leral.net | S'informer en temps réel

Les résultats de sa contre-expertise médicale sur la table du juge : Risques de divulgation des secrets médicaux de Bibo Bourgi

Que ceux qui s’attendent à une nouvelle comparution de Bibo Bourgi, avant le débat de fond, déchantent. Dès l’ouverture de l’audience au quatrième jour de procès de Karim Meïssa Wade, le président de la Crei Henri Grégoire Diop a annoncé que Ibrahim Aboukhalil Bourgi dit Bibo a encore été dispensé de comparaître, pour des raisons de santé. Le co-prévenu de Wade-fils devra être absent du procès de l’ancien ministre d’Etat, durant toute la durée de la procédure sur les exceptions, comme sa défense en a fait la demande.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Août 2014 à 10:18 | | 8 commentaire(s)|

Les résultats de sa contre-expertise médicale sur la table du juge : Risques de divulgation des secrets médicaux de Bibo Bourgi
Les résultats de sa contre-expertise médicale sur la table du juge : Risques de divulgation des secrets médicaux de Bibo Bourgi
La Cour de répression de l’enrichissement illicite a déclaré accepter l’excuse médicale du Franco-Sénégalais, pour des raisons humanitaires. Ce dernier est prévenu d’avoir «aidé ou assister Karim Meïssa Wade dans la préparation, la facilitation ou la consommation» des faits d’enrichissement illicite qui lui sont reprochés.

Actuellement hospitalisé à la clinique du Cap, Bourgi devra prendre son mal en patience, en attendant la phase d’audition sur le fond. Ce n’est pas demain que le co-prévenu de Wade-fils s’expliquera sur les faits, qui lui sont reprochés. On n’en a pas encore fini avec la forme. Le co-prévenu de Karim va s’expliquer devant la Crei, avant d’envisager son éventuelle évacuation à l’étranger pour se faire soigner.
Le juge Henri Grégoire Diop a fait savoir que les avocats de l’Etat du Sénégal peuvent désormais accéder au dossier de l’expertise médicale de Bibo Bourgi, dont les résultats son déjà disponibles. Le juge de la Crei a expliqué que les conclusions du spécialiste ont été déjà déposées sur sa table. «Les résultats du rapport d’expertise vous (les avocats de la partie civile) seront communiqués en chambre de conseil», rassure la Crei.

De là, les conseils de l’Etat du Sénégal vont certainement revenir à la charge pour dénoncer les arguments du médecin. Mes El Hadji Diouf, William Bourdon, Aly Fall, Moussa Felix Sow, Yérim Thiam et Souleye Macodou Fall vont se relayer à la barre de la Crei, pour apporter leurs observations sur les résultats du rapport d’expertise médicale de Ibrahim Aboukhalil Bourgi dit Bibo. Une occasion pour un des avocats de l’Etat, Me El Hadji Diouf, connu pour son tempérament bouillonnant de jeter, à nouveau, de grosses pierres dans le jardin de l’homme d’affaires franco-sénégalais, atteint d’une infection urinaire. Dès lors, l’avocat pourrait franchir les limites du respect du secret médical. Du coup, on tendrait vers une divulgation des secrets médicaux de Bibo Bourgi.

Le Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image