leral.net | S'informer en temps réel

Les jeunes ‘’apéristes’’ des Parcelles assainies demandent aux ‘ Y en a marristes’’ de ne point se laisser manipuler par une certaine opposition


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Avril 2017 à 11:50 | | 0 commentaire(s)|

Les jeunes ‘’apéristes’’ des Parcelles assainies demandent aux ‘ Y en a marristes’’ de ne point se laisser manipuler par une certaine opposition
« Liiy ram cii niax bi la jemme ». C’est la nouvelle trouvaille des souteneurs du président Macky Sall aux Parcelles assainies, en réponse au mouvement Y en a marre qui dit « lu epp turu ».Il s’agit pour Khadim Gadiaga et ses camarades apéristes, de mettre en garde les responsables du mouvement Y en a marre.

Face à la presse hier, aux Parcelles assainies, ils leur demandent de savoir raison garder, car le contexte sécuritaire est assez difficile, marqué par des violences et une insécurité grandissante un peu partout à travers le pays et la sous-région.                « Beaucoup de pays sont en proie à des conflits armés ou la guerre civile, et qui ont comme soubassement des tensions politiques. Nous avons vu ce qui s’est passé au Rwanda, en côte d’ivoire, au mali, pour ne citer que ces pays qui paient un prix cher pour trouver la paix. Et donc, le moment est très mal choisi pour générer des problèmes, car nous estimons qu’il ne sert à rien de brûler ce pays qui nous est si cher ».

Ils en profitent également pour demander aux Y en a marristes à ne pas se laisser manipuler par une certaine opposition qui veut ainsi redorer son blason.

« Aussi, nous demandons à ce mouvement de jeunes de faire attention à cette opposition qui veut les utiliser parce que nous savons tous que sans eux, cette opposition ne peut réussir une telle mobilisation », ont-ils affirmé.

Ils ont profité de l’occasion pour lancer un appel solennel à tous les militants et sympathisants des Parcelles assainies, à se ranger derrière le coordinateur, le ministre des Finances, Amadou Ba et de travailler ensemble pour donner une écrasante majorité au président de l’Apr et à ses alliés de BBY, au soir des élections législatives.

La tribune








Hebergeur d'image