leral.net | S'informer en temps réel

Les institutions bancaires priées de quitter la cité religieuse de Touba

Les différentes institutions bancaires, trois au total, présentes dans le périmètre de Touba, sont priées de quitter les lieux dans les plus brefs délais, a fait savoir ce mercredi le président de la communauté rurale de Touba, Serigne Mourtada Mbacké, fils du khalife général. Cette mesure avait été prise par l’ancien khalife Serigne Saliou Mbacké, mais elle n’avait pas été appliquée jusqu’ici. Seules les radios communautaires et les bureaux des différentes radios FM avaient quitté la cité religieuse pour s’établir à Mbacké.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Mai 2010 à 12:24 | | 3 commentaire(s)|

Les institutions bancaires priées de quitter la cité religieuse de Touba

La nouvelle mesure a été une surprise pour les différentes banques présentes à Touba, où de nombreux dignitaires mourides ont des comptes bancaires, en plus des services de transfert d’argent offerts aux populations. Aucune raison n’a été donnée suite à cette décision, mais il s’agit d’un véritable test pour les autorités étatiques. La ville de Touba a-t-elle une existence en dehors de l’espace territorial sénégalais, pour contraindre des institutions privées dans l’exercice de leurs droits ? La famille de Serigne Touba a toujours brandi un titre foncier, pour justifier sa souveraineté dans un périmètre familial qui échapperait aux lois et institutions étatiques. Mais le khalife général règne-t-il pour autant dans une principauté dans laquelle ne s’exercent que les décisions du marabout khalife général ?




Auteur: Senewebnews



1.Posté par CITOYEN le 20/05/2010 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Touba serait 'il un pays dans un pays comme ce que la gambie est pour le sénégal ?
La question est posée pour le cas où les autorités de la BCEAO s'opposeraient à la mesure si l'on s'en tient aux dispositions de l 'ohada

2.Posté par SUNUGAL le 20/05/2010 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam à tous

Bien là on ne voit aucune explication pour expulser ses banques de Touba.
Si c'est par rapport aux intérêts, qu'ils nous édifient ?
On peut tout à fait avoir un compte, sans prendre des intérêts.

Le statut foncier de Touba doit être publié pour que certains investisseurs ne mettent pas sans savoir leur argent.

Et les stations d'essences ? les marchés, autres activités ?
Il faut expulser et faire de Touba une terre sans activité de commerce

Le Khessal est interdit non ? Et les boutiques d'esthétiques ?

Si Touba à un PCR, c'est parce que c'est une communauté rurale, soumise aux lois et textes de la décentralisation.
Et là y'a aucun article qui stipule qu'on peut expulser quelqu'un venu faire une activité commerciale.


3.Posté par mamadou coundoul le 21/05/2010 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam a tous
en ce qui me concerne je pense qu on devrais se mettre autour d une table discuter du different opposant les autorites de touba aux institutions banquaires presante dans la dite cite car la population de touba a besoin de ces banques et les banques de meme.
en temps qu habitant de touba je ne vois vraiement pas le gene des banques du point de vue de leurs situations par raport a la mosquee.donc retronvons nous autour de l essenciel. YAL NA JAMM YAGG

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image