leral.net | S'informer en temps réel

Les réalisateurs et diffuseurs de sketchs ndogou à l’école du Cnra

« Les séries télévisées : le cas particulier des sketches ndogou – le défi de la qualité face à la tentation de la quantité". C’est autour de ce thème que le Cnra compte sensibiliser les réalisateurs et les diffuseurs de sketchs pour qu’il y ait moins de dérives et que les télévisions diffusent pendant le ramadan.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Novembre 2015 à 12:03 | | 0 commentaire(s)|

« L’influence des médias sur les individus et la collectivité est au cœur de la mission et des interventions du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA). Elle a pour rôle de veiller particulièrement aux contenus des programmes des télévisions et des radios qui ont toutes souscrit à un cadre défini dans les cahiers de charges », indique-t-on dans un communiqué parvenu à Leral. Rappelant les obligations des diffuseurs de programmes audiovisuels, que sont le respect des règles d’éthique et de déontologie, la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence, la conformité du contenu des émissions publicitaires aux exigences de vérité, de décence et de respect de la dignité humaine, le Cnra trouve que « ces dispositions du régulateur sont généralement transgressées, surtout durant la période du mois du Ramadan où les programmes audiovisuels sont envahis par les sketches, à des fins essentiellement commerciales et de divertissement. Ce mois d’abstinence et de ferveur religieuse laisse ainsi place à une entreprise de publicité invasive. La promotion de plusieurs produits passe en boucle, en violation des règles applicables à la promotion et à la publicité des produits, à travers les médias audiovisuels ».

Et pour mieux assainir le milieu de l’audiovisuel afin que les programmes diffusés soient conformes aux exigences des articles 9, 10 et 12 de la loi n°2006-04 du 04 janvier 2006, il est prévu de créer des cadres de collaboration avec les réalisateurs et diffuseurs de sketches « face à l’absence d’une véritable formation académique ou professionnelle sur le traitement de l’information culturelle et à l’heure où la production télévisuelle sénégalaise connaît un grand boom », indique le document qui informe que pour mieux sensibiliser ces derniers, le Cnra a prévu un atelier de formation où les thèmes comme "Analyse sémiologique des messages télévisuels", "Les limites de la pédagogie de la satire dans un contexte religieux","Les limites de la pédagogie de la satire dans un contexte religieux",seront abordés par des islamologues, des universitaires , des artistes comédiens…
Mariama Kobar Saleh









Hebergeur d'image