leral.net | S'informer en temps réel

Lettre à mon candidat ( Yacine Dieng )


Rédigé par leral.net le Dimanche 2 Octobre 2016 à 23:49 | | 0 commentaire(s)|

Abdoul Mbaye (ACT), Macky Sall (APR), Karim Wade (PDS), Khalifa Sall (PD), de potentiels candidats à la ¨Présidentielle de 2019...
Abdoul Mbaye (ACT), Macky Sall (APR), Karim Wade (PDS), Khalifa Sall (PD), de potentiels candidats à la ¨Présidentielle de 2019...

 Bâtir un Sénégal idéal repose sur l’ensemble de ses citoyens. C’est la raison pour laquelle je viens par la présente soumettre à votre appréciation, au moment où vous sollicitez le suffrage du peuple sénégalais pour accéder à la magistrature suprême en 2019, un projet qui me tient particulièrement à cœur. Ce projet pourrait sur le long terme changer le visage social, politique et économique de notre pays et servir d’exemple à d’autres.
 
Le Sénégal est actuellement en train d’engager une véritable révolution afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire dans un futur que nous souhaitons proche. Si les terres cultivables ne manquent pas dans l’arrière-pays ou même la périphérie de Dakar ainsi que d’autres villes, on ne peut pas en dire autant des ressources humaines. L’exode rural a malheureusement privé l’arrière-pays de sa force ouvrière constituée de jeunes ; jeunes pour qui un retour à la terre est improbable. En attendant que changent les mentalités par une revalorisation du travail de la terre auprès des populations, des jeunes notamment, comment se procurer dans l’immédiat la main d’œuvre nécessaire a l’élaboration de ce projet de grande envergure ?
 
La mutinerie qui a embrasé la prison de Rebeuss le mardi 20 septembre 2016 a interpellé la citoyenne que je suis. Les problèmes sur les conditions de vie en milieu carcéral que pose cette mutinerie sont connus ; de même que leurs solutions. Il nous faut construire de nouvelles structures capables d’accueillir et d’assurer tant la sécurité des prisonniers que celle du personnel. L’idée qui m’est venue est celle de répondre au problème que pose la surpopulation en milieu carcéral tout en répondant à celui de la main d’œuvre nécessaire au projet d’autosuffisance alimentaire. Il nous faudrait donc :
 
-Rénover et réaffecter les prisons actuelles a des activités qui soulageraient le quotidien des sénégalais comme des dispensaires ou centres médicaux ou qui participeraient à l’éducation comme des médiathèques ou bibliothèques publiques.
 
-Construire des prisons en dehors de Dakar et de sa périphérie à proximité des lieux des terres cultivables sélectionnées pour le programme d’autosuffisance alimentaire. Ces prisons ou camps devront répondre aux normes de sécurité des prisons modernes.
 
-Affecter automatiquement dans le cadre de travaux d’intérêt général la main d’œuvre carcérale au programme d’agriculture visant à atteindre l’autosuffisance alimentaire. Les prisonniers affectés à ce projet seront choisis parmi les prisonniers de droit commun uniquement ayant commis des délits ou des crimes qui ne portent pas atteinte à l’intégrité physique (viol, meurtre…)
 
Dans le but de les motiver, envisager au terme de leur affectation dans les champs une remise de peine et/ou une rémunération qui leur servira de pécule pour une meilleure réinsertion sociale une fois leur peine purgée
 
Voilà donc l’essentiel de l’idée qui est la mienne. Les contours de ce projet qui vont déterminer sa faisabilité restent entièrement à définir en associant toutes les parties prenantes à son élaboration et son exécution.
 
Veuillez agréer l’expression de mes respectueuses salutations.
Yacine Dieng
Fait à Atlanta le 28 Septembre 2016
 






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image