leral.net | S'informer en temps réel

Lettre du Collectif des Candidats de la liste d’attente - ENA 2011 à Monsieur le Président de la République


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Avril 2012 à 23:00 | | 5 commentaire(s)|

Lettre du Collectif des Candidats de la liste d’attente - ENA 2011 à Monsieur le Président de la République
Monsieur le Président
Je vous adresse cette correspondance au nom de tous les candidats au concours d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), qui après avoir obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10/20 figure sur les listes d’attente des différentes sections.
Monsieur le Président, pour rappel, sachez que le dernier concours d’entrée à l’ENA remonte à 2005 et pendant sept ans, des fonctionnaires et des étudiants attendaient avec impatience ce concours et au finish, ils étaient au nombre de 18000 à concourir. Concours après lequel seuls 02 candidats ont été retenus sur la liste des admis et 05 sur la liste d’attente pour la section diplomatie cycle A professionnel et des nombres très réduits pour les autres sections.
Monsieur le Président, ma correspondance est loin d’être une revendication mais plutôt un appel à la plus haute autorité que vous êtes car arrivée au sommet de l’Etat à un moment ou l’espoir et la valorisation des compétences et du mérite restent les maitres mots des sénégalais.
Monsieur le Président, cette correspondance est écrite surtout pour proposer des pistes de solutions afin que l’image de la prestigieuse ENA, ne soit ternie, surtout, suite à la polémique qui règne entre la Direction générale et des candidats dont les dossiers ont été déclarés non conformes (voir l’Observateur du Mardi 24 Avril 2012 page 8).
C’est fort de ce constat que nous, le collectif des candidats dont les noms figurent sur les listes d’attente, lançons un appel pour que vous nous donniez notre chance afin de vous permettre de réussir votre politique d’instauration d’une administration forte.
Monsieur le Président, je lance cet appel, car sachant que ce nombre réduit n’était dicté par rien d’autre que des raisons budgétaires alors que les initiatives que vous avez annoncé, pour réduire le train de vie de l’Etat vous permettent de doter notre administration de ressources humaines de qualité et en nombre suffisant et d’être présent là ou cela est nécessaire et utile pour notre pays.
Comment comprenez vous que 2005 à 2014 soit un total de 09 années que l’ENA, si vous ne réagissez pas, risque de former seuls 02 personnes pour le Cycle A professionnel pour les diplomates et cette comparaison est valable pour les autres sections.
Monsieur le Président, tous ceux qui sont sur la liste d’attente méritent de faire la formation car sortis d’un lot de 18000 candidats qui ont eu à subir des épreuves d’admissibilité dans des domaines tels que le droit public, l’économie ou la gestion public, la culture générale et une matière de spécialisation et qui une fois acquise se sont à nouveau présentés pour une note de synthèse et un entretien avec le jury, des épreuves après lesquelles ils ont tous obtenu la moyenne et même des notes supérieures à la moyenne.
Leur échec n’est plus du à leur manque de mérite ou leur inaptitude à intégrer ces corps mais plutôt à une logique budgétaire qui découle d’une répartition et d’un usage déraisonnable des ressources de l’Etat, ce qui fait qu’on se trompait toujours sur les priorités.
Monsieur le Président, le collectif des candidats au concours d’entrée compte sur votre compréhension et sur la chance que les sénégalais vous ont donné pour pouvoir espérer qu’à travers votre lecture objective de la situation vous répondrez à notre appel citoyen car convaincu que recruter des candidats dont la majorité sont déjà des fonctionnaires avec des postes budgétaires vous permettra de régler beaucoup de problèmes en un seul acte :
-Redorer l’image de l’ENA qui risque d’être ternie à travers cette polémique
-Former des ressources humaines pour renforcer l’existant.
-Donner la chance à des candidats qui ont déjà prouvé leur mérite en sortant d’un lot de 18000 candidats et après 07 années d’attente et de révision de pouvoir servir leur pays, mais surtout de donner l’espoir quant à l’avènement de l’ère de la valorisation du mérite.
Monsieur le Président de la République, nous avons espoir que vous répondrez à notre appel.


Le porte parole du Collectif des Candidats de la liste d’attente- ENA 2011



1.Posté par fonction publique le 25/04/2012 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MONSIEUR LE PRESIDENT SVP RECRUTEZ LES JEUNES QUI ONT DEPOSE A LA FONCTION PUBLIQUE .

2.Posté par TANDIAN le 25/04/2012 01:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est trop facile de faire le mandiant comme ça
L'Etat recrute en fonction des besoins et non
nombre qui se présente. Changez de mentalité
et il ne faut pas m'inclure dans votre lettre c'est du n'importe quoi

3.Posté par pu le 25/04/2012 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ne vous foutez pas de notre gueule ....................... combien de candidats de concours d'entrée à une fonction publique sont dans des listes d'attente ??????????????? à titre d'exemple seulement pour le dernier concours de la police s'agissant des élèves commissaires de police pour les hommes 7 avaient été retenus ils en ont pris 2 les 5 autres sont sur la liste d'attente et voila un nouveau concours est réouvert et 7 postes sont pourvus..................... pour les sous officiers de police 40 étaient admissibles ils en ont pris 15 les 25 autres sont sur la liste d'attente ...................... sils vous prennent le principe d'égalité devant le service public sera rompu ne serait ce que par rapport aux cas que je viens de citer .... alors !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par xyz le 25/04/2012 03:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher ami,
Je suis très sensible a votre situation et je sais ce que signifie l’entrée a cette prestigieuse Ecole. Cependant, sans m'attarder sur la forme de votre lettre adressée a Monsieur le Président de la République, je voudrais juste attirer votre attention sur certains arguments que vous avancez et qui ne me semblent pas vérifiés.
En effet, le concours précédent a été organisé en 2007 et non en 2005 comme vous l'affirmez. Par ailleurs, dans les promotions 2005 et 2007, on comptait 5 professionnels sur les 20 recrutés en diplomatie (je crois savoir que c'était la même proportion pour chaque section). Ce qui fait un total de 10 professionnels rien qu'en diplomatie.
Très cordialement!

5.Posté par enfant du senehal le 25/04/2012 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce serait illégale car le décret organisant le concours avait bien indiqué le nombre à prendre. S'il le fait un recour sera introduit pour demander l'annulation. Ce qu'il peut faire c'est organiser un nouveau concours et recruter le nombre qu'il veut. si vous etes bons vous allez passer.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image