leral.net | S'informer en temps réel

Les puissants politiciens sénégalais se moquent des musulmans sénégalais (Leral)

Grâce à leurs services de renseignement, ils savent que dans de nombreux cybers, sur de nombreux portables, des photos / vidéos pornos sont vues, téléchargées, échangées par des enfants. Exemple : dans le cyber du collège de Diourbel situé près de l'hopital principal de Diourbel, c'est ce qui se passe, la responsable le voit et elle ne dit rien aux gosses.


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Octobre 2014 à 12:09 | | 139 commentaire(s)|

Les puissants politiciens sénégalais se moquent des musulmans sénégalais (Leral)
Pourtant, 99,99 % de ces affaires n'ont jamais fait la une des médias sénégalais. Officiellement, cela n'existe pas.

Quand la Justice sénégalaise interpellent des personnes qui réalisent ou diffusent des vidéos pornos c'est exclusivement quand des citoyens musulmans Sénégalais le savent et qu'ils commencent à troubler l'ordre public. Pour rétablir l'ordre public, les politiciens puissants organisent une descente de police qui se solde toujours par une condamnation symbolique ( les prévenus rient au nez des policiers en montrant leurs fesses).

Même les enfants des commandants font du n'importe quoi :

http://www.leral.net/Outrage-a-agent-suite-au-port-de-tenues-indecentes-Deux-filles-d-un-ex-commandant-de-la-gendarmerie-placees-sous-mandat_a126552.html

Pourquoi ?

Parce que les politiciens puissants doivent appliquer une feuille de route impériale qui stipule qu'ils doivent dé-dramatiser l'homosexualité et la fornication au Sénégal.

C'est la mission de Iran : ce type est utilisé par la Franc Maçonnerie Internationale pour dé-dramatiser la fornication, les grossesses hors mariage, l'homosexualité,... au Sénégal.

Il ne cherche pas à résoudre ces problèmes mais à les faire tolérer par les Sénégalais car la mentalité sénégalaise ne lui plait pas.

Pour que le message passe mieux, il se déguise en prêcheur musulman ("Accord sur les prémisses de l'argumentation", Chaïm Perelman, La nouvelle rhétorique).

C'est un exemple de guerre psychologique maçonnique.

Pour comprendre que la Justice connait ces crimes et ne fait rien, il suffit de savoir ceci :

1) Au Sénégal, il existe des cinémas pornos clandestins depuis des années, connue des disquettes ( elles y vont entre copines ). Il existe aussi une mafia gniak qui achète des vidéos réalisées en caméra cachée ( par un portable ) par des saye saye qui filment leur relation sexuelle avec leurs copines puis qui floutent leur visage dans la vidéo, pour ne pas qu'on les reconnaisse. Ensuite la mafia gniak vend les vidéos à des sites pornos, sur internet. Bien entendu, les femmes qui sont victimes de cette mafia ne le savent pas. Ce business rapporte des milliards à la mafia gniak, chaque année. Les saï saï font cela pour payer les cadeaux que leurs copines leur demande (lors de la Korité, Tabaski, Noël, Anniversaire,... ) et qui sont de plus en plus coûteux (s'ils ne satisfont pas leur demande, elles se cassent ). Ils font aussi cela pour gagner beaucoup d'argent rapidement.

2) Si vous diffusez au Sénégal des vidéos qui critiquent les crimes du sionisme comme le fait Dieudonné (le plus grand humoriste de tous les temps ), dans un cinéma clandestin ou dans un cyber ou n'importe où, il ne s'écoulera pas une journée avant que vous ne soyez interpellé. Ensuite, ce sera la prison, puis le procès puis le retour en prison.

Ce deux poids, deux mesures de la Justice est la preuve que les politiciens puissants travaillent à la dé-dramatisation de la ponographie au Sénégal pour pouvoir légaliser l'érotisme puis la pornographie, dans quelques années, au Sénégal.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image