leral.net | S'informer en temps réel

Les imams du Mali condamnent les propos du Procureur général, Daniel Tessougué, et réaffirment leur soutien à Mahmoud Dicko


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Décembre 2015 à 00:13 | | 2 commentaire(s)|

Les fidèles musulmans ont massivement fait le déplacement le samedi 13 décembre 2015 à la Grande mosquée de Bamako, à l’appel de la Ligue des imams du Mali (Limama) pour un grand meeting de soutien à Mahmoud Dicko. Plusieurs dignitaires religieux étaient présents comme l’imam Koké Kalé de ladite mosquée. Les partisans de Sabati 2012 étaient aussi là. Devant une foule déchainée, prête à en découdre avec n’importe qui pour la défense de leur emblématique chef, Mahmoud Dicko, le président du Haut conseil islamique que Limama a fermement condamné les propos du juge.
Il faut dire que tout est parti des propos peu amen du Procureur général près la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Amagouin Tessougué, qualifiant une interview de Mahmoud Dicko « d’apologie du terrorisme ».
Mahmoud Dicko a invité les fidèles à ne pas tomber dans l’amalgame en transportant la polémique sur un terrain religieux, opposant islam au christianisme. Le Procureur général étant chrétien, il y a lieu de ne pas voir derrière ses propos une offense de cette religion à l’islam.
« Les chrétiens n’ont rien à voir dans ça », a martelé l’imam Dicko avant d’indiquer que Daniel Tessougué est certes Procureur de la République, mais il ne saurait être la République elle-même.
A en croire l’imam, il y a un plan visant à porter atteint à l’islam du Mali, et concocté depuis l’extérieur. Il a cité plusieurs exemples en la matière notamment le sulfureux Code de la famille en 2009.
Dans une déclaration lue à l’attention de l’assistance, la Ligue des imams du Mali (Limama) condamne les propos du Procureur général et réaffirme son soutien ferme à Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique.
A. D
Source: MaliJet






Hebergeur d'image