leral.net | S'informer en temps réel

Les précisions du Professeur Alioune Sall

Le Professeur Alioune Sall a tenu à faire la mise au point suivante :
« J’ai été abasourdi d’apprendre que j’ai été « expulsé » et « humilié » lors de l’audience de la Cour de justice de la CEDEAO du 12 juin dernier.
Je ne sais pas d’où vient cette « information » ni qui l’a inspirée. Je tiens à faire savoir :


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Juin 2013 à 21:02 | | 11 commentaire(s)|

Les précisions du Professeur Alioune Sall
1) Que je suis resté dans la salle d’audience de bout en bout, où j’ai suivi l’intégralité des débats, avec une Cour extrêmement courtoise et bienveillante, qui a poussé l’amabilité jusqu'à me demander de lui communiquer des ouvrages que j’ai écrits
2) Que l’impossibilité de plaider dans laquelle j’ai pu me trouver n’est que temporaire et devrait être surmontée par l’accomplissement de formalités précises
3) Que les conditions dans lesquelles on plaide devant de telles instances sont définies par celles-ci elles mêmes
4) Que, plus généralement, comme Professeur Titulaire, Agrégé des Facultés de Droit et ayant été reçu aussi bien au Concours (pour être Avocat) organisé par l’Institut d’Etudes judiciaires de Paris que par celui organisé par le Barreau de Dakar (Major au Concours d’entrée), il m’est arrivé de plaider plusieurs fois devant des juridictions internationales (devant la Cour Internationale de Justice de La Haye et devant la Cour de la CEDEAO elle-même, notamment)
Je remercie tous ceux qui se sont …inutilement inquiétés pour moi. Je les rassure : je ne serai jamais ni « humilié » ni « expulsé » de nulle part, par la grâce de Dieu…



1.Posté par BOUNKATAB le 15/06/2013 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut avoir du temps a perdre pour repondre aux informations mensongeres de certains de nos journalistes.

2.Posté par Jambar1 le 15/06/2013 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réussite au barreau de Paris passe par un examen organisé par l'IEJ et non un concours comme c'est le cas au Sénégal. Précision de la part d'un confrère ! Alioune Sall est un gars très courtois et bien éduqué. il ne sera jamais humilié nulle part. Paroles de Jambar qui le connait bien.

3.Posté par deug le 16/06/2013 02:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais en tant professeur comment des choses comme ça puissent t arriver tu as voyage pour rien?Tu devais prendre tes dispositions pour plaider. Quel laxisme !

4.Posté par Plus de journalistes le 16/06/2013 05:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme de coutume les journalistes de notre pays sont plus des mercenaires que des professionnels. Ils qui privilégient l'alimentaire à l'éthique

5.Posté par Plus de journalistes le 16/06/2013 05:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme de coutume les journalistes de notre pays sont plus des mercenaires que des professionnels. Ils qui privilégient l'alimentaire à l'éthique

6.Posté par Bardadi le 16/06/2013 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce professeur agrégé a bel et bien été humilié car la cour lui a signifié l'irrecevabilité de sa plaidoirie. Ce monsieur ayant déja plaidé devant cette cour n'ignorait pas la procédure qu"il s'est exonéré de suivre par ce qu'il est agrégé? Cette agrégation lui donne des passes droit à l'ucad pas devant une cour de justice où la procédure doit être rigoureusement(le mot est prononcé) suivie pour ne pas entrainer la nullité de la décision qui sera prise. La rigueur voilà le mot et surtout le concept qui manque aux sénégalais même agrégés! Les journalistes avaient raison de parler d'humiliation car ce monsieur était resté dans la salle d'audience comme un badaud avait le droit de le faire dans une séance public, désolé.

7.Posté par aveudetaille le 16/06/2013 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tous cas s'il défend l'état du sénégal comme il se défend lui même c'est à desesperer car il reconnait lui méême dans cette phrase, ce qu'il semble contester, lisait:
"Que l’impossibilité de plaider dans laquelle j’ai pu me trouver n’est que temporaire et devrait être surmontée par l’accomplissement de formalités précises "
Donc il est en illégalité en voulait violer la loi en plaidant, car s'il arrivait à plaider ce serait une fraude au jugement, mais comme il n'a pas pu plaider c'est quand même un délit, on appelle cela: tentative de fraude au jugement.
Ce professeur devrait donc remercie Dieu d'avoir eu ce comportement en afrique ou tout s'arrange.
C'est inquiétant quand même d'avoir ce gars comme avocat, cai il est incapable de se défendre sans confirmer ce qu'il veut contester.

8.Posté par kobe le 16/06/2013 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

our teacher ALIOUNE SALL vos étudiants sont fiers de vous

9.Posté par CSD le 16/06/2013 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALIOU SALL ya maneu doul deugeu, yaw nou dak la dans la salle, j'etais la non, quant aux diplomes on s'en fout, ne confond pas examen et concours, c'est différend, niak fayda

10.Posté par modou le 17/06/2013 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous qui dites vous "foutre" des diplômes, vous êtes un jaloux tout simplement , vous n'en avez pas ça se vois à travers votre impolitesse et votre manque d'éducation.

Le professeur Alioune SALL est un homme de science, il force le respect tant il maitrise son domaine et est d'une intelligence remarquable, il a un parcours presque atypique au regard de ses performances scolaires, universitaires et académiques.
La sagesse voudrait qu'on se taise quand on ne sait rien.

11.Posté par peundebiwouri le 21/04/2015 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lumières...Le professeur Alioune Sall, nommé juge à la CEDEAO......carrapide.com

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image