leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte à Monsieur Birahim Seck, membre du Forum Civil et du CESE


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Mai 2013 à 10:07 | | 1 commentaire(s)|

Lettre ouverte à Monsieur Birahim Seck, membre du Forum Civil et du CESE
Le 14 avril 2013, je vous avais saisi par lettre ouverte interpellant votre sens du patriotisme afin de poser le débat sur le fonctionnement du CESE. Vous aviez opté d’y siéger et de vous battre pour combattre ces pratiques qui n’honorent pas notre République. Vos trois propositions faites lors des récents travaux du comité ad hoc mis en place par le CESE, attestent à suffisance que vous êtes toujours un grand défenseur de la transparence et de la bonne gouvernance. Votre combat ne sera pas aisé, quand on sait la volonté des autorités de cette institution d’ exercer une gestion si opaque. Peut-on faire de la gouvernance sobre avec une équipe qui ne croit pas en la gouvernance ? Voilà tout le défi auquel vous serez confronté ! Il s'agira pour vous de mener ce combat, à l'intérieur ou de démissionner.

En tout état de cause, les trois personnes à surveiller et qui doivent faire une déclaration de patrimoine sont :

1. Aminata TALL la Présidente : Elle est la seule ordonnatrice des dépenses. Autrement dit, elle est la seule apte à décider sur l’opportunité d’une dépense sans avoir à demander l’avis de personne. L’exemple le plus illustratif c'est qu'elle envisage de faire construire un ascenseur pour accéder à son bureau sous prétexte qu’elle prend de l’âge et qu’elle ne peut pas prendre les escaliers. Figurez-vous que les escaliers ne font juste que 13 marches, à savoir moins de dix mètres. Combien de centaines de millions de l’argent du contribuable seront dépensés dans ce marché de gré à gré accepté par l'Agent Comptable, cosignataire du chéquier.

2. Ibrahima THIOYE le Secrétaire Général : un jeune administrateur civil qui a à sa disposition trois véhicules, deux chauffeurs, plus de mille litres d’essence, trois lignes téléphoniques( un 77 740…, un 77 819…, et un 33 829..), plus de 2,5 millions Frs de salaire avec possibilité de faire voyager sa famille avec le budget de l’Institution. « ku eumbu sa sanxale eumbu sa kersa disait kocc barma». Voilà un fonctionnaire de la République qui construit une villa à coup de soixantaine de millions payé cash. Sic! C’est ce Secrétaire Général qui est et sera pour toujours le complice numéro un de la Présidente car il est le patron de l’administration qui prépare les dossiers sur instruction de cette dernière.

3. Le Directeur Administratif et Financier : un ancien du CROUS, une structure qui a été épinglée plusieurs fois par l’IGE et l’ARMP, n’inspire pas confiance et il sera au début et à la fin de tout marché.

Monsieur Seck, les membres du bureau comme vous les membres du CESE ne seront que des encaisseurs de salaires (argent du contribuable), vous n’aurez aucun droit de regard sur l’exécution du budget. Le fonctionnement de cette Institution viole délibérément les règles les plus élémentaires de la transparence, de la bonne gouvernance et des procédures de passation des marchés publics. Dès lors, je vous invite Monsieur Seck ainsi que tous les patriotes à vous lever pour barrer la route à ces pilleurs de deniers publics, ces corrompus, ces adeptes de l’enrichissement illicite et de la mauvaise gouvernance



Cordialement.


M. Mamadou Malaye DIOP

Ingénieur




1.Posté par Pablo le 27/05/2013 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Waww....Mais Malaye Diop, tu sais comme les droits humains ont reculé, il faut t'attendre à recevoir des ce soir une citation directe pour accusation infondée...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image