leral.net | S'informer en temps réel

Les frères Ayew offrent 3 points à l’OM sur la pelouse d’Ajaccio

L'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse de l'AC Ajaccio (0-2, 11e journée de L1) grâce à deux buts des frères Ayew et réalise une magnifique opération au classement.


Rédigé par leral.net le Dimanche 4 Novembre 2012 à 14:13 | | 0 commentaire(s)|

Les frères Ayew offrent 3 points à l’OM sur la pelouse d’Ajaccio
L’Olympique de Marseille avait l’occasion de revenir à la hauteur du Paris SG en tête du classement de Ligue 1. Pour ce faire, il lui fallait gagner sur la pelouse de l’AC Ajaccio. Une mission accomplie (0-2) dans la douleur après une première période plus que poussive. Empruntés et sans grande inspiration, Mathieu Valbuena et ses partenaires n’ont en effet pas vraiment brillé lors du premier acte. Hormis deux tentatives de Benoît Cheyrou hors de la surface (17e et 22e), les Phocéens n’ont pas spécialement inquiété Guillermo Ochoa.

D’ailleurs, ils pouvaient s’estimer heureux de revenir aux vestiaires à (0-0) puisque les Corses se créaient les occasions les plus nettes face à un Steve Mandanda vigilant par l’intermédiaire de Chahir Belghazouani (8e et 40e), Mehdi Mostefa (12e et 26e) ou encore Carl Medjani (33e). Certainement secoués par Élie Baup au repos, les Marseillais reprenaient avec plus d’entrain. Ils ouvraient même le score grâce à un André Ayew opportuniste de la tête dans la surface ajaccienne (0-1, 55e). Bien mieux organisés et plus agressifs, les Olympiens maîtrisaient la fin de match.

Malgré quelques tentatives d’Adrian Mutu sur coup franc (59e) et de Ricardo Faty sur une frappe écrasée (62e) bien sorties par un Mandanda toujours impeccable, l’OM aurait même pu aggraver le score par Mathieu Valbuena (63e et 84e). Mais petit Vélo donnera finalement le but du (0-2) à Jordan Ayew (87e), très bien entré dans le match en lieu et place d’un Loïc Rémy encore très discret. Grâce à ces trois points pris à François Coty, l’OM revient donc à égalité avec le PSG, seule la différence de buts séparant les deux formations. De son côté, Ajaccio, qui s’en voudra de ne pas avoir profité des largesses marseillaises en première mi-temps, reste à la 16e place.


Alexis Pereira






Hebergeur d'image