leral.net | S'informer en temps réel

Les propositions du Sudes pour sortir de la crise scolaire

Les responsables du Syndicat unique et démocratique des enseignants du Sénégal ont tenu une conférence de presse, ce matin, pour proposer des solutions de sortie de crise de l’école publique. Amadou Diaw et ses camarades ont interpellé à cet effet, l’Etat et les syndicats d’enseignants sur la gravité de la situation, à seulement quelques semaines des examens du Cfee, du Bfem et du Baccalauréat général.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Juin 2013 à 17:25 | | 0 commentaire(s)|

Les propositions du Sudes pour sortir de la crise scolaire
Ce fut l’occasion pour ces sydicalistes, d’appeler les deux parties, à renouer le fil du dialogue au profit de l’école. Pour parer donc à toute éventualité notamment le boycott de ces examens par les enseignants, le Sudes a exhorté le gouvernement à payer toutes les arriérées d’indemnités des examens des années passées. Le gouvernement est aussi invité à faire une préparation « rigoureuse » des examens dans le but de conserver la « qualité des diplômes » décernés au niveau national, mais surtout international. Les enseignants du Sudes ont plaidé pour le fonctionnement du « Comité national du dialogue social » sur le domaine de l’éducation, seul moyen à leurs yeux, d’apaiser le climat. A leurs collègues enseignants, le Sudes a demandé le respect de « l’éthique et la déontologie » du métier, malgré la légitimité des revendications, d’où l’appel lancé envers tous ses membres à aller faire leur « devoir d’évaluation » des élèves lors des examens. Et pour le moment, l’organisation annonce la suspension de sa participation dans le Cadre unitaire des enseignants du Sénégal (Cus), d’Oumar Oualy Zoumarao, qui se trouve être par ailleurs le porte-parole du Grand cadre. Le Sudes a justifié sa décision par la « persistance des divergences profondes » entre lui et l’instance dirigeante sur les orientations de lutte.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image