leral.net | S'informer en temps réel

Les diplômés sénégalais en France dénoncent les barrières qui entravent leur retour au pays


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Mars 2016 à 23:33 | | 5 commentaire(s)|

En partenariat avec Brain Gain For Africa, l'Institut Africain de Géopolitique (IAG) dirigé par le Dr Seydou Kanté a organisé mardi, à la Sorbonne, son premier café géopolitique. Le thème portait sur le retour des diplômés africains dans leur pays. Une occasion saisie par les participants pour déplorer les nombreux facteurs administratifs qui entravent ou découragent la matière grise à faire le saut vers le retour, à la fin de leur formation.

Le mardi 1er mars 2016 la Sorbonne a accueilli le 1er café géopolitique de l'IAG sur le retour des diplômés africains: le cas du Sénégal. Initié par le Dr Seydou KANTE directeur de l'IAG, la rencontre a été animée par Moise SARR directeur du service de gestion des étudiants sénégalais de l'extérieur. M Sarr a exposé durant la rencontre les réformes encours pour faciliter l’accueil des étudiants sénégalais dans le monde et les mesures prises afin faciliter leurs retour et insertion professionnelle au Sénégal.

Dans ce cadre, des partenariats privés/publics sont noués et le ministère de l'enseignement supérieur sur instruction du Président Macky SALL a entamé également de profondes réformes pour l'insertion des docteurs.

Il faut noter parmi les conférenciers M. Kemo Touré fondateur et director manager de la plateforme WUTIKO, exemple vivant d'un retour réussi malgré les contraintes; et de Me Moustapha KAMARA avocat au barreau de Marseille.

Avocats,  ingénieurs, juristes, géographes, agronomes, urbanistes, financiers,  chefs entreprises, étudiants...les participants présents à cette rencontre viennent pratiquement de toutes les catégories professionnelles. D’où la richesse des échanges avec les animateurs. Mais aussi d’où la pertinence des doléances soumises à Moise Sarr.

En effet, bon nombre des participants ont déploré les facteurs administratifs qui se dressent devant eux, si toutefois ils sont décidés de rentrer au Sénégal.

C’est pourquoi ils ont invité Moise SARR d'être leur porte parole auprès des autorités sénégalaises pour lever certaines contraintes "qualifiées d'absurdes"

Afrique Connection



 

 

- See more at: http://www.afriqueconnection.com/article/03-03-2016/les-dipl%C3%B4m%C3%A9s-s%C3%A9n%C3%A9galais-en-france-d%C3%A9noncent-les-barri%C3%A8res-qui-entravent-leur-retour-au-pays#sthash.GfSVbd01.pFKEIY3D.dpuf






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image