leral.net | S'informer en temps réel

Les raisons de la colère du personnel de l’hôpital Abass Ndao…

Pour dénoncer «une mauvaise gestion due à un manque de transparence et non-paiement des salaires entre autres doléances, une partie du personnel de l’hôpital Abass Ndao a décrété depuis hier, vendredi 15 février 2013 deux jours de journées mortes.


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Février 2013 à 12:58 | | 0 commentaire(s)|

Les raisons de la colère du personnel de l’hôpital Abass Ndao…
«Le directeur de l’hôpital est en train de divertir les gens ; s’il avait énuméré une expression des besoins médicaux rentables que le maire de Dakar, Khalifa Sall avait pris comme engagement, on n’en serait pas là». «Le maire de Dakar, dès sa nomination en 2009, avait donné 200 millions de nos francs comme subvention à l’hôpital Abass Ndao, et le directeur en avait profité pour payer les primes et autres», a dénoncé El Hadji Omar Diarra. Le représentant des grévistes qui soutient que : «normalement, 99% des recettes de l’hôpital devaient payer les travailleurs si toutes les charges étaient réunies, estime qu’au niveau du Conseil d’administration, le maire, offusqué aurait annoncé ne plus allouer les 200 millions. Néanmoins, l’édile de Dakar aurait ajouté que des besoins en matériel rentable capable de fournir des recettes à l’hôpital pouvaient lui être adressés. Il affirme que si les besoins en matériels sollicités avaient été achetés à temps, il n’y aurait pas eu de problème de paiement des salaires. «Ce que le directeur a refusé ; ce qui nous a amené à cette situation précaire où rien ne marche au bloc opératoire, à la pharmacie…», a-t-il dénoncé.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image