leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte à Messieurs nos gouvernants - Par Abdu-Lahi Ly


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Août 2016 à 14:28 | | 4 commentaire(s)|

Vous pardonnerez mon insistance qui n’a rien d’impertinent mais qui traduit la réaction d’un citoyen très inquiet et sidéré devant le déferlement auquel nous assistons, entraînant le Sénégal à la dérive en raison de l’absence de clairvoyance et de lucidité venant de votre part.
En fuyant le réel, en baignant dans l’hypocrisie, les bons sentiments et la bonne conscience, on est en train de livrer le Sénégal à une nouvelle forme de politique sans éthique ni moral et de totalitarisme de la pire espèce qui la conduira à son malheur et donc au malheur de ses peuples.

Vous (Coalition Benno BOkk Yakaar) avez trahi votre camp ,
Vos promesses devant le peuple votant du Sénégal

Lorsque vous avez accédé à la magistrature suprême, vous avez annoncé à tous les Sénégalais que vous allez mener une gestion sobre et vertueuse. Aujourd’hui, on est très surpris de voir, après la suppression du Sénat, la création du CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) et, maintenant, le HCCT (Haut Conseil Collectivité territoriale). Ce qui est encore plus surprenant est que les futurs conseillers qui viendront des collectivités locales seront au nombre de 80 alors que les 40 conseillers qui restent seront nommés.

Un conseil lisez ce paragraphe qui suit

Les pharmacies, les notaires, les taxis, le contrat de travail, les autobus, le travail du Dimanche, tout est remis en cause sans aucune étude d’impact sérieuse sur l’emploi et la viabilité des entreprises. Le numérique, le Big Data, le codage, les nano particules deviennent les nouvelles pierres philosophales de la croissance à venir et font frémir de plaisir tous les requins frais émoulus des écoles de commerce et prêts à sauter sur tous les gogos à la recherche fantasmée du meilleur choix au meilleur prix avec le meilleur service en trois clics et moyennant 20% de commission. Quoi de plus smart que le développement durable, la finance éthique et solidaire, participative et collaborative permettant en fait le retour numérique du travail au noir et à la tâche ; rien de tel que le numérique et le net pour le blanchiment !

Quel cauchemar et quelle faillite !

Abdoulaye LY (Abdu-Lahi)
Citoyen senegalais






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image