leral.net | S'informer en temps réel

Les vérités de Khalifa Sall à ses collègues: "Un maire n'est pas un roi, mais un serviteur de la population"

Le maire de Dakar Khalifa Sall, qui a noué samedi un partenariat avec le maire de Sokone, a saisi l’occasion pour inviter ses collègues à l’humilité. Khalifa Sall annonce également que la Ville de Dakar va paver «la place de Dakar» de la commune de Sokone.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Décembre 2014 à 18:01 | | 1 commentaire(s)|

Les vérités de Khalifa Sall à ses collègues: "Un maire n'est pas un roi, mais un serviteur de la population"
Dakar était à l’honneur aux 48h de Sokone. Et le maire de Dakar, Khalifa Sall, a marqué de sa présence l’événement pour nouer une coopération avec cette commune à forte potentialité. En effet, après salué l’initiative du maire de Sokone, Khalifa Sall en a profité pour donner des leçons à ses collègues maires qui se prennent pour le démiurge. L’édile de Dakar rappelle qu’un maire n’a pas de pouvoir, mais il est détenteur du pouvoir de la population. «On est élu parce que seul Dieu choisit, mais on est plutôt celui qui a bénéficié de la confiance de la population.

Nous sommes là aujourd’hui grâce au maire. Mais le maire n’est pas un roi, mais plutôt un serviteur des populations parce qu’un roi a tous les pouvoirs alors que le pouvoir est confié au maire. S’il se considère comme un roi aux yeux des populations, il sera dégommé à la fin de son mandat. Donc, qu’on sache que personne n’est roi de personne».

Raison pour laquelle il invite les populations à s’impliquer dans la gestion de la collectivité locale. «Celui qui prête attention aux préoccupations des populations aura toujours leur confiance. Donc nous autres politiques, nous devons croire en Dieu en disant aux populations ce que la mairie peut faire et ce qu’elle ne peut pas. Il faut une évolution des mentalités », a soutenu Khalifa Sall. Evoquant l’objet de son déplacement à Sokone, le maire de Dakar a dit : «Il s’agit, dans le cadre de la politique de décentralisation, de nouer des solidarités et des partenariats entre collectivités locales. Il se trouve qu’il y a beaucoup de similitudes sur le plan géographique entre Dakar et Sokone, surtout sur la position de nos deux villes», a indiqué le maire Dakar accompagné de sa première adjointe et de son chef de cabinet.

Ainsi, les deux communes ont décidé de mener des actions complémentaires parce que, soutient l’édile de la capitale, «nous sommes certains que Sokone peut apporter quelque chose à Dakar et vice versa. Le maire de Sokone a pris l’initiative de faire porter à cette belle place le nom de Dakar. C’est donc un défi pour Dakar». Khalifa Sall promet une contribution de la ville de Dakar pour mériter sa place à Sokone. «Nous allons faire en sorte que tous les Sokonois qui viendront ici croient être à Dakar. Nous allons accompagner le maire et nous nous impliquerons pour que cette place de Dakar à Sokone soit une belle place, à l’image des places de Dakar Douala, Baku, d’Azerbaïdjan, Milan,Washington, etc».

Le maire de Dakar explique que leur coopération avec Sokone sera m u l t i d i m e n s i o n n e l l e . «L’accompagnement de Sokone sera multiforme. C’est un partenariat. Ce ne sont pas que les finances. C’est sur le plan de la gestion, de la gouvernance, de l’assistance technique, etc.», a souligné l’édile de Dakar. Et d’ajouter : «nous participerons aux travaux d’aménagement de la place. Le maire nous a dit la superficie de la place de Dakar à paver et elle sera faite par la ville de Dakar».
l'as






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image