leral.net | S'informer en temps réel

Lettre au président de la République: Nos artisans savent tout faire - Par Mamadou Sy Tounkara


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Septembre 2014 à 08:34 | | 1 commentaire(s)|

Lettre au président de la République: Nos artisans savent tout faire - Par Mamadou Sy Tounkara
Nul doute que notre richesse la plus précieuse est constituée de nos hommes et femmes, surtout ceux qui travaillent à la sueur de leurs fronts pour mener leur existence et participer à faire de ce pays ce qu’il est aujourd’hui.

Nos artisans sont aux premières loges : ceux qui travaillent les métaux, le bois, le cuir, le tissu ou autres sont d’une dextérité à nulle autre pareille. Ils savent tout faire et pourraient rivaliser avec n’importe qui dans le monde si nous leur octroyons la confiance dont ils ont besoin en consommant leurs produits et en les encadrant comme il se doit. Nous pourrions résoudre alors nos difficultés de chômage et d’autosuffisances et, partant, de balance commerciale chroniquement déficitaire depuis toujours pour une raison toute simple : nous ne consommons pas ce que nous produisons et ne produisons pas ce que nous consommons, caractéristique typique d’une économie extravertie, porteuse de tous les germes du chômage, des déficits, du recul et de l’anti-développement.

Montrez-nous la voie ; échangez les meubles « Louis XIV » de votre bureau avec d’autres faits par nos menuisiers et que tous les services gouvernementaux suivent votre exemple lors de leurs prochaines commandes ; ne vous habillez que chez des couturiers sénégalais ; laissez nos cordonniers vous chausser ; incitez votre gouvernement à suivre cette voie. Que la commande publique serve de levier pour doper le savoir-faire local. Faites passer des consignes et messages incitatifs clairs dans ce sens.

Tous les pays émergents sont passés par ce chemin : consommer ce que l’on produit et produire ce que l’on consomme. Ceci est un passage obligé pour l’émergence que vous appelez de vos vœux. A défaut, l’émergence ne sera jamais, hélas, qu’un vœu pieux, toujours chanté mais jamais réalisé.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.
Mamadou Sy TOUNKARA, Présentateur de « Senegaal ca kanam »






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image