Leral.net | S'informer en temps réel



« Lettre à mon cher mari, juste avant que je me barre pour un week-end entre filles... »

le 25 Août 2016 à 08:34 | Lu 1006 fois

« Lettre à mon cher mari, juste avant que je me barre pour un week-end entre filles... »

 

C’est toujours dur lorsque l’un des deux parents s’en va pour le week-end… mais lorsqu’il se trouve que ce parent est précisément celui qui se tape d’habitude toutes les corvées liées aux enfants, c’est encore plus dur — pour celui qui reste, à la maison, bien entendu !

C’est ce qui est récemment arrivé à ce malheureux papa, contraint de rester seul à la maison avec ses 4 enfants visiblement turbulents, tandis que leur maman s’en allait passer un week-end entre filles avec ses amies… Et c’est pas triste !

Meghan Maza Oeser a laissé cette liste d’ « astuces pratiques » pour son mari, avant de le laisser pour le week-end. Elle a posté son message hilarant sur Facebook, et c’est immédiatement devenu viral — vous allez bientôt comprendre pourquoi. Elle l’a posté il y a deux semaines, et le post a déjà été partagé plus de130 000 fois !

Pour les non-anglophones, vous pourrez retrouver notre (libre) traduction en dessous





Lettre à mon cher mari, juste avant que je me barre pour un week-end entre filles…

(Avertissement : langage grossier)

Cher Mari adoré,

C’est l’amour, et non la peur, qui me pousse à t’écrire ce message. Je voulais survoler quelques petites choses avec toi afin de mettre tout au clair, avant que tu ne t’embarques dans ce week-end seul… avec les Autres.

La nuit, le jour, le moment du petit-déjeuner, le dîner et aussi les alentours du déjeuner pourront très facilement être confondus avec un pur ENFER, un enfer dans lequel Satan lui-même ferait figure de personnage de « Mon Petit Poney » en comparaison.

Mais commençons par le commencement…

En arrivant à la maison après le travail, les choses n’auront pas l’air si horribles que cela. Les Autres viendront en sautant, en s’agrippant à toi, et de manière générale, ils seront plutôt contents de te voir.Ce moment de grâce ne durera pas… Je te préviens. Que cela soit la saison de l’école ou pas, il y a ce qu’on appelle l’Heure Infernale. Les Autres se battront pour tout et n’importe quoi, Quinn et Penny étant les principaux agitateurs de la bande. Il est probable que Quinn fasse le bordel parce que Penny ose porter son costume d’Elsa, et que Penny fasse également tout un bordel parce que Quinn s’amuse à l’appeler « Anna » pour la faire chier. Penny luttera également contre le sommeil, un sujet que j’aborderai plus tard.

Le dîner sera un moment particulièrement chiant. Bailey voudra de la pizza, tandis que Harper exigera des hot-dogs. Quinn se mettra à pleurer dès que le mot « hot-dog » sera prononcé, et insistera pour obtenir des pâtes au gruyère (mais pas de banales coquillettes ni des macaronis, hein, elle veut les pâtes multicolores). Comme on vient tout juste de terminer le paquet de pâtes colorées, elle te demandera un croque-monsieur. Tu auras commencé à faire bouillir des spaghettis pour Penny, mais comme elle aura entendu Quinn te demander un croque-monsieur, elle voudra avoir ça elle aussi. Tu finiras par jeter les pâtes à la poubelle parce que Bailey a la phobie de s’étouffer avec les spaghettis parce qu’elle en a avalé un de travers il y a 5 ans, et que de toute manière, à choisir, Harper préfère les coquillettes. D’ailleurs tu auras complètement oublié Harper et ses hot-dogs parce que sa pote Lily est passée lui rendre visite « à l’improviste » donc ils sont partis faire du waveboard en bas de la rue. Au final, tout le monde mangera des céréales pour le dîner, et Lily viendra à l’intérieur te demander des pansements.

Tu voudras sans doute t’asseoir pour te détendre un peu, après ce dîner/petit dej’, mais je te préviens juste : ne fais PAS ça. D’un seul coup, tout sera silencieux… Très silencieux… Beaucoup TROP silencieux. C’est alors que tu comprendras que la petite de 3 ans s’est endormie quelque part. Ne laisse PAS une telle chose se produire. Si cela arrivait, tu seras définitivement dans la merde. Si tu ne fais pas gaffe, elle sera complètement réveillée jusqu’à au moins 1 heure 30 du matin. Sachant que tu devras te réveiller à 5 heures du mat’, ce serait pour le moins ballot.

Allez, on continue.

Lily est toujours là. Tu commenceras alors à te demander où, pour l’amour du Ciel, se trouvent les parents de cette gamine, et ce qu’ils peuvent bien trafiquer. Les paris sont ouverts : moi non plus, je n’ai encore jamais vu ne serait-ce que leur trace.

C’est l’heure du dodo…

Bonne. Putain. De. Chance, mon petit père.

Pyjamas. FUCK LES PYJAMAS. Ne pense MÊME PAS à tenter autre chose qu’une chemise de nuit pour Penny. Et si tu ne trouves pas de chemise de nuit pour Penny, bah continue à chercher, putain. Elle te demandera sa chemise Minnie Mouse, mais dès que tu la lui mettras, elle hurlera d’agonie à s’en fendre l’âme parce que les manches seront CLAIREMENT en train d’arracher ses putains de bras. Tu iras donc chercher sa chemise Elsa dans toute la baraque. Il y a de fortes chances qu’elle soit affreusement dégueulasse, mais bon… la gosse aussi, finalement, alors à ce stade-là, qu’est-ce que ça change ? 

Vas-y, installe-toi dans le salon laisse Penny s’endormir sur le canapé avec toi. Quinn, Harper et Bailey iront alors l’un après l’autre se coucher. Attends un peu. Au moment où ils s’allongeront sur leurs lits, ils se rendront compte soudain que leurs petites bouches sont subitement en feu, et ils seront comme s'ils venaient de parcourir 800 foutus kilomètres à travers le Sahara. Ils descendront les escaliers… un par un… toutes les 5 putains de minutes… pour boire de l’eau. Ne laisse PERSONNE utiliser le gobelet « Elsa » rose de Quinn. Si elle s’en rend compte, elle tapera un putain de scandale.

Tu finiras par amener Penny au lit avec toi, en pensant naïvement que ce serait une bonne idée. Ha ha ha ha ha ! Autant dormir à côté de Mike Tyson sous amphet’s.

Essaye juste de la mettre dans son lit. Donne-lui l’iPad. Cela sauvera ta vie… promis. Assure-toi juste de bien avoir coupé le son, et de baisser l’éclairage de l’écran au minimum. En parlant d’éclairage, n’oublie pas le diffuseur. Remplis cette merde, ajoute 2 gouttes d’huiles essentielle de lavande, une de « Paix et bien être » et une autre de « Calme et relaxation ». Si elle a vraiment été casse-couilles ce jour-là, ajoute quelques gouttes de camomille. Règle la lumière sur VIOLET. Doux jésus marie joseph, s’il te plaît rappelle-toi que c’est « violet ». Si tu as le malheur de le mettre sur bleu, elle agira comme si la lumière brûlait ses foutues rétines. N’oublie pas non plus son biberon. Sérieusement… n’oublie PAS. Elle boira un peu, puis te demandera de le prendre. Elle voudra que tu le places sur sa commode. Elle t’appellera 5 minutes après pour que tu lui donnes le reste. Elle t’appellera ENCORE pour que tu remettes cette merde sur sa putain de commode. Et puis, aussi sûr que le ciel est bleu, elle se réveillera à 3 heures du mat’ en hurlant que quelqu’un a volé ledit biberon. Remplis cette saloperie une nouvelle fois, et prie tous les saints que tu connais pour qu’elle se rendorme. Oh, et n’oublie pas le ventilateur. Cette petite transpire comme un prêtre dans une maison close, après s’être enfilé une douzaine de sandwiches au bœuf.

Petit-déjeuner. Ha ! Aussi marrant que le dîner… si ce n’est pas pire. Prends du café. BEAUCOUP de café. Tu en auras besoin. Penny voudra peut-être des céréales, ou bien elle optera peut-être pour des tartines. Quoi qu’il en soit… LAISSE LA CHOISIR LA CUILLÈRE. Il y a de fortes chances pour que Quinn ait la cuillère ULTIME et que Penny finisse par te convaincre que tu lui as laissé la cuillère la plus pourrave de tout le tiroir. Parfois, je lui donne une fourchette, rien que pour la faire chier, mais je te conseille vivement de résister à la tentation d’en faire de même. Le petit-déjeuner sera déjà bien assez chiant comme ça, au point que tu oublieras de manger, et que tu commenceras à connaître les convulsions liées à la caféine.

C’est presque l’heure du déjeuner, allez encore un effort. Tu peux commencer à boire.

Fais mousser, rince, et répète. Je te retrouve dimanche. 

Oh, aussi… Just au cas où tu aies prévu de faire QUOI QUE CE SOIT ce week-end… Bonne putain de chance. Quinn pleure à peu près toutes les 5 minutes, et l’œsophage de Penny prend subitement feu toutes les 4,5 secondes. Elle a constamment besoin de boire, ce qui conduit logiquement à plus de pauses pipi. Parfois elle peut aller elle-même comme une grande, et parfois elle se transforme en loque et elle pleurnichera à propos de tout et n’importe quoi. Cela peut inclure, de façon non-exhaustive, le fait que ses sous-vêtements lui font quelque chose de bizarre. Prévois des sous-vêtements de rechange de manière à en avoir toujours sous le bras. Oh, et comme tu m’as jeté à la poubelle la grande majorité des biberons, n’en laissant que deux sous prétexte qu’« il n’y a pas besoin d’en avoir autant »… Tu verras, elle paumera ces deux biberons, aussi sûr que je te le dis. Bonne putain de chance pour les retrouver.

Bisous.

Ta femme

demotivateur