leral.net | S'informer en temps réel

Les femmes minoritaires sur les 800 agents des parcs nationaux, eaux et forêts

Minoritaires avec 9%, les femmes doivent revendiquer la parité au niveau des services des parcs nationaux, des eaux et forêts et des aires marines. Sur l’ensemble du territoire, le ministre de l’Environnement et du Développement durable indique qu’il y a 800 agents qui sont recensés dans les structures des parcs nationaux, des eaux et forêts, etc.


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Mai 2013 à 11:22 | | 0 commentaire(s)|

Les femmes minoritaires sur les 800 agents des parcs nationaux, eaux et forêts
Aly Haidar, qui présidait, hier à Dakar, l’ouverture d’un atelier de validation d’une étude a fait savoir que seul 9% des 800 agents sont constitués de femmes. Cet atelier était placé sous le thème : « Genre du plan sectoriel du ministère de l’Environnement et du Développement durable et évaluation de la capacité en budgétisation, programme et planification ». Selon lui, ces structures des parcs nationaux, des eaux et forêts ainsi que les aires marines protégées sont extrêmement présentes sur le terrain. Vu leur présence minoritaire dans ces structures de l’Etat, les femmes vont-elles réclamer l’instauration de la parité dans ces postes liés à la nature ? La vérité est à chercher dans les explications du ministre. Les agents du Parc de Niokolo Koba sont dans les parcs forestiers durant toute l’année. Et, d'après M. Haidar, les métiers d’agent des eaux et forêts et de surveillance des parcs nationaux sont difficiles mais il informe que ces corps de métiers sont féminisés depuis longtemps. Aussi, pense-t-il que, au regard du petit nombres des femmes, que ces postes ne les intéressent pas.

L’écologiste a confié, d'après nos confrères de Walfadjri, qu’il va personnellement veiller à ce que, dans le recrutement, les femmes aient leur place au niveau de ces directions. « A l’école, il y a une dizaine de femmes qui doivent sortir. Nous les accueillerons à bras ouverts pour mener à bien le combat sur l’environnement. Elles doivent aussi s’intéresser au ministère de l’Environnement », a-t-il invité. L’objectif de l’étude est de renforcer la présence de la femme dans les différents ministères. Et, Aly Haidar a promis que l’Etat va renforcer la présence des femmes dans les aires marines protégées, les directions des eaux et forêts, des parcs nationaux et dans l’aquaculture.






Hebergeur d'image