leral.net | S'informer en temps réel

Les villages de reclassement social des lépreux au Sénégal


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Janvier 2013 à 16:20 | | 0 commentaire(s)|

La loi 76-03 du 25 mars 1976 portant création des villages de reclassement social (Vrs) qui est une politique de prise en charge que l’Etat avait déroulée au lendemain de l’Indépendance, en remplacement des méthodes isolationnistes consistant à incarcérer en léproserie des maladies dans les lazarets de Saint-Louis et Dakar, entre 1878 et 1888, a abouti à l’implantation au Sénégal de neuf (9) villages de reclassement social (Vrs): Mballing, Peycouk, Koutal, Sowane, kolda, Fadiga, Diambo, Djibélor, tabi et Darou Salam. Ces villages réunis couvrent une population totale de 10.320 habitants. On dénombre 781 anciens malades de lèpre qui ne sont plus contagieux et 300 autres qui sont des charges à cause de leur vulnérabilité sociale et physique. S’agissant de la contagion, on note des extrêmes variant entre 11% pour les gros villages et 35% pour les villages enclavés du Sud comme Kédougou où le taux de prévalence en 2010 était de 1,80 pour 10.000 habitants, cette situation pourrait s’expliquer par sa position géographique et les activités minières qui s’y développent.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image