leral.net | S'informer en temps réel

Les militaires guinéens annexent une partie de la Côte d’ivoire, et déscendent le drapeau ivoirien

Rédigé le Jeudi 21 Février 2013 à 11:47 | | 0 commentaire(s)

Le torchon brûle entre l’axe Conakry Abidjan, et ce pour un problème frontalier. Les militaires guinéens ont annexé Kpéaba dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Au dernier Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara fait savoir qu’il ordonnait leur retrait immédiat.



Les militaires guinéens annexent une partie de la Côte d’ivoire, et déscendent le drapeau ivoirien
Le mercredi 20 février Alassane Ouattara a haussé le ton pour ordonner le départ sans délai des troupes étrangères. Selon des sources militaires ivoiriennes, la situation reste tendue à la frontière ivoiro-guinéenne, une zone riche en minerais de fer et de cuivre. Au nombre de 50, armés de fusils d’assauts kalachnikov, les militaires guinéens ont annexé le village de Kpéaba en revendiquant ce territoire. Une dispute frontalière vieille de plus de 50 ans est à l’origine de ce nouveau rebondissement. Les guinéens ont eu l’outrecuidance de descendre le drapeau ivoirien et de hisser le leur. Mais le président Ouattara a opté pour la voie de la diplomatie tout en restant ferme, car les choses auraient pu se passer autrement.




Dans la même rubrique »
< >

Jeudi 30 Octobre 2014 - 18:56 Mozambique: Filipe Nyusi élu président



Hebergeur d'image