leral.net | S'informer en temps réel

Lettre à mon Président

J’ai observé longuement mon pays avant de prendre mon stylo.
Chinua Achebe avait écrit un roman intitulé « Things Fall Apart », l’on avait traduit « Le monde s’effondre », dans la même foulée, je vous dis, M. le Président, au Sénégal, le monde s’effondre.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juin 2011 à 04:17 | | 9 commentaire(s)|

Lettre à mon Président
Où se trouve aujourd’hui celui qui se plaisait à recevoir ses militants dans son salon vêtu de cet ensemble bleu si délavé que N’Damouté Fall et Seynabou Ka menaçaient de le cacher tellement vous l’aviez porté, mais vous vous sentiez si bien dedans ?
M. le Président, regardez autour de vous certains visages familiers, certains de vos inconditionnels, ceux qui osaient vous dire la vérité, ceux qui osaient vous dire que tout n’était pas rose, ceux-là sont aujourd’hui refoulés loin de vos yeux et de vos oreilles, ils ont été balayés pour frayer le passage large et clair à vos détracteurs d’hier, à ceux qui vous ont en ligne de mire, qui vous ont jeté des pierres, et qui vous ont poussé dans des guet-apens.
Me Wade, je me rappelle votre fameux retour au Sénégal, nous avions marché de l’aéroport à la Permanence du Part, déjà à l’aéroport, les gendarmes avaient reçu l’ordre de dévier votre voiture, il y eut beaucoup de protestations et remous, une militante jeta son mouchoir de tête sur l’asphalté, se coucha dessus et refusa de bouger ! Un gendarme zélé lui mit son fusil sur la tempe, on a frisé la catastrophe, l’atmosphère était électrique. Mme Wade a été témoin de cette scène…. Cette militante était formateur chercheur à l’Ecole Normale Supérieure (actuelle Fastef). Je revois encore votre voiture, il y avait Boubacar Sall, ousmane Ngom, Ablaye Faye, Abdoulaye Bathilly, vous-même…. J’ai eu peur.
A la réunion du Secrétariat national qui a suivi, tout le monde était content, sauf moi ! Et au sortir de cette fameuse réunion, votre chauffeur est venu me chercher chez moi, et j’ai répondu à certaines de vos questions, vous m’avez écouté sur notre manque de stratégie, notre manque de communication, le danger de voir tous les ténors du parti dans une même voiture, etc…, rien n’a été épargné, je vous ai dit la vérité sur tout ce que je pensais et vous m’avez dit que j’avais raison ! Ouf, pour une fois…
Maître Wade, où se trouve donc celui que nous accompagnions à travers le Sénégal, dans la poussière, sous la pluie, la nuit, celui que les villageois interceptaient sur la route, à la lumière des lampes tempêtes et qui improvisait un meeting ? Nous étions à Semmé. Les calots bleus nous servaient de remparts. Vous étiez tout étonné de voir que Talla Sylla et moi-même tenions encore sur nos jambes, nous avions même étalé nos talents de chanteurs en entonnant « Yimbeey » ! Il y avait un feu de bois que les calots bleus alimentaient de temps à autre, ces jeunes dévoués qui ont sué sang et eau, qui ont eu des accidents graves dont certains ont gardé des séquelles, méritent toute votre considération. Ils vous ont consacré leur force, leur jeunesse, leur enthousiasme, pour tout cela, vous leur êtes largement et personnellement redevable. Mais hélas ! Vous avez préféré rétribué d’autres, qui n’ont rien fait pour vous à leur place.
M. le Président, le front social est en pleine ébullition et la demande sociale est encore plus forte aujourd’hui plus qu’hier.
La Santé
L’éducation
L’agriculture
La pêche etc., etc.,

Chu u ut… Ne parlons surtout pas de
L’énergie !

Bref, tous les secteurs névralgiques, ceux qui sont sur le terrain le savent, mais recevez-vous les bonnes informations ? Si oui, vous n’en tenez pas compte alors ?
L’évènement regrettable de Sangalkam n’aurait pas jamais dû arriver, pourquoi voulez-vous morceler, découper les communautés rurales ? Ce n’est vraiment pas la peine, vous ne ferez qu’ajouter à la grogne des populations, c’est inutile et mal à propos qu’elles qu’en soient les raisons. Celui qui vous a conseillé vous a aiguillé sur la très mauvaise voie, ne l’a-t-il pas fait exprès ?
M. le Président, cela ne vous étonne-t-il pas de constater que tous ceux qui étaient proches de vous qui vous considéraient comme leur père, qui vous respectaient par-dessus tout, ont dû se retirer par dépit ou par frustration, même si certains sont revenus pour ne pas céder la place aux opportunistes, je pourrais citer Soplhie Ndiaye Cissokho, feu Fara Ndiaye, Souleymane Ndiaye, Jean Paul Dias, Ousmane Ngom, Seynabou ka Diallo, Aminata Tall, Idrissa Seck, Serigne Diop, et j’en passe…. Et qui reste autour de vous ? Je vous donne ma réponse : C’est ceux qui hier, quand nous collions nos affiches, nous envoyaient leurs nervis, ceux qui vous affublaient de prénoms tonitruants et désobligeants, irrespectueux et à la limite indécents, bref, ceux qui vous vouaient aux gémonies, c’est ceux-là aujourd’hui qui vous affirment que « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles » car c’est ce que vous voulez entendre.
M. le Président, M. le Secrétaire général du PDS regardez autour de vous, jetez un regard circulaire sur votre Secrétariat National, sur votre Comité Directeur, sur votre Conseil des Ministres, discernez ceux qui vous veulent du bien (détectez ceux qui, après avoir rempli leur compte bancaire, hésiterons à voter pour vous une fois dans l’isoloir), parlez à ceux qui oseront vous dire la vérité, cette vérité est sur les lèvres des Sans Voix « Le Sénégal s’effondre, et nous avec ! »

Mme Diallo Seynabou Ka
Formateur/Chercheur à la
FASTEF (UCAD)
Tél: 77 369 28 31
Email: seynabou.ka.diallo@gmail.com



1.Posté par lilkhadioufyyyyyyyyy le 06/06/2011 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sénégalais mo sokhore rek Wade momme dafa khamoule foumouy takhaw mes yalla migui fi dake sa nitou démbe yeupe diape njila done saga ak dila khasse indiléne tek sa wéte pour rek nék séne boure lowakh gnouné wawe méme soudoule deug wanté digakhame ni sénégalais yi gno la fale meuno fale sa bopp yalla nala fi yalla dieulé sonale gagnou pa bi démal lay niobore béte ga sénégalais yi Mr le président

2.Posté par Bani le 06/06/2011 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Madame! Mais votre maître n'est plus le même.
Il a changé comme son sopi est devenu sapi.

3.Posté par Djiguene le 06/06/2011 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Mme Diallo. C'est vrai que nous sommes très déçus car Me Wade nous a imposé ceux qu'on avait chassés de la tête du Pays.
Mais, à toute chose malheur est bon. Il nous a ouvert les yeux. Il nous a permis de savoir que tous les gens du PS n'étaient pas si mauvais que ça. Le PS avait de la pouriture et aujourd'hui cette pouriture est avec le PDS.
Au PS, il reste les vrais diplomates, les "gors", les vrais socialistes, les respecteux, et j'en passe.
Aujourd'hui si je devais choisir entre le PDS qui n'est rien d'autre que l'ancien PS (qu'on a voulu sanctionné avec Aïda Mbodj borom "FANTOMAS", M. Jacque Diop borom "J'ACCUSE", Iba Der borom "MOUVEMENT ABDOU NIOU DOY", Mamadou Diop Maire de Dakar, Maître Babou borom "AY GAFFE", Alassane Dialy Ndiaye, Djibo Ka borom entre les 2 tours, ...) et Benno Siggil Sénégal qui n'est aussi rien d'autre que les opposants d'hier (Bathily, Dansokho, Talla Sylla, Landing, Macky Sall, Aminata Tall (Future BSS) et les Gors et respectueux du PS, JE PRENDS LE BENNO SIGGIL SENEGAL ou AUTRE CHOSE mais JAMAIS ce PDS.

4.Posté par diallo le 06/06/2011 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci ma soeur que dieu vous en garde .mais il faut savoir que dans la vie il y as des gens qui n'ont aucune reconnaissance .et notre gorgui national et le meilleur.du courage et bon chois en 2012 incha allahou .barkè khadimou rassoul serigne touba .a bietot

5.Posté par djerinté le 06/06/2011 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme vous Mme Diallo, j'ai crié, comme vous Mme Diallo, j'ai hurlé ALERTE M° Wade!! Mais le brouhaha des louanges de ces flagorneurs d'hier, devenus laudateurs aujourd'hui, lui empêche de séparer la bonne graine de l'ivraie.

mais à y voir de prés à qui la faute? Pourquoi s'être séparé de tous ses meilleurs lieutenants et ou compagnon d'infortune d'hier pour les troquer pour des gens qui l'insulte à la bouche ont remué ciel et terre pour que l'alternance ne se fasse!!

Nous avions grand espoir au soir de Mars 2000, mais il faut noter avec amertume que les promesse des fleurs n'ont pas donné les fruits escomptés!!

6.Posté par Boudodi le 06/06/2011 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà une sénégalaise qui ne passe pas (qui ne passait) pas son temps à danser le mbalax ! Une vraie ammazone dont la lettre m'a donné la chair de poule !

WADE, de grâce, arrête. Il sera trop tard dans 2 mois tout juste. Prends le micro et présente tes excuses aux sénégalais d'abord et à tes anciens compagnons ensuite. Et puis, tarvaille à un gouvernenment politique certes, moins politisé !

De grâce, sama maam, def ko waay ! Le Sénégal et les sénégalais ne méritrent pas ça ! Toi non plus, d'ailleurs !

As-tu une seule fois pensé que la honteuse histoire du Sénégal que tu es en train d'écrire sera enseignée aux générations futures ?

De grâce, Wade, arrête !

7.Posté par cityzen le 06/06/2011 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

allez voter!!

8.Posté par yaw le 07/06/2011 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



ELLE EST UNE DES FEMMES DE CE MORIBOND MOUSTAPHA NIASS DE L ALLIANCE DES FAUX PROPHETES (AFP) ....
SENBOU KA N'EST CE PAS C'EST ELLE LA DEPUTEE ELUE EN 2002 SUR LES LISTES CE PETIT PARTI DU GRAND TOCARD NIASS....

TU NOUS POMPE VRAIMENT L'AIR, VA Y TE FAIRE BAISER , ENCULE DE MERDE.




9.Posté par Diambar le 07/06/2011 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment pouvez vous insulter une femme comme Mme diallo? Vous ne la connaissez vraiment pas. Non seulement elle est grand mère et n'a absolument pas besoin de se courber pour de l'argent. Depuis quand être une députe de niass est il une honte? Vous avez la mémoire courte. Sans niass, point d'alternance. Pour que wade soit au pouvoir, il a fallut une grande famille qu'il a trahit très vite. Une femme comme Seynabou Ka ne pouvait plus rester avec wade. Je suis certain que wade et niass la respecte quand même. Même si elle ne fait plus de la politique. Gratte un peu pour connaitre cette femme, va chez elle, regarde sa modestie. Va chez elle, regarde ses enfants.... Cette femme est magnifique. Parles a ses voisins, parle a ses anciens élèves... Je te défie de rencontrer quelqu'un qui,en dira du mal. Je suis triste pour toi et ta haine...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image