leral.net | S'informer en temps réel

Les guides religieux : coresponsables de la faillite de l’Etat Sénégalais

Le Sénégal a été depuis longtemps tributaire d’une dynamique religieuse intense. Les grands guides
religieux ont accompagné les recompositions politiques avant, pendant et après la colonisation.
Toutefois, depuis la fin des années quatre‐vingt dix, on voit émerger une nouvelle génération de
guides religieux. En rupture totale avec leurs illustres prédécesseurs, les nouveaux chefs religieux
ont mis en place de nouveaux rapports avec leurs talibés, des formes nouvelles de collaboration avec
l’Etat et doivent accompagner de nouveaux processus beaucoup plus complexes (crise de l’Etat,
paupérisation, corruption généralisée, recul des valeurs, mondialisation, renouveau démocratique,
entre autres).


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Juin 2010 à 23:45 | | 23 commentaire(s)|

Les guides religieux : coresponsables de la faillite de l’Etat Sénégalais
Ces tarikhas conquièrent un espace public grandissant, laissé vacant par des pouvoirs
publics corrompus et incapables de former des citoyens avertis. De sorte qu’aujourd’hui, beaucoup
de questions purement politiques, sont prises en main par des guides religieux, des tarikhas qui
fonctionnent comme des entreprises familiales religieuses de lobbying et sont gérées comme telles. Il
s’agit de questions relatives aux nominations aux plus hautes fonctions de l’Etat, au dialogue
politique, aux consignes de vote lors d’élections,… Qui peut croire que ces intermédiaires religieux
n’y trouvent pas un intérêt personnel, direct ou indirect, intérêt qui n’a rien à voir avec la religion ?
L’érection du religieux en deuxième pouvoir par Abdoulaye Wadd dans une république laïque,
l’ampleur et l’impunité des mouvements soi‐disant religieux en tout genre (mouvement Kara,
Béthio,…) constituent, à mes yeux, un cocktail explosif, une sérieuse menace pour notre démocratie.
La création d’un ministère chargé des affaires religieuses est tout simplement terrifiante.
Plus inquiétant encore, est la timidité des citoyens sénégalais face aux dérives de ce nouveau
pouvoir. Quand on lit la presse sénégalaise, on est frappé par la pertinence des analyses portant sur
de nombreux sujets (manque de transparence, corruption,…) mais très peu d’articles portant sur la
complicité des tarikhas, des guides religieux dans ce mouvement généralisé de perte de valeur.
Revenons sur l’affaire Ségura. Tous les intellectuels, hommes politiques, simples citoyens avaient
vigoureusement dénoncé cette affaire, et à juste titre. Ces mêmes intellectuels, politiques, citoyens
observent un silence coupable quand il s’agit des valises, d’enveloppes, de voitures de luxe, ou autres
cadeaux à destination des chefs religieux de ce pays. Dans de l’esprit des lois, Montesquieu disait
« Les grandes récompenses dans une monarchie et dans une république sont un signe de leur
décadence, parce qu’elles prouvent que leurs principes sont corrompus ; que, d’un côté, l’idée de
l’honneur n’y a plus tant de force ; que, de l’autre, la qualité de citoyen s’est affaiblie.
C’est un fait patent que depuis que Wade est au pouvoir, tout se vend, tout s’achète au Sénégal :
achat de voix d’électeurs, achats de conscience,… Les pratiques clientélistes des socialistes d’Abdou
Diouf ressurgissent d’une ampleur inégalée dans l’histoire politique de notre pays.Wade a érigé le
religieux en pouvoir afin de mieux le manipuler. C’est ainsi qu’il a pu corrompre beaucoup de nos
guides religieux mais c’est tellement plus facile pour nos intellectuels, citoyens, journalistes, leaders
de l’opposition de ne rien voir et de se taire ! La fameuse loi du silence de la maffia n’est‐elle pas de
la corruption passive ? De sorte qu’on peut aujourd’hui affirmer que dans ce pays, presque tout le
monde a un prix. La peur de dénoncer peut en être un. Le silence aussi. Les journalistes qui osent
franchir le pas sont attaqués par les talibés, sous la bénédiction de leurs guides. Comment
comprendre que, dans un pays démocratique et laïc, les réactions des talibés soient plus virulentes
que celles des policiers (dans le saccage des locaux de Walf par exemple) ? Nous avons en mémoire
les attaques et les insultes dont a été victime Madiambal Diagne, par certains talibés mourides,
furieux du traitement des informations concernant la vie privée du guide religieux des mourides,
Serigne Bara. Que l’information soit ou non vérifiée, il n’est pas acceptable dans un pays civilisé que
des talibés, sous la bénédiction de leur guide religieux, lancent des fatwas contre de simples citoyens,
qui font leur travail. Beaucoup d’honnêtes citoyens (Madiambal et d’autres) sont poursuivis,
surveillés, menacés par le régime de Wadd parce qu’ils dérangent au plus haut niveau. Mais le plus
frappant, c’est que personne ne dérange aujourd’hui les guides religieux, personne ne condamne les
faits de corruption les concernant, personne ne s’interroge sur leurs responsabilités dans le naufrage
du navire Sénégal. Ces derniers sont épargnés par les critiques au nom de je ne sais quel ordre. Et
pourtant, nombreux sont les sénégalais qui, dans leur salon, critiquent vertement l’attitude de
beaucoup de guides religieux, mais rechignent à en parler publiquement. De grâce, sortons de cette
irresponsabilité et de cette hypocrisie. Quel est l’impact de ce silence dans la faillite de notre
système ?
Il faut dire les choses simplement : dans le Sénégal d’Abdoulaye Wade, il ya trois pouvoirs : le
politique, le religieux et les médias, plutôt certains médias. La justice est morte depuis l’affaire Idrissa
Seck et le législatif depuis l’affaire Macky Sall. J’affirme ici que nos guides religieux ont une énorme
responsabilité dans la faillite de notre état et dans la généralisation de la corruption. Une
responsabilité morale à l’égard de leurs talibés et une responsabilité à l’égard de la société dans la
mesure où ils participent, de manière directe ou directe, au système clientéliste mis en place par
Wade. Pire, ils bénéficient largement de ce système.
Le Sénégal se trouve aujourd’hui dans une situation ubuesque : les corrupteurs d’un côté, les
corruptibles de l’autre, le tout baignant dans une immense jungle gérée par des corrompus pour le
compte des corrupteurs. Le corrupteur (Wade) et le corrompu (guides religieux) semblent entrer en
symbiose, l’un aidant l’autre dans son rôle et inversement. L’un devient nécessaire à l’autre, et
même l’un ne peut plus vivre sans l’autre.
Wade a besoin du pouvoir religieux pour dompter les populations et apaiser le climat social. Ce sont
les tenants du pouvoir religieux qui se mobilisent à chaque fois que le pays traverse des moments
tendus (en réalité des moments de vérité nécessaires dans tout processus démocratique), ce sont les
tenants du pouvoir religieux qui jouent les intermédiations dans les affaires de justice. Ce sont les
mêmes, qui donnent des consignes de vote ; les mêmes qui fixent les contours de la laïcité dans
notre république (le débat récent sur le monument de la renaissance nous le rappelle) ; les mêmes
qui se mobilisent pour les nominations dans les plus hautes fonctions, les mêmes qui se mobilisent
pour secourir tel ou tel ministre ou dirigeant de sociétés coupables d’un détournement.
Les temps évoluent, les hommes aussi. Les chefs religieux d’hier ne sont pas du même tempérament
que ceux d’aujourd’hui. Les sénégalais sont nostalgiques du temps où Serigne Abdou Aziz SY Dabbah
convoquait tout le pays pour dire ses vérités aux dirigeants socialistes de l’époque.
Pour dire les choses simplement, il est temps que la critique politique s’intéresse à tous les acteurs
de la vie politique, économique et sociale de notre pays, sans exception, aucune.

Abou Seck
Directeur des Etudes ‐ Cabinet Cité Architecture ‐ Paris
gayeseck@yahoo.fr



1.Posté par fallou mbacké le 02/06/2010 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c domage kon ne les critike pa publikment ces mara hypocrite et alieé du diable. Par contre ds les gran place leur comportement font souvent lobjet de debat ki par la mme ocasion devoile a leur talibés coment ils leur trompent o profit de wade Bref il nya presque plus de marabou ou chef religieux ceux ki le pretendent nont rien dotre ke de simple personne ki abuse du pouvoir de dieu pour réussir ds ce bas monde sans se soucier de leur réussite ds l'au de la. wa salam


LES WADES KI GAGNENT LE SENEGAL KI PERD

2.Posté par le médiateur le 02/06/2010 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salut,

j'accepte bien l'idée avancée mais c'est tout aussi dommage de constater que abou seck verse dans l'hypocrisie. ainsi le texte manque d'objectivité. il est tout sauf un bon analyste de la situation du Sénégal. cette personne maitrise-t-elle le pays sous le régime socialiste? Vit-elle présentement au Sénégal? en tout je reste sur ma faim. pour de tels intellectuels aussi, le pays passe à la dérive. DÉSOLÉ

le médiateur

3.Posté par jerome le 02/06/2010 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je partage largement les analyses de Abou. Mettons les débats concernant les religieux sur la place publique et arrêtons de faire comme si de rien n'était. Ces marabouts là s'occupent uniquement de leur famille, et obeissent à leurs intérets.

4.Posté par CASTRO le 02/06/2010 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE SENEGAL

5.Posté par CASTRO le 02/06/2010 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ARRETEZ DE CRITIQUEZ LES MOURIDES POURQUOI VOUS AVEZ MIS LES PHOTOS DE KARA ET BETHIO

VOUS N'ALLEZ PAS ME DIRE QUE C'EST LES DEUX MARABOUT SEULEMENT QUI FONT LA POLITIQUE AU SENEGAL

6.Posté par CASTRO le 02/06/2010 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ARRETEZ DE CRITIQUEZ LES MOURIDES POURQUOI VOUS AVEZ MIS LES PHOTOS DE KARA ET BETHIO

VOUS N'ALLEZ PAS ME DIRE QUE C'EST LES DEUX MARABOUT SEULEMENT QUI FONT LA POLITIQUE AU SENEGAL

7.Posté par theo le 02/06/2010 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous etez que deux hypocrite qui cherchent la belle vie sur le dos de vos talibè ,des faut marabout, triants allez vous faire foutre ,vous avez des contes a rendre au tout puissant

8.Posté par CASTRO le 02/06/2010 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ARRETEZ DE CRITIQUEZ LES MOURIDES POURQUOI VOUS AVEZ MIS LES PHOTOS DE KARA ET BETHIO

VOUS N'ALLEZ PAS ME DIRE QUE C'EST LES DEUX MARABOUT SEULEMENT QUI FONT LA POLITIQUE AU SENEGAL .

9.Posté par OS le 02/06/2010 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'ailleurs c'est pour cette raison que je doute sur la capacité des leaders politiques du moment de régler le vrai mal du senegal (les marabouts et les guides confreriques)
Personne n'ose clairement s'avancer ,comme ils savent que les senegalais sont tous sans exceptions ,du fait de leur ignorance religieuse , totalement à la merci de ces guides religieux.

C'est vraiment le mal de ce pays ,le senegal à besoin d'un révolutionnaire genre sankara ,prêt à mourir pour la patrie ,pour dégager tout ça et remettre chacun à sa place et libérer ce peuple.

10.Posté par CASTRO le 02/06/2010 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé THHEO FERME TON TROU SI C'ETAIS TON PERE QU'EST CE QUE TU ALLAIS DIRE IMBECILE DE CHIEN

11.Posté par CASTRO le 02/06/2010 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI

ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON

12.Posté par CASTRO le 02/06/2010 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI
THEO TU ES UN CHIEN TOI 2

ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON
ET ESCLAVE DU COLON

13.Posté par oma le 02/06/2010 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le 2 embesil la vo set de foromachon maricon hija de puta

14.Posté par ramadan le 02/06/2010 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et L eglise du Senegal qui mene une pression discrete sur la Republique il faut en parler car c est aussi le pouvoir religieux .Avec l appui du pouvoir colonial ensuite de SENGHOR ET DIOUF il occupe l espace foncier dakarois dans chaque eglise pratiquement c est plus de 2000 m2 alors que les mosques ne font que 100 a 150 m2 A CELA S AJOUTE QUE ILS ONT DE GRANDS ESPACES POUR LES ECOLES PAYANTES ALORS QUE LES DARAHS SONT CONFINEES DANS DES MAISONS INACHEVEES.Je signale au passage qu aucun des marabouts que je vois sur cette photo n est pas reference je suis connecté directement a KHADIMOU RASSOUL pas au charlatan des temps nouveaux

15.Posté par Ma warou si rewmii le 02/06/2010 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour du jugement le voleur de chèvre attendra longtemps, parceque y'aura tellement de dossiers de faux marabouts a juger.
Juste une question aux internautes : avez vous déja entendu dans ce pays un guide religieux demandait au Sénégalais de soutenir les pauvres et les inondés de Dakar l'année dernière , ou exigait à leurs talibés de s'acquitter de la zakat comme il le font pour les sollicitations.

16.Posté par deug le 02/06/2010 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui en veulent à SERIGNE CHEIKH BETHIO, CHEIKH MODOU KARA MBACKE et aux mourides en général, je veux nommer LERAL. NET et REWMI.COM

17.Posté par theo le 02/06/2010 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

castro tu es un fils de pute ki comprend rien dans la vie tu es un imbecile comme ses deux faut marabout de merde
un chien ki s akroupi devant ses ordures
dit si tu le crois ton marabout de merde dit lui de te faire sortir du galere k tu vie imbecile...............................................

18.Posté par xembe le 02/06/2010 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kara,bethio,halifa niasse et beaucoup de soi disant marabouts ne sont que des branches pourries d arbres illustres.
j ai foi que ce pays va changer et que les senegalais se reveillerons¡

19.Posté par BFree le 03/06/2010 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une fine analyse impregnee de bon sens, implacable!
Ku yéwu yetté.

20.Posté par guenz le 04/06/2010 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo mr seck pour ta clairvoyance mais surtout le courage de s'affirmer en toute objectivité.

guenz

21.Posté par Ba le 04/06/2010 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai longtemps vécu au Sénégal, pays auquel je suis très attaché, sans en être ressortissant.Je trouve l'article de Mr Guèye très pertinent et courageux en ce sens qu'il s'élève contre les dérives qui gangrènent ce pays longtemps cité en exemple de démocratie dans un océan de dictatures.Je suis frappé par le poids néfaste des "marabouts" dans la vie politique sénégalaise. Professeur de droit, j'avais l'habitude de toujours citer ce pays comme référence en matière d'ouverture politique, mais devant ce que l'on constate comme influence néfaste du religieux dans nombre d'affaires mentionnées par Mr Guèye et celà dans un pays qui se définit comme laîc, j'ai cessé de le faire.Il est en grand temps de se raissaisir avant que ce pays ne vienne grossir le rang de pays au banc des nations.

22.Posté par akd le 05/06/2010 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sen nguatou baye dana gueneu dagg
dieuredieufeti serigne Cheikh Bethio
dieuredieufat Cheikh Modou KARA

23.Posté par A.S le 05/06/2010 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien à dire c'est une vérité éclatante.Mais bon avec le régime actuel dificile d'arreter cet engrenage dont l'interet personnel est la quintessence. Peut etre qu'ils oublient que Allah est l'omnipotent et l'omnipresent. Mais tout cela à cause de ces idôlatres wakh ko té dé. am na niouy nakh sén bop dé !
AMA MALLAH

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image