Leral.net | S'informer en temps réel
Revue de presse

Les quotidiens se font l’écho d’inquiétudes sur la politique

Rédigé par leral.net le Mardi 25 Octobre 2011 à 15:28 commentaire(s)| | Lu 1186 fois

La politique domine dans la livraison des quotidiens sénégalais mardi, en rapport notamment avec les inquiétudes qui montent à quatre mois de la présidentielle 2012 et les soucis des candidats des différents camps politiques.


Les quotidiens se font l’écho d’inquiétudes sur la politique
‘’Démocratie en péril au Sénégal ?’’, se demande Le Populaire qui relève que ‘’la violence politique menace la stabilité du pays’’, avant de faire remarquer que ‘’le pouvoir se radicalise’’ et ‘’l’opposition prône la loi du talion’’. Cependant, signale le journal, ‘’les imams et l’Eglise prêchent la paix’’.

Pour sa part, La Tribune rapporte les prédictions d’Arame Seck qui affirme qu’il y aura ‘’beaucoup de violences (politiques) mêmes’’. ‘’Il y aura des crimes à l’occasion de ces élections (la présidentielle 2012)’’, selon la voyante qui avance des verdicts pour cette compétition politique.

De son côté, Rewmi-Quotidien affirme également que ‘’face à la montée de l’insécurité, les ministres commencent à s’armer’’. Cependant, la surenchère et la violence politique font sortir de leur retraite des sages du pays, pour conjurer le mauvais sort.

‘’Quatre sapeurs pompiers pour sauver le Sénégal’’, signale L’Observateur qui présente l’ancien ministre Famara Ibrahima Sagna, l’ancien médiateur de la République Ousmane Camara, le communicateur traditionnel El Hadji Mansour Mbaye et le dignitaire khadre Cheikh Ousmane Diagne. Ces personnalités sont annoncées dans l’apaisement.

Au sein des états-majors politiques, majorité comme opposition plurielle, les soucis se font jour. Pour les opposants, deux voies se dégagent. Pour les réunir, les initiatives internes ne manquent pas.

‘’Le Pr Babacar Guèye a été choisi, par l’Initiative Bennoo Alternative 2012, pour présider le comité de sélection devant désigner le candidat de la coalition à la présidentielle de 2012’’, rapporte Sud-Quotidien.

Il s’agira, selon le journal, d’‘’un candidat dit de +l’unité et du rassemblement+ et devant porter le combat +de toutes les forces vives acquises aux conclusions des Assises Nationales+’’.

Le Pr Babacar Guèye a été nommé dimanche, signale Sud-Quotidien. M. Guèye est un des rédacteurs de la Constitution sénégalaise dont l’interprétation se fait avec récurrence, notamment sur la limitation des mandats présidentiels.

Aussi les soucis dans le camp de l’opposition vont-ils plus loin qu’ils n’apparaissent, parfois dans la même voie. Le Messager commente les observations de la socialiste Aïssata Tall Sall sur une candidature unique pour la coalition Benno Siggil Senegaal (BSS).

Le journal souligne que la mairesse de Podor (nord) a fait part de ses réserves sur un choix de Moustapha Niasse comme candidat unique à la place d’Ousmane Tanor Dieng, Secrétaire général du Parti socialiste.

Dans un entretien avec Le Quotidien, M. Dieng rectifie son ancien mentor. Abdou Diouf est sorti récemment de sa réserve sur les affaires politiques sénégalaises pour donner son opinion sur les charges du ministre d’Etat Karim Wade.

L’ancien président Diouf dit que ces responsabilités confiées au fils du chef de l’Etat lui rappelaient les siennes, sous le régime de Senghor. ‘’Les deux situations ne sont pas comparables’’, estime toutefois l’opposant Ousmane Tanor Dieng.

De son côté, Walfadjri indique ‘’pourquoi le président Wade ne plus reculer’’ dans la perspective de l’élection présidentielle du 26 février 2012.

‘’Même si certains de ses proches y pensent sérieusement, Me Wade ne peut en aucun cas reporter la présidentielle de 2012.D’abord parce que le temps ne s’y prête plus, mais ensuite il est plus que risqué de vouloir diriger un pays pendant deux ans sans aucune légitimité’’, soutient le journal.

Walf Grand-Place révèle que de "jeunes tidianes" s’opposent à ‘’tout +ndigueul+ électoral’’ de leurs marabouts. ‘’Sévère mise en garde contre les khalifes’’, écrit le quotidien qui signale que les protestataires se démarquent de l’opinion d’un marabout, assimilée à un soutien de politique.

‘’Litige foncier Serigne Mansour Sy/Aliko Dangote’’, situe L’Office en couverture avant de développer en pages intérieures, ‘’les vraies raisons du différend’’ entre le Khalife général des tidianes et l’homme d’affaires nigérian qui investit dans une cimenterie à Pout (région de Thiès).

Le Pays au Quotidien rend compte de ‘’couacs sur le pèlerinage à La Mecque’’, avec ‘’des pèlerins encore laissés en rade à l’aéroport de Dakar’’. ‘’Le voyagiste privé, Tabou, empoche 35 millions (de FCFA) et fait le mort’’, écrit le journal qui poursuit : ‘’Les convoyeurs (sont) cueillis par la gendarmerie’’.

TELEVISIONS & RADIO SENEGAL