leral.net | S'informer en temps réel

Les travailleurs de Shs au front pour demander à être édifiés sur les finances de la société


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Juin 2016 à 14:07 | | 3 commentaire(s)|

Le Groupement d’intérêt économique du personnel de Sénégal Handling Service (Gpshs) a adressé, hier, une lettre à Mme Marie Ba de Kpmg Sénégal, qui est la Commissaire aux comptes de Shs, pour demander à être édifié sur les finances de la société. La raison est simple. Depuis 10 ans, ils n’ont aucune info sur les comptes de Shs, alors qu’ils détiennent 10% des actions de la société. En effet, disent-ils, jamais leur représentant au Conseil d’administration n’a présenté de bilan pour les édifier. Face à ce constat, ils ont tenu une Assemblée générale pour le dégommer et le remplacer par quelqu’un d’autre. Sauf que la Direction générale refuse de valider cette désignation. Ce qui, pour le personnel, constitue "une immixtion inacceptable dans la marche du Gie". Pour les travailleurs, le Dg de Shs n’a pas à leur dire comment ils doivent être représentés au Conseil d’administration. Car, c’est à eux de désigner leur représentant.

Aussi, disent-ils ne pas comprendre qu’il décide de "continuer de convoquer P. Pape Meïssa Samb, comme Président du Gie, seul digne de cette fonction à ses yeux". Le Groupement des travailleurs avertit que, le moment venu, il étalera devant les juridictions toutes les preuves que la Direction générale ne peut pas se prévaloir de l’ignorance des décisions des organes du Gie nommant Mme Dibba Marie Touré, présidente et représentante des travailleurs au Ca. Cela, sur la base de l’Assemblée générale souveraine du 10 mai 2016 dont les décisions jettent aux orties toutes nominations antérieures. Les travailleurs informent le Commissaire aux comptes que "Aliou Mbodj, ex-président élu, a reçu mise en demeure par acte extrajudiciaire de rapporter les Pv, documents et pièces comptables et de faire rapport financier de sa gestion. Passé le délai qui lui est imparti, (le) Conseil demandera l’ouverture d’une information judiciaire contre lui".

Vincent Gomis lateranga






Hebergeur d'image