leral.net | S'informer en temps réel

"Les maîtres coraniques doivent prendre leurs responsabilités", selon Pèdre Ndiaye, président du Cercle des amis et défenseurs des enfants


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Août 2015 à 16:00 | | 5 commentaire(s)|

"Les maîtres coraniques doivent prendre leurs responsabilités", selon Pèdre Ndiaye, président du Cercle des amis et défenseurs des enfants
L’horreur vécue par les populations du quartier Médina Fall à Thiès remet au goût du jour la lancinante question de la protection des enfants talibés mais aussi la prise en charge des malades mentaux et des drogués au Sénégal. D’où la colère et l’indignation des associations de protection des droits des enfants et des droits des malades mentaux et des drogués.

Selon le coordonnateur du Cercle des amis et défenseurs des enfants, ces enfants n’ont pas bénéficié de la protection nécessaire. « C’est parce qu’ils sont laissés à eux-mêmes qu’ils ont été surpris dans leur sommeil et violenté à mort par un individu malintentionné décrit comme un drogué notoire », indique le journaliste pour qui « les maîtres coraniques doivent prendre leurs responsabilités. Ils ne doivent pas s’engager dans des missions qu’ils ne sont pas à mesure d’assumer jusqu’au bout ». « Recevoir des enfants d’autrui pour leur éducation religieuse et ne pas être à mesure de les protéger, c’est fuir ses responsabilités » fulmine Pèdre Ndiaye du cercle des amis et défenseurs des amis.

Pour que pareille situation ne se reproduise plus, Pèdre Ndiaye réclame des sanctions à l’encontre de ces maîtres coraniques incapables d’assumer leurs responsabilités et demande au procureur de la République de s’autosaisir avant d’interpeller l’Etat sur l’urgence de voter la loi sur la modernisation des « Daara » et la mendicité.







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image