leral.net | S'informer en temps réel

Les ex-ministres somment Macky Sall de s'expliquer et assènent leur vérité

De l’électricité était dans l’air, hier, au Palais de la République. Après le Conseil des ministres, le président de la République a reçu en audience Thierno Alassane Sall, Mor Ngom, Benoît Sambou, Seydou Guèye et Anta Sarr. Devant Macky Sall, L'As révèle que ces anciens ministres sont allés droit au but en assénant leurs vérités à propos de leur exclusion du gouvernement.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Juillet 2014 à 11:07 | | 20 commentaire(s)|

Les ex-ministres somment Macky Sall de s'expliquer et assènent leur vérité
Convaincus que le chef de l’Etat les a humiliés, ils ont demandé à ce dernier de les éclairer sur les fautes dont ils se seraient rendus coupables. Mais, ce qui a le plus révulsé les membres de l’ancien gouvernement durant l’audience avec le locataire du Palais, c’est l’intrusion inattendue du Premier ministre Mahammad Dionne dans les discussions. Certains d’entre eux ont eu trop mal lorsque Dionne est entré dans la salle pour les consoler. "Dionne s’est dit très désolé pour ce qui leur est arrivé. Il estime qu’ils ne doivent pas considérer les mesures prises par le Président comme des sanctions. Pour lui, un gouvernement c’est comme une équipe de football, on sort des joueurs et les remplace. Parfois un gouvernement peut aussi être comparé à une équipe de basket où des joueurs sortent à tout moment avant de revenir", confie une source. Mais, cette intervention du nouveau Pm a mis certains ex-ministres, qui se considèrent plus comme des actionnaires de l’Apr, dans tous leurs états. « On est en train de dérouler une opération de communication sur notre dos, mais nous l’accepterons pas », tranchent-ils avant de révéler l’invite qui leur a été faite, au sortir du bureau de Macky Sall, de désigner un représentant pour parler à la Rts. Une demande qu’ils ont tous déclinée. De toutes les cinq personnalités reçues hier, par le chef de l’Etat, il n’y a que Seydou Guèye qui a accepté d’entrer les rangs. Après une longue audience nocturne, l’ancien secrétaire général du gouvernement a accepté le poste de Directeur de cabinet adjoint du chef de l’Etat. Par ailleurs, ajoute le journal, le flou qui entourait le sort des ministres d’Etat Mbaye Ndiaye et Ndèye Marème Badiane après le leur déconvenue électorale s’est dissipé hier grâce au premier Conseil des ministres. En guise de sanction, le chef de l’Etat les a « exclus » de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image