilité économique et sociale de la région.Gambie Comment cette turbulence régional affecté et la situation des droits de l'homme là-bas?

Dieu merci. Gambie et les Gambiens  ont pas encore vu Ebola. Toutefois, cela ne veut pas dire que les Gambiens, à la maison et à l'étranger, ne sont pas de contreventement pour faire face à cette épidémie catastrophique. Ebola est dangereux et est une épidémie menaçant la communauté.Afrique de l'Ouest a été dévastée par l'épidémie, parce que, comme vous le savez, les gouvernements y étaient et ont été, jamais prêt à contrer une épidémie d'une telle ampleur. Le paludisme a tué de nombreux Africains. [Ebola]url:http://totinterviews.com/wp-content/uploads/2014/10/Ebola.jpg La Fondation Bill Gates se porte bien en essayant de freiner cette épidémie. Les gouvernements africains et leurs fonctionnaires corrompus utilisent le pouvoir et les fonds publics pour faire apparaître leur situation personnelle à la meilleure, mais la négligence tout ce qui a à voir avec la population en général.

Il n'y a pas assez d'hôpitaux pour répondre à de telles épidémies, en termes de ressources ou de personnel de santé. Ainsi, tout comme de problème de santé en danger va au-delà de contrôle parce que ces communautés ne disposent pas des installations, les ressources et les travailleurs de la santé qui peuvent les contrer. Bad infrastructures y compris les routes à l'arrière-pays, il est difficile pour un travailleur ou d'une organisation santé à faire figurer sur le temps ou contrôler la propagation de ces épidémies

Ces épidémies ont eu des effets dévastateurs sur le plan économique , les activités touristiques sont rejetés Afrique de l'Ouest, sauf si ces maladies sont effacés. Guinée, la Gambie et le Sénégal sont les destinations touristiques attrayantes pour les voyageurs en général, mais la peur Ebola est plus difficile de les faire fuir.

 L'année dernière, le président Jammeh a annoncé le départ de Gambie à partir de la richesse commune. Beaucoup de critiques ont fait allusion ce départ à la critique rempli la réputation du pays sur les droits de l'homme dans la sphère internationale. Que pensez-vous de ce mouvement et quelles conséquences pensez-vous que la Gambie devra faire face à la suite de celui-ci?

Il est vraiment un acte honteux. Président Jammeh dénigre l'Ouest tous les jours, mais il est encore très obsédé par tout

Président Yahya Jammeh de la Gambie

Président Yahya Jammeh de la Gambie

Western. Gambie est pas colonisée par un pays occidental aujourd'hui et ce qui est contraire à ce qu'il veut que les gens croient.Sortant de la république signifie que la Gambie et les Gambiens entreprise ne peuvent pas bénéficier des échanges d'idées entre le Commonwealth  États membres, en particulier l'accès à des bourses d'études offertes aux jeunes Gambiens à étudier à l'étranger, le renforcement et l'amélioration des établissements de santé, et bien sûr l'assistance assurée sur la sécurité de la nation. Le monde devient de plus en plus compliqué. Dans un tel contexte, la relation plus amicale d'une nation se fonde avec d'autres nations plus ils bénéficient de l'autre en termes de questions d'éducation, de santé et de sécurité. Le plus tolérante et inclusive, ils deviennent comme ils mieux se comprendre et d'étendre l'entraide en cas de besoins.

La radicalisation est en train de devenir un phénomène commun à travers le monde et dans le contexte de l'Afrique, il est pas un nouveau scénario. Endroits où les gens sont les plus insatisfaits de leur vie sont frustrés et sont plus enclins à embrasser l'extrémisme. Alors, comment peut être freinée radicalisation dans les sociétés pauvres?

Oui, la radicalisation est pas nouveau phénomène en Afrique, même après la fin de l'esclavage.Africains, se sont battus, se leva contre le colonialisme et l'esclavage. Africains étaient épuisés par l'ère du colonialisme. Des pays comme le Congo imaginer? Qu'est-ce que le roi Léopold a fait pour ce pays et ses habitants, est inexplicable. Je ne peux pas imaginer que tout pouvoir ou dirigeant étranger peuvent être si cruel à la grandeur du roi Léopold. Il était pire que Hitler.Afrique a beaucoup souffert de l'esclavage, que pour tomber sous leurs chefs-cum pires africains brutales «libérateurs de personnages dans le continent que les maîtres coloniaux. L'Afrique est un c fatigué ontinent , mais il ya de l'espoir. Les jeunes sont à nouveau sous tension. Avec l'éducation sagesse et des conseils, l'Afrique se lèvera à nouveau comme le Phoenix.

L'extrémisme religieux est rampante dans les Etats-nations africains et il menace les communautés au Nigeria et au Kenya et quelques poches dans la corne de l'Afrique en raison de nos frontières fragiles, la lâcheté et la cupidité des dirigeants africains et de désespoir répandus parmi les jeunes. Mais l'extrémisme religieux ne sera jamais un bastion en Afrique. Égard des Africains et de la valeur de la co-existence entre les différentes factions religieuses et ils ont vécu en paix côte à côte avant le christianisme et l'islam ont pris la relève. Nous allons entendre des escarmouches religieux ici et là au Nigeria et dans la corne de l'Afrique, mais je refuse de croire que les Africains vont tomber à l'extrémisme religieux. Oui, mais une nouvelle vague de la révolution est nécessaire pour gouverner le navire, sauver l'Afrique de cette leaders de Knucklehead , se faisant appeler libérateurs. Cette forme d'extrémisme ou de l'activisme est mûr et bien nécessaire.

 En tant que militant politique gambien vivant aux Etats-Unis d'Amérique pouvez-vous nous dire sur le genre de la discrimination raciale des Afro-Américains sont confrontés? Eh bien,

Eh bien, l'Amérique a son sombre passé, comme tous les autres pays. Mais les Américains sont plus tolérants que maintenant ils l'habitude d'être. Oui, les Américains africains restent à la traîne en matière d'éducation, et du niveau de vie dans le bien-être général et économique. Mais les occasions sont là pour les Américains en général à saisir, travailler dur et d'améliorer eux-mêmes. Barack Obama est un président noir et sa femme est également noir. Et les noirs ne l'ont pas mis au pouvoir, mais tous les Américains qui croient en l'équité fait. Obama a vendu son message, et les Américains qui avaient cru en lui et lui ont voté en tant que président. Ces électeurs ne voient pas Obama comme un afro-américain, mais le reçut comme une personne intelligente, éloquente et attentionné et donc voté pour lui. Ce serait pas arrivé il ya cinq ou six décennies. Les Américains ont parcouru un long chemin. Ils sont plus tolérants et respectueux de nos jours que leurs ancêtres. Ils ne sont pas parfaits, mais ont fait un grand nombre d'améliorations et pris d'énormes progrès dans l'amélioration des relations interraciales. Et vous avez brillants dirigeants afro-américains, fort et intelligent, qui ont gardé le pavage pour l'amélioration des relations avec les Afro-Américains .

De Frederick Douglas, Martin Luther King, Malcolm X, Thurgood Marshall à Condoleezza Rice, Halle Berry, Colin Powel, Stokely Carmichael, et d'innombrables autres qui ont combattu et a ouvert la voie pour les Afro-Américains pour atteindre le centre de la scène. Beaucoup d'autres continuent à le faire de différentes façons. Chaque génération a son propre chef dynamique.Barack Obama, Jesse Jackson, Charles Rangel, Melissa Harris-Perry, Rev Al Sharpton sont quelques-uns des plus grands leaders de leur temps.

Au cours des dernières années comment ont des groupes suprématie blanche et les groupes haineux comme Klu Klux Klan et de l'Armée de Dieu au détriment des droits des populations migrantes aux États-Unis d'Amérique?

Pas que je sache, des groupes suprématie blanche. Suis sûr qu'ils existent, mais aucun immigrant en Amérique va dormir craignant quelque groupe de la suprématie blanche vient après eux. Nos craintes sont quand à régulariser nos papiers, comment entrer dans les universités, comment postuler à des emplois de l'entreprise. Tout cela prend longtemps pour un immigrant, mais lorsque votre statut est régularisé vous avoir à en découdre comme tout autre Américain à aller à l'école, travailler dur et aider les familles. Menaces en Amérique viennent de terrorisme, les grandes banques, et l'accès à la santé et à l'éducation.

 Quel a été votre expérience de la Freedom Forum Oslo? Comment pensez-vous que cela vous aidera dans votre cause à résister au gouvernement de dictature en vigueur dans votre pays?

[oslo_freedom_forum]url:http://totinterviews.com/wp-content/uploads/2014/10/oslo_freedom_forum.jpg Le Forum de la liberté d'Oslo est l'une des meilleures rencontres pour les défenseurs des droits de l'homme dans le monde. Il est un rassemblement de gens bien intentionnés du monde entier. Il est un rassemblement de tristes histoires difficiles à travers le monde , mais les gens aussi résistants et souples et la lutte contre les tyrans et les despotes exposer dans le monde entier. Il est bourré, avec des ateliers et des séminaires qui ont ouvert les yeux à beaucoup de stratégies, et des experts dans tous les domaines en provenance de partout dans le monde. Le soutien a été écrasante. Je pleurais beaucoup après mon discours. Oui, la lutte contre la tyrannie est difficile, mais il se sent bien quand un organisme comme le Freedom Forum reconnaît votre travail, ce que vous faites, vous donne une tape dans le dos, et les portes ouvertes pour aider votre cause qui sont inimaginables.Ce fut une révélation pour moi. Les fondateurs et tous les garçons, les hommes et les femmes dans cette organisation, sont efficaces, gentil, généreux et attentionné. Ils ont complètement emporté tous les restes de la peur qui traînent ou enliser combattants de la liberté à travers le monde. Ils sont très riches grands garçons et de filles qui auraient pu faire autre chose, mais choisissent de dépenser leur argent, temps et leur expertise à exposer la tyrannie, les tyrans et les despotes du monde entier. Bonnes gens se rassemblent ensemble et aider les uns les autres et qui est l'essence de la Freedom Forum Oslo. Je eu une longue conversation avec le président, Garry Kasparov et je ne l'ai pas encore vu des hommes et des femmes si dévoué à faire mieux vies humaines et les droits de l'homme dans le monde, afin Extrême-Allemagne à la Chine. Il était grand et je suis humilié. Il ne pouvait pas être une meilleure entreprise. Je suis sorti sous tension, prêt à toutes les informations, les contacts, et le zèle. Nous allons continuer à rouler. Je me sens bénie et je suivrai jusqu'à la T.

 Tout message pour nos lecteurs?

Oui. Les journalistes sont bien connus pour tenir les uns les autres dans les moments d'adversité.Le rédacteur en chef Oslo fois approché de moi après mon discours avec un accueil et sourire chaleureux, et une poignée de main ferme. Le papier est le seul anglais ou le plus grand site de nouvelles en anglais / papier en Norvège / Oslo.

Je veux que vos lecteurs à comprendre que la Gambie comme la Norvège est un pays petit et pacifique. Gambiens veulent travailler dur, rester bien, et de vivre ensemble dans la paix et l'harmonie.[Fatou qoute]url:http://totinterviews.com/wp-content/uploads/2014/10/Fatou-qoute1.jpg

Gambiens souffrent d'une terrible dictature d'un leader fou, paranoïaque, brutal et peu judicieux dans le nom du président Yaya Jammeh. Oslo est une grande ville et je ne peux pas expliquer l'hospitalité offerte.Malheureusement , il était aa court  voyage.Merci pour le gouvernement de la Norvège pour le merveilleux soutien à la Freedom Forum et à tous les participants. Je rencontré des parlementaires qui sont chaleureux, accueillant et sympathique à la situation de la Gambie. Nous avons eu un grand dîner à la succession de Kristian Siem. J'y ai rencontré des avocats, des médecins, des politiciens et des militants du monde entier. Je dis merci   vous Norvège, merci d'Oslo, à toutes les belles personnes de la Norvège et les militants audacieux que je rencontrais de partout dans le monde. Je lance un appel à la population de la Norvège, que la Gambie est un beau paradis touristique. Aide à nous débarrasser d'un dictateur brutal qui tue Gambiens daily.The  gambien  président prévoit sur ​​couronnant lui-même roi et faire Gambie Un Etat islamiste. Pouvez-vous imaginer le contrôle complet, la brutalité et la cruauté si il parvient à faire ?? Le temps joue contre nous et je presse le norvégien aider à sauver ce beau pays appelé Gambia.To tout ce qui est arrivé aux sessions du Forum de la liberté de je leur demande d'aider la Gambie se dégager de la dictature brutale. Je suis invité à prendre la parole lors d'un événement de l'Université en Février. Je suis honoré et je serai de retour Inshalla Merci à Hatef  et l'ensemble du personnel de l'Oslo Times. La lutte continue et Dieu nous bénisse tous. Merci aux lecteurs Oslo fois. Ensemble, nous pouvons faire de ce monde un meilleur endroit.

 

Tous droits réservés avec l'Oslo fois