leral.net | S'informer en temps réel

Les enseignants de l’APR à Wade : «Allez vous reposer ! Vous n’êtes désormais bon que pour le musée»

Le Réseau national des enseignants de l’Apr invite Me Abdoulaye Wade à vivre calmement sa retraite politique.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Novembre 2014 à 21:12 | | 2 commentaire(s)|

Les enseignants de l’APR à Wade : «Allez vous reposer ! Vous n’êtes désormais bon que pour le musée»
«Macky Sall n’a donc pas du tout le temps de répondre aux propos insensés d’un mauvais perdant qui doit prendre sa natte et son chapelet, en attendant paisiblement son retour au Seigneur», a dit Ahmed Suzanne Kamara, coordonnateur national adjoint du réseau des enseignants de l’Apr. Les camarades du Président Macky Sall invitent le Président sortant à aller directement à la retraite, car c’est seulement son fils Karim Wade qui l’intéresse. «Wade fait tout pour sauver son fils, les moyens importent peu. Tout ce qu’il fait, c’est seulement dans le sens de libérer Karim Wade de prison. Pour preuve, il n’a jamais pipé un mot lors de l’arrestation des barons de son parti, incarcérés pour les mêmes motifs. Karim est un voleur et c’est lui qui lui a appris comment faire. A cet effet, comme il n’a pu se venger sur le fils de Macky Sall, qui n’a aucune responsabilité dans le gouvernement, il a préféré s’attaquer directement à Aliou Sall». Heureusement, poursuit M. Kamara, ce dernier a pu tirer les choses au clair. «Wade n’a qu’à arrêter de rêver de ses vieux projets impopulaires, qui ne se réaliseront jamais», lance le conférencier. Suzanne Kamara interpelle le Président Wade. «Macky Sall a été élu par ses concitoyens pour un mandat de 7 ans, mais il a délibérément choisi de réduire son mandat de deux ans. Et si vous jugez pertinent et rationnel d’organiser des élections en 2015 et quel qu’en soit le prétexte, je pense sérieusement que votre place est dans un asile. Le pouvoir que vous avez perdu, vous ne pouvez le reconquérir qu’à l’issue d’élections libres, démocratiques et transparentes, mais jamais par la révolte ou la révolution. Vous vous trompez de pays comme vous vous trompez sur toute la ligne. A votre décharge, la vieillesse du corps, du cerveau, de l’esprit… Allez vous reposer ! Vous n’êtes désormais bon que pour le musée». Selon M. Kamara, Karim ne pourra pas être candidat à la présidentielle de 2017, n’ayant pas la nationalité sénégalaise.

L'Observateur






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image