leral.net | S'informer en temps réel

Lettre à Serigne El Hadji Madior Cissé (par Imam Mouhammedou Abdoulaye Cissé)

Hommage du guide Mouhammedou Abdoulaye Cissé, imam ratib de la Mosquée Ihsaane de Sindoné, à son père Serigne El Hadji Madior Cissé (Rta), suite au rappel à Dieu de ce dernier.


Rédigé par leral.net le Mardi 31 Mars 2015 à 15:29 | | 0 commentaire(s)|




Très cher père et vénéré guide,
Le 31 mars restera à jamais une journée mémorable pour nous et la Ummah islamique. Mémorable, car c’est le dimanche 31 mars 2007, à quelques minutes de la prière du crépuscule, après avoir assisté au Maouloud et raccompagné les pèlerins avec vos saintes bénédictions comme pour leur dire Adieu, que l’Ange de la mort s'est invité à votre chevet pour retirer de la manière la plus douce et élégante, votre âme si pure.

Mémorable, car c’est lors de votre dernier « Goudi Aldiouma » sur terre, coïncidant avec la fermeture des nuits de bourde, que vous nous aviez appelés pour nous dire: « mes chers enfants, aujourd'hui, des hôtes de marque sont venus m'apporter l'invitation de Seydi El Hadj Malik SY (Rta) à venir le rejoindre au royaume éternel ». Vous ajoutiez à cela, en ces termes: « Serigne Babacar Sy (Rta), accompagné de Mame El Hadj Rawane Ngom (Rta) et Mame El Hadji Salif Mbengue (Rta), sont ici devant moi pour apporter cette invitation ». Vous le disiez avec une humilité spirituelle et une douceur qui traduisent votre niveau de sainteté et d’appartenance à la Cour des grands Saints.

Serigne bi, vous êtes un érudit, vous avez enseigné l'Islam et ses préceptes, vous avez éduqué et formé des personnalités de haut rang, vous avez divulgué le message divin avec sagesse, tact et diplomatie, avec la générosité légendaire que tout le monde reconnaît en vous. Vous méritez un grand repos, le repos éternel d'un homme qui a combattu sur tous les fronts pour élever la voix d'Allah, de son prophète et de Seydina Cheikh (Rta).

Serigne bi. Vous avez posé des actes concrets pour la postérité. Très tôt, vous avez aménagé votre maison en zawiya. Vous avez capitalisé un immense et riche savoir résultant de vos causeries et conférences, compilé dans un ouvrage intitulé: «Musulmans pouvoir et société», publié par la maison d’édition L’Harmattan, avec la traduction de votre fils, l’éminent Professeur Abdoullah Cissé. Les générations actuelles et futures vous en seront éternellement reconnaissantes.

Plus tard, vous avez érigé une grande mosquée (Masjidul Ihsaane) dans le quartier Sud dénommé « Sindoné » de l'île de Saint-Louis qui jadis était un quartier chrétien. Aujourd'hui, les minarets de cette belle mosquée surplombent la Ville de Ndar.

Serigne bi. Votre foi en Allah, votre sens du partage, votre probité intellectuelle et spirituelle vous ont conduit à former des personnes de haute moralité, des citoyens exemplaires imbus des valeurs islamiques et soucieux de les promouvoir partout et en toute circonstance. Cela ne doit pas surprendre que vous soyez le digne héritier de Amadou Cissé Lala, de Madior Goumba Cissé. Vous avez été Officier de la tarikha Tijane, grade que vous a officiellement attribué le vénéré Khalifa Ababacar Sy (Rta) avec qui vous avez eu une complicité divine. Votre sainte mère Mame Astou Gaye, affectueusement appelée Mame Astou Gaye l'Islam, à cause de la profondeur de son dévouement à l’Appel d’Allah (Swt), à la Sunnah du Prophète (Psl), sa vertu et ses belles qualités humaines chantées par ailleurs, amna Ndam.

Aujourd'hui, Cissé Madior, Awa Sarr, Goumba Cissé, Anta Fall, famille et talibés tous unis à travers les valeurs que vous avez incarnées, vous témoignent de leur parfaite affection, de l'allégeance toujours renouvelée et vous remercient du fond du cœur pour Tout: Incha ALLAH, votre legs spirituel « Ihsaane, la bienfaisance », restera toujours le socle de notre inspiration pour l’élégance de la communauté islamique universelle.

Serigne bi. En un mot, vous avez vécu en Homme bien qui a fait beaucoup de biens. Puisse Allah déverser ses grâces infinies et ses « hassanates » sur votre sainte « Rawdou » et qu'il en fasse Un parmi les jardins du Paradis. Amine

Serigne bi. Votre sens de la civilisation et du raffinement islamique ont fait de vous un homme beau, élégant, propre et très chaleureux. Votre hospitalité légendaire vous a valu l'honneur de recevoir à votre domicile, l'Imam de la mosquée de Médine et le grand lecteur du Coran Mahmoud Khalil Al Hussary, ainsi que beaucoup d'autres érudits du monde arabo-musulman. La pertinence et la portée de votre contribution ont été reconnues par les plus hautes autorités de ce pays, aussi bien sur le plan spirituel que temporel, au point que le chef de l’État vous a élevé au grade de Commandeur de l’Ordre national du Lion et à la Dignité de Grand-Croix.

Dieuradieuf CISSÉ: JAZAKA LAHOU AFDALAL JAZA AMIN.
Ina LILAHI WA ina ileyhi rajihoun.


Un éternel dévoué

Serigne Mouhammedou Abdoulaye CISSE,
Khalife de Serigne Madior CISSE et
Imam de la Grande Mosquée Ihsaane de Saint-Louis







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image