leral.net | S'informer en temps réel

Les jeunes chômeurs fédèrent leurs forces

Une dizaine de collectifs et d’associations de jeunes diplômés chômeurs ont mis sur pied, hier, la Coalition nationale pour l’emploi au siège de la Raddho.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Mars 2013 à 09:41 | | 0 commentaire(s)|

Les jeunes chômeurs fédèrent leurs forces
Cette structure fédérale a pour mission de regrouper tous les sans-emploi du pays pour imposer l’emploi comme la question centrale des politiques publiques dans le cadre d’une stratégie de croissance durable et favorable à l’emploi. « Les politiques publiques en matière d’emploi, n’ont pas pu faire de cette question un enjeu central. La question de l’emploi, même lorsqu’elle est reconnue comme importante par les gouvernements, ne fait pas l’objet d’une prise en charge à la mesure de son importance sociale et économique », s’offusque Babacar Ndour, coordonnateur du Regroupement des diplômés sans emploi du Sénégal (Rdses), et membre de ladite coalition qui regrette l’absence d’organisations nationales regroupant les personnes touchées par le phénomène du chômage.

«Les gouvernements n’ont pas en face de forces sociales et des interlocuteurs suffisamment organisés pour leur imposer la prise en charge de cette question de manière satisfaisante », regrette Ndour même s’il reconnait que la question du chômage est évoquée de façon récurrente, à la suite des revendications politiques ou estudiantines explosives, elle ne fait pas l’objet d’une approche de lutte structurée.

Face aux moyens que les sans-emploi qualifient de dérisoires, historiquement consacrés à l’emploi et tenant compte de la réalité du pays marquée par une orientation politicienne des choix et des ressources publiques, la coalition se pose « comme la tour de garde et le cadre de défense pour faire de l’emploi la question centrale des politiques économiques ». Mais aussi, elle sera un cadre de propositions suite au « déphasage entre les ressources disponibles et les besoins du pays ». Car, de l’avis de ce responsable de cette coalition, « les victimes du chômage, c’est aussi bien les personnes directement touchées que les pères et mères de famille qui ont investi dans l’éducation et la formation de leurs enfants, pour constater qu’à l’arrivée, les portes de l’opportunité leur sont fermées pour des raisons qui ne relèvent pas de leurs responsabilités ». Une situation « inacceptable », dénonce t-il, dans la mesure où « le pays a besoin de leur compétence et de leur dynamisme pour impulser leur croissance, diminuer les pertes et réduire les fléaux sociaux ».

La coalition est composé du regroupement des diplômés sans emploi du Sénégal, le collectif national des diplômés de la pèche et de l’aquaculture, des sages-femmes et infirmiers d’Etat, des sortants diplômés de l’Ecole du développement sanitaire et social, du centre de formation professionnelle et commerciale de Maurice Delafosse, de l’association des médecins chômeurs, des techniciens en mécanique et métiers associés, et des étudiants handicapés.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image