leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République du Sénégal, S.E. Macky Sall - Jean-Claude Marut


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Septembre 2015 à 16:03 | | 7 commentaire(s)|

Monsieur le Président,

Des sources officielles annoncent le démarrage imminent (avant la fin de l’année ?) de l’exploitation d’un gisement de métaux rares (zircon, ilménite…) dans le périmètre de l’aire marine théoriquement protégée d’Abéné (département de Bignona). En tant que chercheurs, nous nous permettons d’exprimer notre inquiétude sur les risques que ferait courir cette exploitation à un milieu déjà menacé par la montée des eaux océaniques : a-t-on pleinement pris en compte le risque de destruction d’une mangrove qui abrite l’un des écosystèmes les plus riches de la planète ? A-t-on pleinement pris en compte le risque de fragilisation du mince cordon dunaire qui constitue un dernier rempart contre l’océan pour des milliers de villageois ?

Réalisée pour le compte de la société concessionnaire, la seule étude d’impact existante n’offre malheureusement pas de garanties satisfaisantes en matière d’impartialité. C’est pourquoi nous demandons qu’avant tout démarrage des travaux une nouvelle étude soit réalisée, en toute indépendance, par des spécialistes reconnus et acceptés par toutes les parties prenantes. En phase avec vos déclarations sur le développement durable, à quelques semaines d’un important sommet international sur le climat, nous pensons que la quête légitime de nouvelles ressources pour le développement du Sénégal ne doit pas se faire au détriment de l’environnement et des populations.

En espérant que notre demande sera entendue, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Président, l’assurance de notre plus haute considération.


Le 8 septembre 2015


Séverine AWENENGO DALBERTO, historienne, chargée de recherche au CNRS, IMAF (Institut des mondes africains), Paris (France), Maurizio BACCI, agrométéorologiste, Institut de biométéorologie (IBIMET), Conseil national de la Recherche (CNR), Florence (Italie), Siméon BASSENE, agronome, assistant de recherche ISRA-CRA de Djibelor (Ziguinchor), Françoise BRETON, professeur et chercheur en gestion intégrée des espaces littoraux et marins, Université autonome de Barcelone (Espagne), coordinatrice du projet européen PEGASO Gouvernance et outils de gouvernance pour une gestion intégrée des littoraux en Méditerranée (2010-2014), Marie-Christine CORMIER-SALEM, géographe, directrice de recherches à l’IRD, co-directrice du LMI PATEO (Patrimoines et Territoires de l’eau), Sénégal, Unité PALOC (Patrimoines locaux et Gouvernance), Sorbonne Universités, Paris (France), Mark DEETS, historien, doctorant à l’Université Cornell (Etats-Unis), Fatima DIALLO, anthropologue du Droit, maître de conférences à l’Université du Cap (RSA), Peter GESHIERE, anthropologue, éditeur de la revue Ethnography, professeur à l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas), Ferdinand DE JONG, anthropologue, maître de conférences à l’Université d’East Anglia, Norwich (Royaume-Uni), Paul DIEDHIOU, anthropologue, enseignant-chercheur, UASZ (Université Assane Seck de Ziguinchor), Francis Silakooul EHEMBA, géographe, consultant SIG au GRDR Casamance (Groupe de recherches et de réalisations pour le développement rural), John Lucas EICHELSHEIM, anthropologue, coordinateur de projets, IDEE Casamance (Intervenir pour le développement écologique et l’environnement en Casamance), Ziguinchor, El Hadj Souleimane GASSAMA, sociologue, doctorant à l’Université de Caen (France), Ferran INIESTA, historien, professeur à l’Université de Barcelone (Espagne), Odile JOURNET-DIALLO, ethnologue, directrice d’études émérite à l’EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes), Paris (France), Mohamed Lamine MANGA, historien, politologue, environnementaliste, coordinateur de projets à l’UNICEF (Norvège), Marco MANZELLI, PhD, Institut de biosciences et bio-ressources, Florence (Italie), Peter MARK, historien, directeur d’études et professeur à l’Université Wesleyan (Etats-Unis), éditeur du Journal d’études mandingues, Jean-Claude MARUT, géographe, chercheur associé au laboratoire LAM (Les Afriques dans le monde), CNRS-Sciences Po Bordeaux (France), Marie-Louise MOREAU, sociolinguiste, professeur émérite, Université de Mons (Belgique), El Hadji Malick NDIAYE, Professeur assistant de littérature, Université de Seattle (Etats-Unis), Christian ROCHE, docteur d’Etat en histoire, Montpellier (France), Caroline ROUSSY, historienne, chercheuse affiliée à l’IMAF (Institut des mondes africains), Paris, Olivier RUE, océanologue, sédimentologue côtier, référent Changement climatique au GRDR, Dakar, Aly SAMBOU, enseignant-chercheur, chef du département LEA, Université Gaston Berger de St Louis, Salomon SAMBOU, mathématicien, professeur à l’Université de Ziguinchor, Tomas SERNA SALICHS, chercheur Paix et Gouvernance, chargé de projets à Ziguinchor, Boubou Aldiouma SY, géographe, UGB de St Louis, Vieri TARCHIANI, agrométéorologiste, IBIMET-CNR, Florence (Italie), Eugène TAVARES, chercheur au CREILAC, Université de Ziguinchor, Modou THIAW, responsable du laboratoire d’écologie halieutique Afrique de l’Ouest, ISRA/CRODT, Dakar, Jordi TOMAS, anthropologue, chercheur au GESA (Groupe d’étude des sociétés africaines), Université de Barcelone (Espagne), El Hadji TRAORE, vétérinaire, directeur scientifique de l’ISRA, Dakar, Patrizio VIGNAROLI, agronome, IBIMET-CNR, Florence (Italie)








Hebergeur d'image