leral.net | S'informer en temps réel

Les ouvriers qui ont participé à la construction de la mosquée avec Cheikh Mouhamed Fadel Mbacké

Ce document écrit en wolof est une lettre adressée à un certain Serigne Mouhamed Seck de la part de Serigne Thierno Fall Diama. Le texte est le suivant : Cheikh Mouhamadou Moustapha a démarré les travaux de la mosquée le vendredi 17 dhu al - Qi‘da 1350H (1932). Ils étaient dirigés par Wardi, Leyti Ndiaye et Maciré Niang. Les travaux se sont arrêtés le 09/06/1940…


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Décembre 2014 à 20:01 | | 1 commentaire(s)|

Les ouvriers qui ont participé à la construction de la mosquée avec Cheikh Mouhamed Fadel Mbacké
Et voici  les ouvriers et les aides qui y ont participé sur autorisation de Cheikh Mouhamed Fadel :
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Cheikh Mouhamed Fadel  :  Serigne Mor MBACKE Dodj, Serigne Thierno FALL Diama, El Hadji Abdou MBACKE Raye, Abdou Salam SECK, Serigne Seyni NDIAYE, Mouhamed SECK Masseck Maçon, Mamour KANDJI, Ghawsou DIAKHATE, Cheikh TOURE, Abdou Latif MBACKE, Sidy MBACKE, Mouhamed DIOP Dame, Mouhamed BA, Mouhamed SOW Mbour, Mouhamed FALL Cuisinier, Aïn SY, Malick DIENG, Cheikh Fall MBAYE, Serigne Modou SYLLA, Mor SANKHE, Mafall FALL, Cheikh Fall MBACKE, Fadel LY, Sahm DIENG, Serigne NDIAYE, Issa NDOUR, Mouhamed NDOUR, Fadel SARR, Fadel NDIAYE Ndiol, Mor DIEYE, Baye NDIAYE Colistra, Dame DIAKHATE, Omar NDIAYE, Mapathé GADIAGA, Mbaye GADIAGA, Serigne DIOP Koki, Thierno FALL Moundaw, Mor LO, Ibrahima FAYE, Ndiaga MBACKE, Moussa NDOUR, Gora DIOUF, Aliou TINE, Cheikh Mbacké DIOUF, El Hadji GAYE, Moustapha TOURE, Serigne TOURE, Mor GUEYE, Coumba GUEYE, Gade FALL, Modou NDIAYE, Aliou DIOUF, Abdou MBAYE, Fadel FAYE, Omar GUEYE, Moustapha TOURE Sénior, Bara DIEYE, Omar CISSE, Malick NDIAYE, Aliou CAMARA, Modou MBAYE, Gora SECK, Fadel KANDJI (64 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Bachirou MBACKE Khadimou Rassoul :Thierno SY, Abdou LO, Maniass NDIAYE, Dame GUEYE, Bathie NDIAYE, Macissé DIOP, Abdoulaye NDIAYE, Serigne NDIAYE, Gora Mbaye, Abdou GUEYE, Modou SY, Thierno NDIAYE, Mbacké DIOP, Bthie NDIAYE (14 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Abdoul Ahad MBACKE Khadimou Rassoul :Mor MBAYE, Modou NDIAYE, Abdoul Ahad DIOUF, Cheikh DIOP, Bachir SENE, Ndiaga NDIAYE (6 personnes)
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Saliou MBACKE Khadimou Rassoul :Mor DIAKHATE, Cheikh DIOP, Mouhamed Dieh MBACKE (3 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Chouhaybou MBACKE Khadimou Rassoul :Cheikh KANE Ndiaga NDIAYE (2 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Abdoul Khadre MBACKE Khadimou Rassoul : Sakal FALL, Mouhamed DIOUF, Mouhamed GAYE (3 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamadoul Mourtada MBACKE Khadimou Rassoul :Sidy BAKHOUM, Modou SY (2 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Cheikh MBACKE : Mouhamed NDIAYE Assane, Mbaye NDIAYE, Cheikh NDIAYE, Mbacké DIOUF (4 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamadou Awa Balla MBACKE: Moustapha THIAM, Touba TOURE, Touba TOURE Misra, Mbaye LO, Cheikh NDIAYE, Balla MBACKE, Saliou GAYE, Dame GAYE, Modou KANE (9 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Awa Balla MBACKE :Bachir DEME, Modou NDIAYE, Ousmane DIENG, Siré NGOM, Omar TOURE (5 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Haïdara MBACKE : Thierno DIOP, Thierno GADIAGA, Touba DIENG, Mbaye LO (4 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh El Hadji Mamoune MBACKE : Serigne MBAYE, Serigne Tacko NDIAYE, Dame MBAYE, Abdou GAYE (4 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamadou Faty Khary MBACKE :Birane SYLLA, Talla DIA, Magatte BARRO, Modou WILANE, Mor FALL, Abdou BAKHOUM, Ndiaga DIOP,  Ibra NDIAYE, Mor GAYE, Mouhamed Lamine DIOUM, Ibra SENE, Mor DIENG, Modou SOW, Birane GAYE, Birane NDIAYE (15 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Abdoul Khoudoss MBACKE : Abdoul Khoudoss DIOP (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Sokhna Mouminatou MBACKE  Khadimou Rassoul : Modou DIENG (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamadou Massamba DIOP : Mouhamed Diop MBAYE, Assane LY, Abdou TOURE, Ndiaga BEYE, Modou LY, Mouhamed DIOP, Gora DIOP, Cheikh DIOP, Mbacké DIOP, Moustapha SY, Aliou MANE, Moctar DIOP (12 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamadou Khabane MBACKE : Khalil NDIAYE, Ousseynou NDIAYE, Pape GAYE, Youssou DIAGNE, Omar SYLLA, Mbacké TALL, Modou GAYE, Ibra GUEYE, Ousmane FALL, Abdoulah DIENG, Mass SOW, Ousmane FALL (12 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh MBACKE Madina : El Hadji DIENG, Modou NDAW, Abdou SECK, Abdoulah NDIAYE, Mbaye FALL Modou Moctar DEKA (6 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Abdou DIENG Balla FALL : Dame NDIAYE, Cheikh MBAYE, Modou Sylla DIAGNE, Mor DIENG, Cheikh DIENG (5 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Moustapha FALL : Cheikh FALL Dieumb, Talla FALL, Samba DIENG Ferrailleur, Samba DIENG Chauffeur, Saliou DIOUF, Cheikh MBOUP, Ibra KASSE, Ibrahima FALL, Cheikh DIOP, Djibi MBAYE, Cherif MBODJ, Mouhamed FALL, Abdou Rahim FALL (13 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Alsy NDIAYE :Omar KANE, Assane KANE, Darou NDIAYE, Darou KANE, Darou THIAM, Modou GADIAGA, Ibra DIBA, Thierno DIOP, Fadel GAYE,  Modou NDIAYE, Abdoul Khadre NDIAYE, Mor GAYE, Mbaye NDIAYE, Mbaye DIAKHATE, Modou Samba Bachir KANE, Cheikh DIOP, Balla GADIAGA, Touba NDIAYE, Bara NDIAYE (20 personnes)..
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Hamza DIAKHATE : Modou BA (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Dame Dior LO : Mor Talla THIAM (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Bara Khoureydja MBACKE : Djibril NDIAYE, Mor SECK, Mor NGOM (3 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Abdou Rahmane MBACKE Mbar : Cheikh FAYE, Cheikh LY, Ibra GAYE, Serigne NDIAYE, Gora DIOUF (6 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamed BOUSSO Kade : Magueye SECK, Sahm SECK, Ibra SECK (3 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Bakhir BOUSSO : Serigne Kodé NIASS (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Assane BOUSSO : Mamour KANDJI (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamed Bass Fadel MBACKE : Serigne NDIAYE, Gora KHOUMA, Abdou FAYE (3 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Cheikh LO Ngabou : Cheikh DIOP (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Ibra LO Ngabou : Idrissa DIENG (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamed LO Dame : Madiop BA, Dame SECK (2 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Modou Khary NIANG : Abdoulaye DIAGNE (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mouhamed SECK Tékhé : Abdou SYLLA (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh El Hadji Serigne DIA : Issa DIENG, Serigne Cheikh NDIAYE Ndjidj, Serigne DIENG (3 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Cheikh Mor Penda MBACKE : Cheikh NIASS (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Modou Diaw TOURE : Mouhamed SENE (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Moustapha DIOP : Moussa DIOP (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Aliou TOURE : Cheikh SARR (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Mor NDIAYE … : Thierno DIOP, Cheikh GAYE (2 personnes).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Ibra NIANE : Mbaye DIENG (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Abdou Dia MBACKE : Abdoulaye FALL (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Moustapha GAYE Yarway : Ndiaga GAYE (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Elimane MBACKE : Mouhamed SECK (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Lèye SYLLA : Djibril NDIAYE Kourel (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Lamine SYLLA : Samba NGOM (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Mbacké SALOUM : Omar GAYE (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Ibra LO : Idrissa DIENG (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Sahm NDOULO : Ousmane GAYE (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Siré MBACKE : Bachir NDIAYE (1 personne).
Ceux qui sont venus de la part de Serigne Modou Maye MBACKE : Fadel DIOP, Mor CISSE, Mor KANE (3 personnes).
L’Architecte  Escatna : Il avait commencé le travail avec La Société Française des Dragages de l’époque de Serigne Mouhammadou Al-Moustapha jusqu’au début du règne de Serigne Fallou.
L’Entrepreneur Pierre Auger : …………………………………………..
Les Chefs de sentiers étrangers : - Pape (un noir), René, Bissinato, Kokio, Kokino, Marianine,, Calina, Saint Berbe, Mondé et Saint Ardo.
Les Maîtres–maçons  :  Badara NDIAYE, Samba NDAO, Saliou GAYE, Saliou GUEYE, CISSOKHO, Yeri DIALLO, Madou KEBE, Adama DIALLO, Ahmad KANE, Modou NGOM, Assane NDIAYE, Madické NDIAYE, Malick FAYE, Daouda FAYE, Ibrahima DIAKHATE, Lamine KA, Mamour KA, Cheikh FALL.
Les Maîtres–menuisiers :  Ndiassé MBAYE, Modou DIENG, Mbaye TALL, Yade DIAGNE, Bara DIOP, Serigne DIOP, Abdou GAYE, Modou Nourou AW, Abdou TOP, Mor MBOUP, Cheikh MBACKE, Barak LO, Omar DIOP Dékoul, Modou FALL, Modou SY, Mor GAYE.
Les Maîtres–ferrailleurs :   Samba NIANG, Serigne NDAW, Madou SECK, Ibrahima GAYE, Saky BOYE, Issa FAYE, Ibrahima THIAM, Mandoye Leyti NDIAYE, Baye Issa DIALLO, Cheikh NIASS.
A la fin des travaux, Cheikh FALL fut chargé de l’entretien de la Mosquée et la conservation des clés, avec l’assistance  de   Serigne Bathie MBACKE et Ibrahima FAYE.
Observation :
Le présent document montre l’importance de la participation de toute la population à la construction de la Grande Mosquée de Touba conformément aux ordres de Cheikhal Khadim à l’adresse de tous les talibés mourides. Et il est à noter que cette participation volontaire des populations a été très efficace dans la réalisation des travaux et la réduction des coûts le maximum possible.

Conception du Plan

Ce document montre comment nos ascendants ont conçu le plan de la mosquée. Il montre à quel point ils étaient au fait des expériences en cours ainsi que le degrés de leur attachement à ce travail que leur avait chargé le guide.
En effet, ils avaient consulté beaucoup de plans de mosquée en vigueur à l’époque. Le document est en plus écrit dans un arabe simple avec des caractères mauritaniens. Cependant, tel que nous avons indiqué plus haut, quelques mots manquent dans le texte ce que nous avons signifié par le symbole (…) alors que quelques expressions ont été reformulées pour en rendre la compréhension plus facile.

La Construction de La Mosquée de Touba / Sénégal

Préambule du plan : (Le texte émane de l’architecte chargé de réaliser le projet, Monsieur Thibaudet) :
« Notre but est d’exposer dans cette introduction notre intention, surtout les types de construction de notre choix. Ceci nous est venu à l’esprit lorsqu’on nous a chargé la composition de cette œuvre architecturale. L’étude commence par les observations suivantes :

  1. Le souhait des mourides est d’avoir une très grande mosquée comportant un mausolée ;
  2. La mosquée doit être de type islamique, mais un tel concept est ambigu, car il y a beaucoup d’interprétations. Ce qui a exigé de notre part de fouiller dans les arts architecturaux musulmans. C’est ainsi que nous avons trouvé à Diourbel (lieu de résidence surveillée du guide de 1912 à 1927). Une mosquée construite pour les mourides qui ressemble à l’architecture turque, mais elle n’emporte pas l’adhésion des mourides (vrai ou faux… c’est comme ça que c’est écrit dans le texte original) du fait que le wali, Cheikh Ahmed Bamba, la jugeait non conforme à ses vœux. Nous avons, tout de suite, compris que le plan choisi par l’architecte ressemblait à la photo d’un (e) (…) ; bien que ce plan soit bon, car devenu un modèle dans les constructions des hanafites. En plus, dans le passé, si les musulmans mettaient la main sur une église, ils la transformaient en mosquée comme c’est le cas de la mosquée Aya Sofia à Istanbul.

Nanti de cela, nous devons éviter le modèle turc auquel j’ai fait allusion dans ce qui précède, par crainte de perte. Tandis que la conception persane, dans ses dômes arrondis et ses allées sous forme de cavernes, nous devons y renoncer, car un tel travail n’est pas possible au Sénégal.

Nous allons donc chercher dans l’époque qui a connu l’existence de beaucoup de mosquées simples dans le monde musulman, comme en Egypte et en Grande Syrie et de mosquées abritant des mausolées, comme la mosquée de Médine, la mosquée d’Omar, de Housseyn ou les mausolées des califes en Egypte. Mais la réalisation de telles mosquées n’est pas possible à cause de l’inexistence des matériaux de construction ici. Nous passons sur le modèle de Palerme, capitale de la scissile, car il n’est pas adapté au climat du pays. Finalement, nous avons abouti au type de mosquée arabe que nous voulons reproduire.
Ce type a fait son apparition en Algérie et au Maroc, mais surtout en Andalousie, tout en évitant à plusieurs reprises d’opter pour un modèle non réalisable au Sénégal. Oui, nous avons choisi le modèle arabe, avec ses minarets, ses gravures et ses beaux murs décorés.
La réalisation d’un tel  modèle est possible dans cette contrée (…). Maintenant, chaque plan correspond naturellement à un coût donné (…) ça peut suffire, mais peut ne pas réaliser notre vœu d’avoir la grande et splendide mosquée que vous désirez. Tandis que l’argent (métal) on peut le trouver, car il est abondant (…) c’est une question de sous ; alors que pour le décor, des hommes doués dans ce domaine nous ont laissé beaucoup de formes que nous pouvons trouver. La réalité est que le bâtiment commandé coûte très cher et la somme prévue n’est pas suffisante… ; que faire donc entre les types anciens qui sont pas chers et les modernes dont le coût des matériaux est excessif - faire une étude comparative - (texte original).
Si nous regardons bien les plans des grandes mosquées de l’extrême orient et de l’Andalousie, nous sommes émerveillés par la bonne organisation et la solidité. C’est le cas de la grande mosquée d’Alger, des deux mosquées d’Abou Madyana à Tlemcen, des grandes mosquées de Cordoue, Kairouan, Fès, Santa Maria, de Blanca, San Crusta.
De ce coté là, nous n’aurons rien à craindre, car les multiples exemples nous ont permis la normalisation des principes de base, des dômes et de l’ensemble des voûtes.

Un grand problème qui s’est posé à nous lors des études comparatives.
Les mourides ont pris l’engagement de fournir ce dont a besoin l’architecte, en terme de bras et de quantités suffisantes en sable, bétons et eau, jusqu’au au lieu du projet. Une telle aide nous permettra de faire une bonne œuvre en pierres avec un moindre coût, mais le problème qui se pose c’est la solidité des travaux, la lenteur, la non qualification de la main d’œuvre. Ce qui a poussé à faire des comparaisons.
La formation des ouvriers est sans doute un choix non envisageable
Pour une telle raison, on ne pourra leur confier que des taches élémentaires. En effet, il est évident qu’un homme même d’une intelligence moyenne peut maîtriser rapidement comment casser les prières et les placer dans les creux prévus à cet effet.
Maintenant l’option de diminuer les dimensions, en plus de la disponibilité du montant global, peut agir dans le sens d’accélérer le bâtiment. Le modèle de construction arabe quant à lui, on peut le trouver en abondance. Celui marocain, par exemple, est une série de dômes superposés et peut être le modèle de référence pour nous. Nous pouvons par la suite, concevoir une chaîne de voûtes, d’arcs et de dômes collés les uns aux autres, bâtis sur des poteaux compacts et scellés par des ponts sous forme d’arcs rapprochés.
Dans ces différentes parties, nous utiliserons de petites pierres non aplaties. La face du toit sera couverte d’une couche de grands carreaux ou de (…) obtenu des coquillages de mer (…), qui  peut protéger contre les effets du suintement et éviter des réparations qui peuvent être (…) et éprouvantes. Les toits devront être recouverts de plâtres ainsi que la terrasse. Ainsi, le toit ne demandera qu’un seul nettoyage après chaque grande rencontre publique. En ce qui concerne les matériaux, nous avons évoqué les raisons qui nous ont poussés au choix des pierres à la place de (…).
En réalité, les différents travaux seront menés selon des approches différentes (…). Les minarets, les marches et la piscine (…) citée bénéficieront de tours de fer à la base. Tandis que les marches intérieures seront composées d’un ensemble de pierres (…). Les grands dômes seront faits de pierres transparentes et les deux cotés seront parés de verres colorés pour donner une lumière en grappe. A l’intérieur (…) tout se terminera par une couche en plâtre gravé séparé des variétés de marbre (…). Le pavage des deux salles de lecture du coran prévues (…) de bois, selon le style marocain. La décoration extérieure sera le fruit de travaux simples (…) avec des pierres fines, creuses et meulées. Les cercles des portes seront en carreaux de faïence (…). Les fenêtres seront en grilles de fer.
Dans la grande galerie on aura de grands lustres en cuivre pendants du haut du dôme à une hauteur de quatre (4) mètres. Le minaret sera à droite du sanctuaire (mihrab) et sera en bois sculpté et coloré. Le mausolée du guide sera en marbre coloré, les murs en pierres dures de type européen. Les allées couvertes du dôme surplombant le grand compartiment seront couvertes de verres colorés. Le minaret du nord aura des mâts faits de petites pierres aplaties portant des drapeaux noirs et blancs, tandis que celui du sud comportera un phare pour les prières nocturnes.

La description de la mosquée
Il apparaît que l’objectif de la recherche dans le préambule du plan est de mettre en évidence notre choix. Alors que le plan définitif c’est celui que nous prendrons intégralement après évaluation des dépenses nécessaires. Le volume évalué connaîtra une légère modification, car ce plan est celui initialement prévu avec évaluation des dépenses nécessaires, en rehaussant ce qui est (…) du plan définitif. Ces changements auront un impact peu important sur le plan et ne sont pas indispensables (…) sur la surface de la mosquée.
La surface de la mosquée sera dans tous les cas comme prévue dans le plan (…) 40m de large et 97m de long. La mosquée aura deux minarets dont la hauteur (…) 30m. Le dôme aura une circonférence de 13m (…) du guide d’un coté, et la salle des visiteurs de l’autre coté. La mosquée aura 7 portes d’entrée : la plus grande sera à l’Ouest, une autre à l’Est (…) elle sera l’entrée des visiteurs, une porte du Nord, deux au Sud, une porte entre le Nord et le Sud prévue pour les nu-pieds. 
La grande porte de l’Ouest donnera sur un corridor prévu (…) décoré. A droite et à gauche de ce corridor, il y aura des casiers où les visiteurs mettent (…). Deux salles de lecture du Coran seront orientées vers la Qibla et deux minarets (…) pour la couchette, des chandeliers, une grande moquette à l’Ouest de l’allée (…). Deux allées vont encadrer la cour intérieure, l’une au Nord et l’autre au Sud. Il y’aura (…) la cour un grand bassin de 60 places pour les ablutions. Le bassin sera alimenté par deux ruisseaux alimentés par un jet d’eau.
Le bassin sera à découvert et sera entouré de places pour ceux qui veulent accomplir leurs ablutions, une grande salle de prières, un sanctuaire décoré, une chaîne (minbar) à droite du sanctuaire pour les serments sont aussi prévus. Dans les mosquées anciennes d’habitude on aménage une galerie pour les guides et celle-ci est surmontée d’un dôme.
Maintenant nous arrivons à la question la plus importante à savoir le mausolée du guide, Cheikh Ahmed Bamba. Ce mausolée sera l’objet de visites, et les visiteurs s’y rendent avant de pénétrer dans la mosquée. Alors, nous devons lui aménager des entrées convenables. Le mausolée doit être vu à partir de la mosquée, ce qui nous a amené à prévoir deux ouvertures entre le Nord et l’Est. Sachant que les visiteurs ne manquent pas d’aller à la mosquée, nous avons prévu un bassin pour les ablutions pour permettre à ces derniers de se purifier avant d’aller à la tombe. C’est ce qui  justifie le bassin orienté vers la Qibla et à partir duquel s’étend une moquette de forme ronde (…) du mausolée qui sera placé au coin du coté du nord.
Pourquoi un tel choix ? Nous avons constaté que les mausolées des hommes de Dieu sont placés au coin gauche, du coté de l’Est, dans les mosquées. D’habitude le mausolée est surmonté d’un dôme décoré  plus joli que les autres.
En plus, au coin du mausolée, un deuxième sanctuaire est prévu pour le gardien, à l’effet de ses prières.
A droite de la Qibla, il y a une grande salle de visites analogue à la salle du mausolée, surmontée d’un dôme semblable à celui du mausolée.
Deux lieux de prières pour le jurisconsulte et le gardien du mausolée et une bibliothèque sont prévus. Il n’y aura pas de chambre, ni pour le portier ni pour le gardien. La lumière du jour diffusera  ses rayons à partir d’une vitre colorée, au milieu de plâtre fin, à l’intérieur des dômes.
La lumière de la nuit proviendra des lustres des allées. Un autre type de lumière proviendra des lampes à huile. Une telle lumière éclaire la mosquée sans grand dommage pour les yeux (…) ces lampes à huile auront des verres décorés qui reflètent la lumière (…). Le circuit électrique sera dans un endroit précis des jardins dont nous parlerons dans ce qui suit. En plus, nous allons prévoir une puissance électrique permettant de drainer l’eau des puits (…) tous les bassins.

Les jardins
Nous jugeons qu’il est bon d’implanter une chaîne de jardins autour de la mosquée. Ces jardins seront séparés par des allées de 20m de long et 10m de large bordées par des arbres à droite et à gauche. Elle seront recouvertes de sable évalué à (…). Les gens nous reprochent d’aménager des jardins à cause de la rareté de l’eau.
Certes, c’est vrai mais l’eau qui provient de la mosquée et des bassins d’ablution sera canalisée vers les jardins. En plus, à l’occasion des grandes visites, les gens ont besoin de s’asseoir. Ce qui explique les bancs, les lieux de promenade et les bassins, au moins aux alentours directs de la mosquée. Cependant ces éléments sont séparés dans le jardin.
Pour nous résumer, nous arrêtons ici la description de la mosquée de Touba. Et tel que prévue, la durée de construction peut être longue. Il est aussi possible de terminer les gros œuvres rapidement, car le plan est simple et la mise en oeuvre n’est pas difficile. Certes, le travail est important mais le choix adopté permet de le terminer rapidement. Ce qui nous préoccupe le plus c’est la décoration. Il faut signaler, à ce propos, que les deux architectes, M. Vernes et M. Manthra, lorsqu’ils ont été désignés pour réaliser la mosquée de Paris s’étaient passés de la main d’œuvre arabe. La conséquence est que le marbre, le plâtre émaillé et la décoration de cette mosquée lui fait rassembler aux mosquées de l’Andalousie. Enfin, il faut noter que nous allons déployer tous nos efforts pour construire au Sénégal une mosquée solide et durable avec la décoration juste nécessaire au lieu d’une mosquée attrayante.
Rappel important
Le devis du plan de la mosquée est estimé à Huit millions. C’est un peu élevé certes, mais si nous considérons tout le nécessaire pour éviter d’en venir au deuxième plan, cette somme sera nécessaire comme nous l’avons indiqué plus haut. Si vous croyez maintenant que cette somme est excessive, nous pouvons nous limiter au cinq millions, et dans ce cas, la surface de la mosquée en sera diminuée. Ceci nous permettra d’économiser. Une telle option correspond aussi à mon choix.







Hebergeur d'image