leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre Youssou Ndour: Partez alors qu’il est temps"


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Juillet 2012 à 15:07 | | 16 commentaire(s)|

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre Youssou Ndour: Partez alors qu’il est temps"
Il est de coutume pour donner du crédit ou de l’importance à une déclaration, de demander, l’auteur de la plume ou des propos. Ceci
pour dire que la plume ou la parole d’une personne n’a de poids que lorsqu’elle est autorisée et motivée de la façon la plus juste.

Ce poids de la parole face à l’opinion publique, s’apprécie en vertu de l’expertise, de l’expérience et des connaissances avérées et reconnues
par ses pairs du privé et du public.

C’est dans ce contexte, que je m’adresse à Monsieur Youssou Ndour, artiste chanteur, en lui posant ces quelques questions, comme si nous
étions dans un débat d’idées et face à notre conscience.

Monsieur Youssou Ndour, est-ce que vous avez le sentiment du devoir accompli, dans votre métier la musique ?

Pensez vous, que vous n’avez plus rien à y faire ? Où pensez-vous plutôt, que vous ne pouvez plus rien lui apporter, sauf si vous êtes à
l’intérieur du système politique, ou d’un gouvernement ?

Dites-moi où se situe votre combat Monsieur Ndour ?

Avez-vous le sentiment d’avoir tourné le dos à la musique et à son industrie, qui pouvait encore profiter de votre expertise dans ce
domaine ?

Maintenant que la musique vous a propulsé au rang de ceux qui comptent dans ce monde, ne pensez vous pas, que tout ce que la
musique vous a donné, doit retourner et servir plus à la musique qu’à autre chose ?

N’êtes vous pas en train de mettre du sable dans le réservoir de reconnaissances que vous devez à la musique et au créateur suprême
qui vous à gratifié de cette belle voix ?

Vous annonciez, l’ouverture d’une télévision culturelle, mais malheureusement, nous avons à la place une télévision plurielle, où
la culture et l’art ont très peu d’antenne, et ou les acteurs culturels ont peu de place pour développer des espaces de convergences et de
partage.

N’était-il pas plus courageux et plus responsable de vous occuper de cet espace et de cette entreprise ! Si telle votre volonté est de servir le
Sénégal ?

Je vais vous dire une chose Monsieur le Ministre, seuls les créateurs d’emplois et de richesses, restent et demeurent les plus méritants et
les plus patriotes. C’est ceux là qui sont généreux dans le partage et la prise en compte des priorités des minorités qui font la fierté. Ce n’est
pas être ministre !

Vous devez votre popularité grâce à la musique et au soutien de vos fans ! Ne pensez vous pas que votre combat devait s’inscrire dans la
droite ligne de ce que vous savez faire ?

Ne pourriez-vous pas combattre les injustices dans le secteur de la musique et les problèmes de façon générale.

Les injustices qui se posent dans votre secteur de la musique, liées à la promotion, à la production, au label, aux circuits de ventes, au
management, aux écoles de formation qui doivent assurer une bonne relève des artistes en âge de se reposer.

Et le piratage, quelles solutions ! Ce fléau empêche les artistes de vivre de leur art !

Ne pensez vous pas que jouer les sentinelles et protecteur dans l’équilibre et le rassemblement de tous les acteurs, jeunes et anciens
autour d’un idéal, n’est pas plus important, plus patriotique, que d’assumer les fonctions politiques, trop faciles d’un ministre qui reste
lié aux programmes du chef de l’Etat, et qui bénéfice d’avantages et de pouvoirs trop exagérés ?

Un sentiment d’accomplissement démesuré dans la musique, vous aurait-il amené à plus de prétentions, pour vouloir devenir ministre ?

Est-ce une ambition personnelle par rapport à votre égo, puisqu’il se dit que votre niveau d’étude est très bas ?

Résultat de la course, vous êtes aujourd’hui nommé ministre de la culture et du tourisme, dont je suis un acteur et pas des moindres.

Jusqu’à ce jour, je conteste avec la dernière énergie et par conviction cette faveur qui n’est pas un mérite.

Nous sommes plus de douze millions de sénégalais et pour des postes à responsabilités publique, j’ai toujours milité pour un appel
à compétition. Comme vous l’exigez du reste, pour la gestion du méridien, car je suppose que nous sommes tous égaux devant l’offre
publique.

Maintenant que vous êtes Ministre de la République, après cent jours, le secteur du tourisme est en grogne.

Tout le monde déchante, certaines voix vous demandent de retourner d’où vous veniez avant qu’il ne soit trop tard. D’autres indexent votre
manque d’expertise et d’expériences dans un domaine très technique. D’autres accusent votre verbe pas très éloquent et qui n’est pas à la
hauteur. D’autres accusent votre façon de gérer, votre entourage d’hommes de musique trop présents dans l’espace du tourisme.

La mise à l’écart de beaucoup de cadres et de compétences, la manière désordonnée avec laquelle se tiennent les visites et les prises de
contacts….

Bref la liste est longue, monsieur le Ministre et s’y ajoute un conseil interministériel avorté, auquel vous teniez plus que tout. Un autre
est prévu en septembre, mais à mon avis, je penche pour un conseil présidentiel sur le tourisme, afin d’impliquer son excellence le chef
de l’Etat, Macky Sall et de le voir s’exprimer publiquement sur ses ambitions pour le tourisme.

Il y a aussi Monsieur le Ministre, vos voyages de prises de contacts à l’étranger qui ont été mal apprécié, puisque le secteur privé principal
bénéficiaire des accords n’a pas été associé à ces déplacements…..

Ne pensez-vous pas que cela fait trop Monsieur le Ministre ?

En plus les mesures urgentes tardent à venir, parmi les plus importantes, celle de la promotion et de la gestion du fonds de
promotion et de ces orientations.

La question que je me pose Monsieur le Ministre : Qui va être l’ordonnateur des dépenses ? Je sens un bras de fer musclé entre la
tutelle et le secteur privé dans cette affaire.

De même que le bureau d’information touristique prévu dans les locaux de l’aéroport LSS qui devrait être géré par le syndicat d’initiative et non
pas par le ministère.

Quelle direction ou structure va devoir se charger de la promotion ? Que vont devenir les contractuels de la défunte agence ?

Quelle est la feuille de route que vous proposez aux acteurs à quelques semaines de l’ouverture de la saison touristique 2012/2013 ?

En faisant le tour de toutes ces questions, et avant de revenir sur la question du méridien que vous avez soulevé, au moment où vous
devriez être le plus, tourné vers un benchmarking pour consolider, l’existant et permettre une ouverture aux acteurs.

Ouverture qui va donner du tonus aux hôteliers, et leur permette de remplir leur espace, en lieu et place vous leur créez des problèmes
inutiles, injustifiés et inacceptables Monsieur le Ministre.

De mon point de vue, ce n’est pas une priorité le problème du méridien, bien que ce ne soit pas moi d’en décider.

Ce problème, s’il en existe devrait normalement se résoudre, dans le secret de votre bureau, entouré de vos meilleurs conseillers, et
ou autour du patronat qui a déjà prévenu et apporter, son soutien à monsieur Sy pour vous sensibiliser sur la question.

En faisant du méridien un problème qui n’en est pas un, vous secouez le tronc du tourisme sur lequel vous êtes assis.

Et vous vous créez des ennemis pour rien, car le tourisme est une famille et une seule. Elle est solidement soudée autour d’un enjeu et de
l’intérêt national. Et cela vous ne l’auriez pas compris !

Une seule chose me traverse l’esprit, Monsieur Youssou Ndour, Monsieur le Ministre, rendez votre tablier, car la colère déferlante du
tourisme emportera tout sur son chemin.

Laissez nous notre tourisme, et occupez vous de votre musique, chacun ne s’en portera que mieux.

J’en appel à la raison et à la clairvoyance du chef de l’Etat, Monsieur Macky Sall, ampliataire de cette lettre ouverte, qui a du recevoir lors
des élections le mémorandum sur le tourisme, que j’avais adressé à

tous les candidats.

D’ailleurs le porte parole du gouvernement Monsieur Serigne Mbaye Thiam s’en rappel parfaitement.

Je me réjouis aussi de la communication de Monsieur le Ministre porte parole du gouvernement, lors du dernier conseil des ministres tenu à
Diourbel, où le chef de l’Etat a demandé à ce que soient levées toutesles contraintes qui empêchent au tourisme de retrouver son lustre
d’antan.

J’ose espérer que les instructions du chef de l’Etat seront respectées en concertation avec le secteur privé et avec diligence.

Je voudrais également vous dire Monsieur le Ministre que je me bats pour un idéal, pour des principes, et pour le respect, pas pour votre
personne, ni pour ma personne, ni pour Monsieur Racine Sy.

Il se trouve que Monsieur Racine Sy dans cette affaire est combattu pour des raisons inavouées, et je ne suis pas d’accord.

Qui ne connait pas Mouhamed Faouzou DEME dans le secteur du tourisme, demandez le alors à Google !

Maintenant, si vous pensez que je suis contre vous, Monsieur le Ministre, alors, je dirai que vous méconnaissez Allah, car c’est lui seul
qui donne, qui guide, qui connaît ce qui est dans les cœurs et ce qui va se passer demain.

Seulement mon devoir est de manifester au grand jour mes idées, mes positions, et mes convictions, sans trop me soucier de celui qui n’est
pas content où pas.

Al hamdou lilah

Mouhamed Faouzou DEME



1.Posté par Leuz le 27/07/2012 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Diaadieuf M. Dème! il était temps que quelqu'un remonte les bretelles à ce petit.
Je l'aimais bien mais il m'a déçu.

2.Posté par princek le 27/07/2012 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M. DEME (PARTIR) c'est à toi de partir et de nous laisser notre Ministre. votre lettre ouverte cache un égoïsme et un rancœur démesurés mais les sénégalais ne sont pas dupes.
vos remarques sur M. Youssou NDOUR musicien voulant s'occuper de "votre" secteur du tourisme ne sont que des insultes à l'endroit des artistes en général et des musiciens en particulier comme s'ils étaient bons qu'à animer la galerie c'est vraiment de la bassesse. que dites-vous de Ronald REAGAN ancien président des ETATS UNIS qui fut acteur de cinéma et récemment le président du BRESIL LULA sans diplômes qui fut cireur de chaussures, vendeur de cacahuètes et tourneur dans une usine il a même perdu un doigt (l'auriculaire gauche) dans ce métier la liste de ces exemples n'est pas exhaustive mon cher complexé DEME (Responsable des opérations électorales au deuxième tour des présidentielles 2000, auprès du Ministère de l'Intérieur, pour le candidat Abdoulaye Wade) va rejoindre ton voleur de président WADE et ses acolytes qui ont mis "votre" secteur du tourisme à genoux.

3.Posté par schwarzeraal le 27/07/2012 16:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mr deme vous etes trop con.

4.Posté par Yen a marre le 27/07/2012 16:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES JALOUES VONTS MAIGRIR YOUSSOU MOLEN GUEUNEU LIGUEYE NDEYE. En plus il a une bonne
etoil il aura plus qun poste de ministre dans ce
pays vous'oublier qu'il na jamai ete demandeur cest
macky qui est aller lui proposer. concernant le
MERIDIEN a mon'avis la malhonneteté intellectuel va
detruire ce pays n'es ce pas nous sénégalais qui
avons desendu dans les rues pour dire non a la mal
gouvernance mes si donc aujourd'hui le ministre
youssou ndour demande qun'appel d'offre soit faite
tout le monde devait le soutenir au lieu de laisser
ce racine sy ce sucre sur le dot des sénégalais. Je
termine pour lancer un'appel a macky ne commer
jamait l'erreur de virer youssou sans motive car cela
va déclencher votre decente aux'enfer

5.Posté par Yen a marre le 27/07/2012 16:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vien juste taper son nom sur google et jai ete surpris de savoir qu'il a ete. Responsable des opérations électorales au deuxième tour des présidentielles 2000, auprès du Ministère del'Intérieur, pour le candidat Abdoulaye Wade. SALLE POLITICIEN ENCAGOULER ARRETER VOS MAGOUILLE TU VEUT LE POSTE DE YOU HA HA HA VA TE FAIRE ENCULER FILS DE.........!!!!!

6.Posté par wakh deug le 27/07/2012 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment je voulais lire ton article mais malheureusement tu es trop con parce que ton titre n'a aucune chance kesk ca veut dire partez alors qu'il est temps melni kou nek sa keur baye ya gnakk hell deug deug

7.Posté par guedel le 27/07/2012 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui ne connais pas MOUHADED FAOUZOU DEME prestataires de service à l'ANPT le plus grand arnaqueur de tout les temps sale foiré. Ne me fait pas revenir dans cette page dire ce que je sais de toi !!!!

8.Posté par Transparence. le 27/07/2012 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce texte est truffé de fautes. Vous ne devez pas non plus avoir fait des études ou alors celles-ci sont sommaires. Vous défendez votre part du fromage et vous le faites très mal. Lorsqu'on a pour métier de louer des auberges, de vendre de l'alcool, il faut éviter de mêler Dieu à son propos. Si vous pensez comme vous écrivez, il faut vraiment avoir pitié de vous. Racine Sy est le prête-nom d'une mafia. De voleurs. Les conditions dans lesquelles le méridien a été attribué sont des plus nébuleuses. Un conseil, la prochaine fois écrivez en Ouoloff ou en Halpular, le français ne vous réussit vraiment pas. Notez enfin qu'un privé, national ou pas est un privé qui défend ses intérêts. Face à ce privé, le rôle de l'Etat est de veiller aux intérêts du Senegal. Le privé, qui concourt le mieux à l'intérêt général, est choisi. C'est le tout le sens d'un appel d'offres. Tous les prêtes-noms seront démasqués.

9.Posté par john le 28/07/2012 04:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

espece de jalous TU CHERCHES UNE PLACE >JAI HONTE DE TOI JAI ENVIE DE PLEURER CAR NS AVONS SOUFFERT SOUS LES WADES .ARRETE MON FRERE YOUSSOU A RAISON DE SAVOIR CE QUI PASSE A LHOTEL MERIDIEN QUI EST SOUS SA TUTEL

10.Posté par 65 le 28/07/2012 07:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nulle comme analyse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

11.Posté par SARR le 28/07/2012 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Dème ,
Moi je suis depuis 27 ans dans le secteur du tourisme mais je ne vous connait pas et je note que soit vous ignorez les dégats de Racine Sy dans ce secteur (pallage + fermetures d'hotels)
soit vous etes de mauvaise fois.

Outre ces dégats pensez vous que Mr Sy soit le plus méritant ou le plus qualifié des Sénégalais pour gére ce patrimoine national pour qu'on le lui serve sur un plateau d'argent ? Est -il plus Sénégalais que nous tous ?

Croyez vous qu'(l soit normal que Mr Sy prenne des redevances beaucoup plus élévés que chaines internationales qui on eu aàgére cet hotel et pour quel travail mérite t-il cela ?

Soit plus objectifs quand on parle d'interet national , ce choix de Mr Sy pour diriger cet hotel par une structurecréee à cet effet avec sa soeur seulement 06 mois avant est suspect et 'ailleurs que fait-on de nos loissur l'attributions des marchés publiques ? Si c'est pour l'interet national que vous vous battez allors plaider pour l'application de nos lois dans la transparence .

Nous sommes tous égaux devant la loi

De quelréseau commercial ce MR SY peut -il faire valoir pour gére un hotel aussi prestigieux ,

12.Posté par traore le 28/07/2012 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Deme ,on ne vous connaît pas dans le tourisme . nous sommes depuis très longtemps . Youssou Ndour ,ne vous laissez pas distrait pas ceux qui n'étaient pas quand le sénégal avait besoin d'eux .Si ce Mr SY gére cette hôtel ,c'est la galère pour ces employés ,et de surcroît la misère .

13.Posté par guimzo le 28/07/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AH En core un de ces "intellectuels" complexés. Ah BON? Youssou NDOUR doit partir parce qu'il est Chanteur?? C'est vraiment CON comme analyse? heureusement d'autres ont déjà répondu. Mr DEME , depuis que le Sénégal est indépendant seuls les "intellectuels "ont eu à gérer et RIEN NADA? TOUSS Des tonnes et des tonnes d'échecs.. Alors laissons au moins la chance à quelqu'un qui a vraiment REUSSI dans sa vie et dans tous les domaines qu'il a fréquentés ( musique, radio , télévision, journal etc..) essayer de nous apporter un peu de son " BAYREE" pour développer notre secteur touristique très très mal en point du fait des requins inamovibles comme racine SY que tout le monde connaît comme étant un des plus gros prédateurs de ce pays ( patron, PCA , actionnaires etc...) Youssou a l'avantage ,n''en déplaise aux soi disant "intellectuels " comme DEME de transformer tout ce qu'il touche en OR et INCH ALLAH il réussira ici aussi car il est SENEGALAIS PUR ET DUR.. La preuve , il choisi comme DC un des hommes les plus expérimentés du secteur Elimane SY. CQFD.....KoNE NAK NAGNOU KO BAYI MOULIGUEYE.

14.Posté par max le 28/07/2012 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est ca le senegal si tu fait bien ton ,il te vire,mais si tu es un voleur comme eux tu peut rester.
c est pouquoi il aime pas you,

15.Posté par Mohamed Diop le 28/07/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article entre dans une campagne de presse téléguidée et orchestrée de manière puante par Racine Sy qui a escroqué et veut continuer à escroquer l'Etat du Sénégal en le dépouillant de plus de la moitié de la marge brute de l'hôtel Président. Racine Sy ose s'en prendre directement à un Ministre qui veut rétablir l'Etat dans ses droits ; il croît pouvoir faire pression sur un Ministre de la République en essayant de le déstabiliser par des ragots sans fondement qu'il répète à satiété. Après que Racine Sy ait été le fossoyeur de l’hôtellerie en Casamance et de bien d’autres affaires, il est urgent d’arrêter les magouilles de cet individu et de le mettre hors d’état de nuire. Enfin un régime et des dirigeants politiques qui ont le courage de nettoyer le pays de ses brigands en col blanc et qui oeuvrent non plus uniquement pour se remplir les poches avec l’aide de ces brigands, mais pour le bien d’une population qui lui a accordé sa confiance. Hommes dignes accrochez-vous, la majorité silencieuse est avec vous et votre avenir est avec elle !

16.Posté par FALL B le 29/07/2012 03:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Google crache sur ta gueule monsieur Deme, petit con, arnaqueur va!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image