leral.net | S'informer en temps réel

Les pires insultes du monde politique comme arme politique de l APR (Seydina Ousmane Sylla)


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Novembre 2013 à 12:07 | | 6 commentaire(s)|

Idrissa Seck  qualifié de "Teugue "et de "Guewal Gniegnio" par Suzanne Camara de l apr. avant traiter Abdoulaye Wade et PDS,  de "voleur et homosexuelle" par une partie de la gauche et de la mouvance présidentielle le compagnon de Macky Sall, un député comparée à une poule à l'Assemblée...  Chaque semaine l'actualité nous le rappelle : l'insulte, quelle que soit sa force, est devenue monnaie courante dans un débat politique de plus en plus passionné. Voici ceux qui ont reçu les pires noms d'oiseau: Idrissa Seck, Karim Wade et Abdoulaye Wade.
 
Ce n'est pas une raison de tomber d’indignation ! Ce qui est vraiment gravissime, est que le monde politique et médiatique n'a pas d'autre argument à nous proposer !  Cette déclaration abusive de Suzanne Camara qui n est rien d'autre qu'un manque d'argument et un manque total de conduite morale sur la personne de Idrissa Seck et Abdoulaye Wade nous le déplorons  avec dignité et orgueil.
 
L’insulte en politique, une pratique que l’on aurait pu croire (naïvement) presque tombée en désuétude – du moins en public –, ne date cependant pas d’hier. Les parlementaires de la IIe République pratiquaient ce « art » au quotidien jusque dans l’hémicycle où les huissiers avaient parfois beaucoup de mal à séparer les députés qui en venaient aux mains l exemple de Moustapha Niasse et Djibo leity Ka en 1998 une bataille avec des gifles. Parmi les plus féroces aujourd hui, Tonton Moustapha Cisse Lo et Moustapha Diakhate et leur frère Suzanne Camara se distinguaient par la cruauté de leurs mots. 
 
Pour autant, les personnalités politiques qui profèrent des insultes s’en sortent généralement assez bien. Le plus souvent, elles souffrent d’un déficit d’image d’une durée plus ou moins longue (dans notre société de l’information, le public a la mémoire courte) et, sous la pression médiatique, présentent des excuses publiques. 
 
Notre monde manque d'efforts d'intelligence et de débats véritables entre personnes honnêtes, les débats étant souvent confisqués par les hommes politiques qui font semblant de débattre mais ne cherchent pas vraiment la vérité, ainsi que par la télévision et différents médias qui font des argumentations à sens unique. Par la démocratie, on donne raison à ceux qui sont les plus nombreux à avoir une même opinion, ce qui est un très mauvais critère. Les gens discutent parfois par groupe avec quelques proches qui sont à peu près d'accord avec eux, mais les gens honnêtes d'opinion différente ne débattent généralement pas. Or, pour progresser il serait indispensable que des gens honnêtes d'opinion différente échangent leurs arguments, dans un travail dialectique qui (pour des problèmes d'économie et de société en particulier) serait parfois le travail de plusieurs vies pour que la vérité des problèmes puisse enfin sortir du puits de façon significative et que des solutions se dégagent, loin des batailles de slogans et attaques personnelles que les hommes politiques s'échangent suivant leur art du spectacle. 
 

 
Seydina Ousmane Sylla
University of Colorado at Denver
Department Health Science
Membre du parti Rewmi
osylla62@gmail.com
 

 
 



1.Posté par chicago le 28/11/2013 13:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moustapha Niasse et Djibo c est en 1989 au cours d un comite central du PS.C est un simple lapsus .Vous avez parfaitement raison ces politiciens sont a court d arguments.

2.Posté par Baye le 28/11/2013 13:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suzanne est une folle, ses propos dépassent même idiotie ,mais de la folie rédigé en art , art de la connerie politique

3.Posté par Centenaire le 28/11/2013 14:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr seydina oumar, Merçi . Suzanne camara et tré vulgaire. . Macky sall doit le Limoges , il passe tout sans temps a insultes les gens, et a ce bagaré!

4.Posté par aw le 28/11/2013 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tres bien dit ,votre analyse est pertinente et vous l'avez bien remarqué ce qu'on vit exactement dans notre sociéte des gens qu'on appelle policiens qui ont l'insulte dans la bouche ,et qui ne pensent pas en politique il faut des arguments forts pour convaincre mais malheureusement ils sont sans vergogne qui insultent publiquement sans autant se soucier des telespectateurs

5.Posté par mario le 28/11/2013 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moustapha DIAKHATE n'est pas pas comme ceux que vous avez cité,par contre vous oubliez les pires d'entre eux dans l'ordre,birame faye,youssou toure;Mais le plus grave est que, c'est le president qui semble donner ces ordres;parce que revisitez ces sorties minables de ces gens minables;ils ont tous ete promus apres leurs forfaitures par le chef de l'etat,et c'est las ou se trouve le probleme; la seule solution est celle de galo,qui aurait du commencer avec MASSALY

6.Posté par Eclairé le 29/11/2013 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si quelqu'un n'a qu'un "courant d'air" entre les deux oreilles, il faut malheureusement pas espérer mieux Monsieur. Esperons que de plus en plus de gens honnêtes vont investir les partis pour pousser à la sortie la racaille ou la mettre en minorité.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image