Leral.net | S'informer en temps réel

Les jeunes congolais se soulèvent contre le président Kabila

le 21 Janvier 2015 à 15:52 | Lu 1125 fois

Les jeunes congolais se soulèvent contre le président Kabila
« Kabila dégage ! » Le cri de colère qui traverse la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) depuis trois jours ne s'épuise pas. Pour le troisième jour consécutif, les violences ont repris, mercredi 21 janvier, à Kinshasa, où la police est intervenue pour disperser de nouveaux rassemblements de jeunes gens hostiles au président congolais Joseph Kabila.

Les émeutiers protestent depuis lundi contre l'examen d'une nouvelle loi électorale, controversée. La manœuvre pourrait entraîner un report de l'élection présidentielle et permettre au président de se maintenir au pouvoir au-delà du terme de son mandat, en 2016.
Les violences ont fait plusieurs morts : cinq selon les autorités, vingt-huit d'après une organisation congolaise de défense des droits humains.

AFFRONTEMENTS À KINSHASA ET À GOMA

Des émeutiers ont incendié mardi une mairie à Kinshasa, et de nombreux pillages ont eu lieu. Mercredi, une journaliste de l'Agence France-presse a entendu deux coups de feu sur un campus de Kinshasa, où un petit groupe de policiers faisaient face à quelques dizaines d'étudiants. Toute la matinée, des affrontements sporadiques se sont poursuivis dans les environs de l'université entre étudiants et policiers.

Dans un quartier proche de l'aéroport international, un poste mobile de police a été détruit par un groupe de jeunes scandant des slogans hostiles au chef de la police de Kinshasa, le général Celestin Kanyama. Là aussi, les policiers tentaient de les disperser à coups de grenades lacrymogènes.

Le soulèvement a également gagné la ville de Goma (Est), où la police a également dispersé une centaine d'étudiants avec des gaz lacrymogènes.
lemonde


Plus de Télé
< >