leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte à Madame le Professeur Awa Marie Coll SECK, Ministre de la Santé et de l’Action Sociale


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Juin 2013 à 12:14 | | 2 commentaire(s)|

Lettre ouverte à Madame le Professeur Awa Marie Coll SECK,  Ministre de la Santé et de l’Action Sociale

A
Madame le Professeur Awa Marie Coll SECK,
Ministre de la Santé et de l’Action Sociale



Objet : Invitation

Madame le Ministre,

En réponse par rapport à la première édition de la Journée Nationale des Malades Mentaux Errants que nous avons retenue et célébrée le 17 Juin dernier, vous avez annoncé que le document du Conseil interministériel en vue sur ce triste phénomène et celui du Centre National Psychiatrique de Kaolack, sont déjà disponibles sans pour autant préciser que c’est nous qui les avons tous entièrement élaboré gratuitement avec le Professeur Aida SYLLA, chef de la Division de la Santé Mentale. Vous avez également déclaré que la Direction Générale de l’Action Sociale travaille avec la Gouvernance de Kaolack, à notre place, pour le fonctionnement de ce Centre que nous avons nous-mêmes conçu et réalisé, en tant que bénéficiaires, en collaboration avec cette Direction. Aussi, vous avez reconnu, entre autres, que votre Département prend tout son temps pour aller à ce Conseil interministériel au moment où ce grave fléau social devient de plus en plus préoccupant.

Pour toutes ces raisons, nous venons, par la présente, vous inviter à bien vouloir démissionner de votre fonction de Ministre de la Santé et de l’Action Sociale. Maintenant, tout le monde a compris votre ambition de mettre fin définitivement à notre noble mission et d’anéantir nos treize longues années de luttes solitaires, couronnées de succès, en faveur des nombreux malades mentaux errant à travers tout le pays. Seulement, tout ceci est impossible et c’est pourquoi, d’ailleurs, jusqu’ici, personne ne peut vous soutenir dans votre projet de démolition de notre grosse œuvre humanitaire pour laquelle les honnêtes citoyens ne cessent de nous féliciter, à cause de l’injustice qui l’entoure. Donc, ne soyez pas surprise lorsque nous remporterons cet ultime combat contre votre attitude discriminatoire, manifestée le 18 mars 2013, à l’entame de la réunion préparatoire du fonctionnement de ce Centre de Kaolack qui fera de cette grande Ville carrefour, une nouvelle Capitale Sénégalaise.

Attendant une suite favorable à notre invitation, veuillez agréer, Madame le Ministre, l’expression de notre considération distinguée.


Ansoumana DIONE

Président de lAssociation Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux



1.Posté par borodee le 25/06/2013 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M. Ansoumana DIONE, permettez moi de vous souligner qu'on ne dit pas "En réponse PAR RAPPORT à la première édition" mais tout simplement "En réponse à la première édition". Sinon je vous encourage à mener votre combat et vous suggère de continuer à vous rapprocher du ministère de la santé.
Borodee

2.Posté par Vo le 25/06/2013 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BOFF...
CE SONT LES PROPOS D'UN FOU.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image